<<

стр. 6
(всего 8)

СОДЕРЖАНИЕ

>>

aussitot
Примечание. - Tantot может повторяться дважды:
II est tantot (quelquefois) en province, tantot (quelquefois) a Paris.
LA VIE OUVRIERE
A Clermont-Ferrand, M. Vincent a visite une usine de caoutchouc
(m.), qui fabrique des pneus d'automobile. Le voila arrete devant un
groupe de jolies maisonnettes: "Ces maisons, dit-il, sont coquettes, avec
leur toit de tuiles et leur petit jardin devant. - C'est notre cite
ouvriere; elle a ete fondee par les patrons de notre usine pour y loger
leurs ouvriers; ils ont cree aussi des creches (f.) pour les bebes, des
jardins d'enfants, et des dispensaires (m.) pour les malades et les
blesses (m.). - Les lois obligent-elles les patrons a donner un
198

logement a leur personnel? (m.) - Nullement: mais ici les patrons (m.)
ont toujours contribue d'eux-memes1 au bien-etre de leurs ouvriers. -
II y a pourtant des lois sociales? - Mais oui. Ainsi la duree du travail
ne doit jamais depasser quarante heures par semaine; nos ateliers
doivent etre bien eclaires; le patron doit payer une bonne part des
cotisations (f.) pour la Securite sociale, qui rembourse aux ouvriers
les frais (m.) de maladie. - Bref, tout va bien, a votre avis? - Ah! Ne
croyez pas qu'il en soit2 partout comme ici. Ailleurs, la ou les patrons
sont moins genereux, il faut que les syndicats ouvriers se defendent; et
qu'ils discutent parfois pendant des semaines pour obtenir une juste
augmentation de salaires (m.). Enfin, si le patron refuse, on se met en
greve (f.). Ferme-t-il l'usine4, c'est le chomage et la misere pour les
travailleurs... Le progres social ne se fait pas sans lutte!"
Примечания:
1 Сами, без принуждения.
2. = que ce soit.
3. la sert d'antecedent a l'adverbe relatif ou.
4. Inversion qui equivaut a si... = si le patron ferme l'usine...
УПРАЖНЕНИЯ
I) Переведите: (а) в актив (в утвердительной, отрицательной, вопросительной
форме): Cette cite a ete fondee par les patrons de notre usine, (б) в пассив
(в утвердительной, вопросительной форме): Les patrons ont cree une creche et un
jatdin d'enfants - Beaucoup d'entreprises donnent un logement a chaque ouvrier. -
Le patron paie une bonne part des cotisations pour la Securite sociale.
II) Найдите в тексте и выпишите в две колонки: наречия времени и наречия места.
III) (а) Составьте пять предложений с предлогом devant и пять предложений с
предлогом derriere, (б) Преобразуйте получившиеся предложения, использовав
devant и derriere в качестве наречий. (Напр.: (a) II y a un joli jardin devant ma
maison; (6) J'ai une maison; il y a un joli jardin devant.)
IV) Дополните следующий небольшой рассказ соответствующими формами
артиклей, предлогов и наречий (мест(а). C'est un joli pavillon ... banlieue; dev..,
s'etend un grand jardin precede., une grille. Nous voici... portail: ... un ecriteau, nous
lisons "Villa des Roses". Entrons, engageons-nous ... l'allee de gravier, bordee de
rosiers a... et a... . Il y a p fleurs, ... legumes, ... arbres fruitiers pleins ... fruits. Le
pavillon est simple et bien dispose: en b... une cuisine, une salle a manger, ... salon, ...
bureau; en h..., trois chambres et une salle de bain. Tout est brillant... proprete. Que
les habitants de cette maison sont heureux! ... c'est l'air pur de la campagne; c'est le
confort et la tranquillite, ...du bruit des villes.
199

V) В следующих предложениях замените обстоятельства места формами у, en, ou:
(a) J'Iiabite dans cette maison. - J'ai habite dans cette maison. - Venez habiter dans
cette maison. - Habitez dans cette maison. - N'habitez pas dans cette maison. -
Nous allons au theatre. - Nous sommes alles au theatre. - Nous serions alles au
theatre. - Nous n 'allons pas au theatre. - Nous ne sommes pas alles au theatre,
(b) Je descends de ce wagon. - Je ne descends pas de ce wagon. - Descendez de
ce wagon - Ne descendez pas de ce wagon, (c) A quel endroit habites-tu ? - Voici
une confortable maison, dans laquelle j'habite. - Ce sont des prairies dans lesquelles
j'ai passe de bonnes heures. - Voici le ruisseau dans lequel j'ai pris tant de goujons!

УРОК 48
ГРАММАТИКА
/ - Наречия утверждения, отрицания, сомнения
(Les adverbes d'affirmation, de negation, de doute)
(а) УТВЕРЖДЕНИЕ: Avez-vous compris! Oui, j'ai compris (или только:
Oui)
certainement, parfaitement, bien sur, также являются утвердитель-
ными наречиями:
Vous n'avez pas compris! - Si (или: Mais si).
Si употребляется вместо oui при ответе на вопрос в отрицательной
форме.
(б) ОТРИЦАНИЕ: Avez-vous compris? - Non.
nullement, pas du tout также являются отрицательными наречиями.
ne... pas делает предложение отрицательным.
В простых временах первая часть отрицания стоит перед глаголом, а
вторая после глагола: Je ne comprends pas.
В сложных временах первая часть отрицания стоит перед вспомога-
тельным глаголом, а вторая после него: Je n'ai pas compris.
Если глагол употреблен в инфинитиве, обе части отрицания стоят
перед инфинитивом: II est ennuyeux de ne pas comprendre.
Ne может также употребляться со следующими словами: jamais,
nullement, personne, rien.
Il ne ment jamais - II ne parle a personne.
Ne... que = seulement: II ne parle qu'a moi (= il parle a moi seulement).
(в) СОМНЕНИЕ (или утверждение в смягченной форме - affirmation
attenuee): peut-etre, probablement, sans doute.
Il viendra peut-etre; или: peut-etre viendra-t-il (инверсия местоимения).
// - Les exclamations
В разговорном языке эмоциональное состояние говорящего может
передаваться с помощью восклицания или с помощью какого-нибудь
одного слова (вместо целого предложения).
Ah! Helas! Tiens! Non! Bonjour!
(горе, скорбь) (удивление)
Oh! Tant pis! Allons! Jamais! Bonsoir!
(сожаление) (поощрение)
Aie! Tant mieux! Voyons! Encore! Adieu! etc.
(физическая (радость) (нетерпение)
боль)
201

VICHY ET LES EA UX
"Oui, Vichy est l'une de nos villes d'eaux les plus connues. Peut-etre
reviendrez-vous ici cet ete vous y verrez alors des milliers de personnes
en train de faire leur cure (f.). Que de malades, apres etre arrives ici avec
le teint (m.) jaune, s'en retournent avec une mine fraiche et rejouie!
D'ailleurs, l'Auvergne est riche en villes d'eaux. Chacune a sa specialite.
Ici on soigne les c?urs fatigues, les arteres durcies; la les reins (m.);
ailleurs l'estomac (m.) ou le tube digestif; plus loin la gorge et les
poumons... - Vraiment, a vous ecouter1, on a envie d'etre malade pour
avoir ensuite le plaisir de boire votre eau minerale. Ne peut-on en gouter
un verre? - Si, mais dites-moi votre preference (f.): il y a une quinzaine
de sources differentes ;preferez-vous celle qui sent le soufre ou celle qui
sent le fer? Avez-vous le foie malade... j'ai ce qu'il vous faut! - A vrai
dire, je suis plutot sujet aux rhumatismes; mais helas\ aucune de vos eaux
ne sera efficace contre mes douleurs (f.). - Non, sans doute, mais je
vous conseille alors une saison dans le Midi. La France est si riche en
sources thermales! Partout les malades sont bien suivis2 par leur medecin
qui varie le traitement selon chaque cas... - Tristes vacances (f.), tout de
meme, pour ceux qui font leur cure! Au lieu de se promener, d'aller aux
bains de mer... - Oh! ne les plaignez pas trop; on n'oublie pas de les
distraire agreablement; et de tres beaux concerts se donnent chaque saison
dans les stations thermales!"
Примечания:
1. = Quand on vous ecoute, en vous ecoutant.
2. Sont examines souvent...
УПРАЖНЕНИЯ
I) Найдите в тексте и распределите по группам наречия времени, места, образа
действия, утверждения, отрицания, сомнения, количественные наречия.
II) Перепишите следующие предложения, начиная каждое из них словами:
Je doute que... Обратите внимание на наклонение глагола в придаточном
предложении (урок 7): Reviendrez-vous ici cet ete? - On soigne ici les c?urs
fatigues. - On a envie d'etre malade. - Preferez-vous l'eau qui sent le soufre? -
Avez-vous le foie malade? - Les savants ont analyse cette eau. - Nous ferons une
cure cet ete. - Vous irez aux bains de mer.

III) (a) Составьте предложение, где personne будет выполнять функцию
подлежащего. - Составьте предложение, где rien будет выполнять функцию
подлежащего. - Составьте предложение, где personne будет выполнять функ-
цию дополнения. - Составьте предложение, где rien будет выполнять функцию
дополнения.
(б) Перепишите получившиеся предложения в утвердительной форме,
употребляя tous вместо personne и tout вместо rien.
IV) (а) Составьте предложения с каждым из следующих наречий nullement,
jamais, nulle part, pas du tout.
(б) Напишите получившиеся предложения в утвердительной форме,
используя наречия: beaucoup (bien, tres), toujours, partout, tout a fait.
V) Поставьте в отрицательную форму (ne... pas): (a) // revient; il est revenu;
revient-il? est-il revenu? reviens; revenant; etant revenu; revenir; etre revenu; reveille-
toi; leve-toi, (6) Tu te soignes; tu t'etais soigne; se soigne-t-il? s'est-il soigne? soignant;
s'etant soigne; se soigner; s'etre soigne, (в) Напишите глаголы из пункта (б) в
отрицательной форме, сопровождая их наречием образа действия bien.
VI) Напишите следующие предложения, используя выражение Ne... que
(= seulement), которое по смыслу будет относиться к словам, не выделенным
курсивом (ne должно стоять перед глаголом, a que - перед словами, не
выделенными курсивом, к которым относится ограничение): Nous sommes alles
trois fois a Vichy. - A Dax on soigne les rhumatismes. - Vous aurez besoin d'une
saison a Aix-les-Bains. - Vous avez eu besoin d'une saison pour vous guerir. - Je suis
reste huit jours a la montagne. - J'y suis reste huit jours. - Je t'interroge. - Je vous
interroge. - Je vous parle. - Je te parle. - Je les interroge. - Je Y interroge. -
Je lui parle. - Je leur parle. - Je cause avec lui. - Je cause avec elle. - Je cause
avec eux. - Il m'interroge. - // me parle.
VII) (a) Дополните следующие предложения наречиями peut-etre или sans
doute, которые будут стоять непосредственно после глагола в личной форме
(Напр.: Je vais peut-etre venir.) Il fera beau. - // va faire beau. - // pleuvra. -
II vient de pleuvoir. - Nous sortirons. - Nous allons sortir. - Ils sont fatigues. -
Elle est... allee au theatre. - Tu ne comprends... pas la question. - Tu n'as... pas
compris la question. - Je me suis trompe.
(б) Напишите эти же предложения, употребляя peut-etre или sans doute
в начале каждого предложения. - Обратите внимание на необходимость инвер-
сии подлежащего!

202

УРОК 49
ГРАММАТИКА
Вопросительные наречия (Les adverbes d'interrogation)
Они служат для постановки вопроса, касающегося:
места Ou allez-vous ? D'ou venez-vous?
образа действия Comment partirez-vous?
причины Pourquoi partirez-vous?
времени (даты) Quand partirez-vous?
продолжительности Pendant combien de temps serez-vous ,
действия absent?
количества Combien de villes avez-vous visitees?
Инверсия подлежащего:
(a) Когда в функции подлежащего употребляются местоимения: tu, il
(elle), nous, vous, ils (elles), on, ce, инверсия обязательна: D'ou venez-vous?
Ou est-ce?
(С местоимением je, при глаголе в Present de l'indicatif, инверсия
возможна только в следующих формах: ai-je? dis-je? dois-je? fais-je? puis-
je? sais-je? suis-je? vais-je? vois-je?)
ПРИМЕЧАНИЕ: В разговорном языке, где инверсия становится все более
редким явлением, вопрос может строиться с помощью наречия + est-ce que:
Ou est-ce qu'il va? - Quand est-ce que tu partiras?
(б) Когда в функции подлежащего употребляется существительное:
(1) возможна простая инверсия:
Quand part M. Vincent?
(но при подлежащем-существительном инверсия
невозможна в следующих случаях: с наречием простая инверсия
pourquoi?; с выражениями типа: pendant combien
de temps?; если глагол имеет дополнение):
(2) существительное может повторяться в сложная инверсия
форме личного местоимения, которое следует (существительное +
за глаголом: глагол +
Pourquoi M. Vincent part-il? местоимение)
Comment le paysan laboure-t-il son champ?
Оборот Est-ce que...? используется для постановки вопроса к глаголу
(partir, aller, rire, и т.д.) - общий вопрос:
Est-ce qu'il part? (Oui? ou Non?)
204

Чтобы задать вопрос к глаголу (общий вопрос), не прибегая к помощи
вопросительных слов, достаточно сделать инверсию подлежащего: при
подлежащем-существительном необходима сложная инверсия:
Part-il? M. Vincent part-il?
Иногда вопрос может быть задан только с помощью интонации, без
использования инверсии: "Tu pars?"
LE РАYSAN DU BERRY
Sur la route nationale, M. Vincent est en panne (f.); un pneu vient
de crever. Pendant qu'il change la roue, un pieton s'arrete et offre de
lui donner un coup de main1. On cause familierement:
"Comment pouvez-vous vous habituer a cette vie? demande ce vieux
paysan berrichon a notre journaliste. A la longue2, cela m'ennuierait de
courir toujours ainsi par monts (m.) et par vaux (m.)3. - Mais non, la
France est si variee! Et puis, les gens me parlent de leur metier (m.), de
leurs joies (f.), de leurs peines (f.). Ensuite, au volant, je pense a eux,
je me souviens de ce qu'ils m'ont dit et le temps passe vite. Mais vous,
vous ne sortez jamais de votre village? Depuis quand y habitez-vous?
- Ma foi, depuis soixante ans; j'y suis ne et j'y mourrai. J'y ai d'ailleurs
toujours vecu, sauf pendant les annees de la guerre; a ce moment-la, je
suis parti comme les autres... Mais depuis, je me contente d'aller une
fois par mois au chef-lieu, le jour du grand marche... -- Vous ne prenez
jamais de vacances (f.)? - Pour aller ом4? Et puis, est-ce que vous
croyez que je quitterais ma ferme comme ca? J'ai mon betail a soigner5;
il faut que je le mene a la pature en ete, que je lui apporte son
fourrage, l'hiver, quand il est a l'etable. - Combien avez-vous de tetes
de betail? - Cinquante moutons et cinq vaches; j'ai aussi quatre
hectares de champs. Et cela exige du travail pendant toute l'annee. Un
vrai paysan ne doit pas quitter sa terre: les jeunes d'aujourd'hui
l'oublient quelquefois".
Примечания:
1. Помочь.
2. Долго, продолжительное время.
3. По горам и долам (vaux est le pluriel de val).
4. Tour familier, ou le mot interrogatif est a la fin de la phrase.
5. = je dois soigner mon betail. Le betail ou: les bestiaux.
205

УПРАЖНЕНИЯ
I) Скажите иначе: Comment pouvez-vous vous habituer a votre vie errante?
Cela m'ennuierait de toujours courir par monts et par vaux. - La France est si
variee! - Je me contente d'aller une fois par mois au chef-lieu. - Combien avez-vous
de tetes de betail? - Cela exige du travail pendant toute l'annee.
II) Перепишите первый абзац текста, начав следующим образом: Hier, ... ;
поставьте глаголы в Imparfait или в Passe compose, в зависимости от смысла.
III) Простая инверсия. - (а) Проспрягайте следующие глаголы в Present:
travailler, dormir. Используйте в качестве подлежащего местоимения: tu, il, nous,
vous, elles, on. Каждое предложение должно начинаться одним из наречий: ou,
comment, pourquoi, quand, pendant combien de temps? - (б) Выполните
аналогичное задание с местоимениями: je, tu, il, nous, vous, elles, on, употребляя
глаголы в Passe compose. (Напр.: (a) Ou travailles-tu? Comment travaille-t-il? etc.
(6) Ou ai-je travaille? Comment as-tu travaille?)
IV) Поставьте следующие предложения в вопросительную форму, используя
по очереди вопросительные наречия: ou, comment, quand? Поставьте глаголы в:
(a) Present; (б) Passe compose: Bebe dort. - Nos enfants s'amusent. - Cet ouvrier
travaille.
V) Придумайте вопросы, ответами на которые послужат следующие
предложения. (Каждый вопрос должен начинаться вопросительным наречием.
Напр.: M. Vincent est arrete sur la route nationale: Ou est arrete M. Vincent? - Ou M.
Vincent est-il arrete?) - Vous avez visite beaucoup de villes. - II ne s'ennuie pas en
voyage parce que les paysages sont tres varies. - Ma famille habite dans ce village
depuis plusieurs siecles.- Ce paysan resta pendant quatre ans loin de chez lui. - II va
au chef-lieu une fois par mois. - Ses parents voyageaient a pied; lui, il voyage en
auto. - 11 ne va plus souvent a la ville, parce qu'un vrai paysan n'aime guere quitter sa
terre.
VI) Проспрягайте нижеперечисленные глаголы в Present, a затем в Passe
compose в вопросительной форме, (а) с инверсией (за исключением 1-го лица ед.
числа Present); (б) с "est-ce que?" (во всех лицах): s'ennuyer; croire; revenir;
s'endormir.

УРОК 50
ГРАММАТИКА
Косвенный вопрос (L'interrogation indirecte)
Qui vient? [Je demandel qui vient.
A quoi penses-tu? [Je veux savoir] a quoi tu penses.
(прямой вопрос) (косвенный вопрос)
Косвенный вопрос представляет собой вопросительное предложение,
которое зависит от глагола главного предложения: je demande, je sais,
j'ignore. На письме такое придаточное предложение не выделяется с
помощью прописной буквы, после него не ставится вопросительный знак,
и не делается инверсия подлежащего.
В косвенном вопросе используются те же вопросительные местои-
мения и прилагательные, что и в прямом вопросе. - Однако, если речь
идет о лицах, вопрос строится следующим образом:
Qui est-ce qui parle? [Dis-moil qui parle.
Qui est-ce que tu interroges? [Dis-moil qui tu interroges.
Если речь идет о предметах:
Qu'est-ce qui sent si bon? [Dis-moil ce qui sent si bon.
Que fais-tu? Qu'est-ce que tu fais? [Dis-moil ce que tu fais.
LA FETE DE PAQUES A PARIS
Le printemps parisien a quelque chose de delicieux; on ne saurait
expliquer precisement ce qui en fait le charme; sont-ce les bourgeons
(m.) qui s'entrouvrent sur les marronniers du jardin du Luxembourg et
sur les peupliers des bords de la Seine? ou bien les couleurs claires des
robes printanieres qu'ont mises les Parisiennes? Je ne sais a quoi cela
tient\ mais il y a de la joie dans l'air. La fete de Paques est proche: aux
vitrines (f.) des confiseurs (m.) s'alignent les ?ufs et les poissons de
chocolat ou les cloches ornees de rubans roses, bleus, blancs... - Mais
pourquoi ces cloches? - Eh bien! quand les petits enfants de France
demandent qui apporte les bonbons (m.) et les sucreries (f.) de Paques,
voici l'histoire qu'on leur raconte: "Les cloches des eglises restent
207

silencieuses du Jeudi saint au Samedi saint, veille (f.) de Paques, car
elles se sont envolees vers Rome pour se faire benir3; quand elles en
reviennent, elles rapportent mille bonnes choses (f.), qu'elles laissent
tomber du ciel". C'est cette legende que rappellent les cloches de
chocolat... Mais les grandes personnes ne dedaignent pas non plus les
cadeaux (m.): elles sont curieuses de savoir ce qu'on va leur offrir pour
Paques; elles se demandent quelle bonne surprise on leur a preparee.
Примечания:
1. В чем причина, какая тут причина.
2. Все дышит радостью, в воздухе разлита радость.
3. Чтобы получить там благословение. Benir; la benediction; le benitier contient
de l'eau benite.
УПРАЖНЕНИЯ
I) Объясните значение следующих слов: le charme? des robes printanieres? un
confiseur? des sucreries? une legende? un cadeau ?
II) Напишите следующие предложения в вопросительной форме (прямой
вопрос). Напр.; Le printemps parisien a quelque chose de delicieux: - Le printemps
parisien a-t-il quelque chose de delicieux?) // y a de la joie dans l'air. - La fete de
Paques est proche. - Les cloches se sont envolees vers Rome.- Elles ont rapporte de
bonnes choses. - Elles les laissent tomber du ciel. - Les grandes personnes ne
dedaignent pas les cadeaux. - On va m'offrir un cadeau pour Paques. - C'est sur.
III) Найдите в тексте 5 предложений, содержащих косвенный вопрос, и
перепишите их в форме прямого вопроса: (Напр.: "Je me demande ce qu'il a fait" =
Qu'a-t-il fait?)
IV) Переведите прямой вопрос в косвенный. Начните предложение словами:
Nous aimerions savoir, или Je vous demande, или используйте другие выражения,
по своему выбору: Qui est venu? - Qui est ce monsieur? (сохраните инверсию
существительного) - Qui est-ce? (без инверсии местоимения) - Qui sont ces
messieurs? - Qui sont-ils? - Qui etes-vous ? - Qui avons-nous rencontre- Qui
rencontrerons-nous? - Qui appelle-t-on? - Qui a-t-on appele? - A qui as-tu prete ta
bicyclette? - A qui ton frere a-t-il ecrit? - A quoi travailles-tu/ - A quoi as-tu
travaille? - A quoi t'es-tu occupe? - Avec quoi abat-on les arbres? - Avec quoi
avez-vous peche ce poisson? - Que desires-tu? - Que desire ton ami? - A qui M.
Vincent a-t-il demande son chemin? - Avec qui a-t-il fait le voyage? - De quoi
parliez-vous? - Quelle est ton adresse? - Dans quelle maison habites-tu? - Quels
sont tes amis? - Quels sont-ils?
V) Переведите прямой вопрос в косвенный. Начните предложение словами:
Nous voudrions savoir, или Dites-moi, или используйте другие выражения,
208

по своему выбору: Qu'est-ce que vous dites? - Qui est-ce qui est venu? - Qu'est-ce
qui fait ce bruit? - Qui est-ce qui fait ce bruit? - Qu'est-ce qui sent si bon? -
Qu'est-ce qui est arrive? - Qui est-ce qui est arrive? - Qu'est-il arrive? - Que
racontiez-vous? - Qu'a-t-il? - Qu'ont-ils vu? - Qui ont-ils vu? - Qui apercevez-
vous? - Qu'apercevez-vous?
VI) Выпишите из текста все наречия и определите, к какому разряду они
относятся.
VII) Поставьте глаголы в скобках в соответствующее время subjonctif: Je ne
savais pas que le printemps parisien (etre) si delicieux. - Je ne crois pas que la fele de
Paques (etre) proche. - Je ne croyais pas que la fete de Paques (etre) proche. - Je
veux que mon pere (avoir) une bonne surprise. - Je voulais que mon pere (avoir) une
bonne surprise.
VIII) Преобразуйте два простых предложения в одно сложное предложение
с придаточным условия (phrase conditionnelles): Tu es alle a Vichy; tu as ete gueri
- J'ai mal au foie: j'irai faire une cure. - M. Vincent a eu deux pneus creves; il a du
passer la nuit dans le village. - Helene est sage; les cloches lui rapportent des ?ufs en
sucre et des ?ufs en chocolat.
IX) Расскажите о том, как отмечается праздник Пасхи в вашей стране.

УРОК 51
ГРАММАТИКА
Вопросительные наречия в косвенном вопросе

(Прямой вопрос)
(Косвенный вопрос)
Ou allez-vous?
Comment partirez-vous?
Quand partirez-vous?
Dites-moi ou vous allez.
Dites-moi comment vous partirez.
Dites-moi quand vous partirez.
Est-ce que vous partez?
= Partez-vous?
Dites-moi si vous partez,
(вопрос к глаголу)
Вопросительные местоимения те же, что и в прямом вопросе. Но, если
вопрос ставится к глаголу, то вместо оборота EST-CE QUE или инверсии
следует употреблять наречие si (если).
//- Косвенный вопрос и инверсия подлежащего
(а) Когда подлежащим является местоимение: je, tu, il (elle), nous,
vous, ils (elles); - ce; - on, инверсия [никогда] не делается: Dis-moi a qui
tu parles, quand il partira.
(б) Когда подлежащим является существительное, то:
(1) [возможна] инверсия с quand, comment, combien, ou, ce que:
Dis-moi ou va ton pere, ou ton pere va; ce que fait ton pere, ce que ton pere fait.
(2) С si, pourquoi, инверсия [никогда] не делается:
Dis-moi si ton pere viendra, pourquoi ton pere viendra (см. Урок 49).
Примечание: С вопросительным si возможно употребление Futur, в огличие
от "-условного союза, после которого употребление Futur невозможно:
S'il vient demain, je le recevrai - (см. Урок 34).
DEUIL (m.) CHEZ LES LEGRAND
Madame Legrand vient de perdre sa mere. Jusqu'a l'hiver dernier,
cette vieille dame avait joui d'une belle vieillesse'; mais il y a un mois,
elle a eu une mauvaise grippe, son etat (m.) s'est vite aggrave et.
malgre les soins (m.) de sa fille et le traitement energique de son
medecin, elle est morte, heureusement sans souffrance (f.).
Madame Legrand est tres abattue; mais la douce Madame Vincent
lui fait du bien. Elle vient voir sa pauvre amie autant qu'elle le peut, elle
210

lui temoigne sa sympathie avec delicatesse et elle est toujours prete
a rendre service (m.).
"Dites-moi si je puis faire quelque chose pour vous2. Avez-vous une
robe noire pour la ceremonie de demain? - Oui; j'en ai achete une
dans un Grand Magasin. Je vais faire teindre*3 mes autres vetements.
J'aurai ainsi ce qu'il me faut pour porter le deuil de ma mere. -
Voulez-vous que j'aille commander les fleurs? Indiquez-moi seulement
ou je dois m'adresser et ce qu'il faut commander: une gerbe? une
couronne? - Je prefere une grande croix que l'on posera sur le
cercueil. Notre fleuriste saura la composer avec gout. J'aimerais du
lilas et des tulipes (f.) roses. Vous etes gentille d'y aller pour moi,
merci. - Mettrez-vous une annonce dans les journaux? Enverrez-vous
des faire-part (m.)4? - Non, l'enterrement (m.) se fera dans
l'intimite. Notre famille proche viendra avec nous a l'eglise Saint-Roch.
ou le service funebre aura lieu a 10 heures. Puis, mon mari et moi,
nous accompagnerons le cercueil jusqu'en Champagne: Maman sera
enterree dans notre caveau de famille. Nous enverrons les faire-part
seulement apres cette penible journee".
On sonne: c'est un telegramme de condoleances (f.) envoye par des
amis lointains.
Примечания:
1. Старость ее была безоблачной, т.е. у нее было хорошее здоровье. I
2. Могу ли я что-нибудь сделать для вас; чем-то вам помочь.
3. Перекрасить. Teindre, la teinture, le teinturier, la teinturiere...
4. Оповещения. Nom compose invariable.
*Le veuf, la veuve, l'orphelin, l'orpheline = Вдовец, вдова, сирота.
** Verbe teindre: se conjugue comme eteindre.
УПРАЖНЕНИЯ
I) Найдите в тексте и выпишите все вопросительные предложения Распреде-
лите их по группам: прямой вопрос; косвенный вопрос.
II) Используйте вопросительные предложения из упражнения 1) и переведите
прямой вопрос в косвенный и наоборот. (Напр.: (a) Viendras-tu? = Je me demande
si tu viendras; (6) Dis-moi ce que je dois faire = que dois-je faire ?)
III) Переведите прямой вопрос в косвенный- Ou allez-vous0 - D'ou sont-ils
venus? - Par ou etes-vous passes? - Quand reviendrons-nous? - Depuis quand
sont-elles parties? - Pendant combien de temps resterez-vous en France? - Pour
211

combien de temps s'en va-t-il? - Combien de valises emporte-t-il? - Combien y a-t-il
de ponts dans Paris? - Combien de theatres y a-t-il? - Ou peut-on entendre de la
belle musique? - Ou joue-t-on des pieces du theatre classique? - Pourquoi es-tu
revenu si vite? -- Comment as-tu voyage?
IV) (a) Преобразуйте простую инверсию в сложную. Напр.: Ou vivent tes
parents? = Ou tes parents vivent-ils?) Ou travaille ton pere? - Ou sont alles mes
parents? - Par ou est passe M. Vincent? - Quand repartiront les voyageurs?
Quand a ete batie cette maison? - Comment se portent vos amis? - Combien d'autos
fabrique cette usine?
(б) Используйте вопросительные предложения из задания (а) и переведите
прямой вопрос в косвенный. (Напр.: Ou vivent tes parents ? -1) Dis-moi ou vivent
tes parents; 2) Dis-moi ou tes parents vivent.)
V) (a) Преобразуйте данные ниже предложения и напишите: 1) с est-ce que
предложения, содержащие инверсию подлежащего; 2) с инверсией, предложения,
содержащие оборот "est-ce que". (Напр.: Pleut-il? = Est-ce qu'il pleut?) Pleut-il? -
Fait-il beau? - Est-ce qu'il y a de l'orage dans l'air? - Y a-t-il des nuages? - Est-ce
qu'il a plu? -Viendrez-vous? - Partiront-ils? - Vous etes-vous bien amuses?
Avez-vous compris? - Est-ce que tu t'es promene ce matin? - Est-ce qu'elles se sont
mises en retard? - Faut-il preparer les bagages? - La France est-elle un pays
interessant? - Est-ce qu'on s'ennuie en France? (б) Используйте вопросительные
предложения из задания (а) и переведите прямой вопрос в косвенный.
VI) Переведите прямой вопрос в косвенный: Qui est-ce qui a telephone? -
Que dis-tu? - A qui ecrivez-vous? - Que fait-il? - Qu'est-ce que vous avez dit? -
Qui demandes-tu? - Que demandes-tu? - Qu'est-ce que vous avez demande? - Avec
quoi joues-tu? - A quoi pensent-ils? - Qui est-ce que tu inviteras?

ТЕКСТЫ ДЛЯ ЧТЕНИЯ: УРОКИ 47 - 51
UNE GREVE
Je venais de passer mon certificat1 quand ma mere tomba malade. Elle
etait malade de la maladie des pauvres: elle avait une bronchite. Elle s'alita
en novembre et de tout l'hiver2 ne put travailler. Elle resta donc a la maison,
et les voisins, mon pere, moi-meme, nous la soignames de notre mieux. Les
economies furent vite depensees. Le premier mois, tout y passa3. Mon pere
travaillait de toutes ses forces. Je l'aidais. Je me souviens comme d'hier de
ces soirs de decembre. Ma mere toussait au fond de son lit, avait grand-
peine a garder son souffle. Nous travaillions au bahut sous la lampe. Je
battais les semelles4 mouillees. Mon pere enfoncait les semences, cogne,
cogneras-tu5... Il fallut par surcroit de malheur qu'une greve eclatat dans
l'usine ou travaillait mon pere. Il essaya, pendant quelques jours, de le
cacher. Le matin, il faisait semblant "d'aller a la boutique", comme
a l'habitude, et rentrait une demi-heure apres, disant qu'il n'y avait pas
d'ouvrage. Du fond de son lit ma mere gemissait:
"Mais qu'est-ce qu'il y a? Qu'est-ce qu'on va devenir?"6
Bientot il n'y eut plus d'argent. J'allai chez le boulanger chercher un
pain de six livres.
"As-tu de l'argent? me dit-il. Ouvre tes mains et donne-moi dix-sept
sous".
Mes mains etaient vides. Je revins a la maison sans pain. Ma mere
me dit que c'etait bien ainsi, que le pain qu'on n'avait pas paye ne passait
pas. Alors il fallut bien lui avouer la verite. Ce fut une terrible scene.
Ma mere se leva, se peigna, s'habilla, sans dire un mot: elle etait
blanche comme cire. Et la voila partie a la fabrique.
"Puisque les hommes ne veulent pas travailler, je vais travailler,
moi", nous lanca-t-elle sur la porte.
Mon pere n'avait rien a repondre. Il n'essaya pas de la retenir. Je
sanglotais, la tete dans les mains. Mon pere, le visage crispe, devant la
fenetre, regardait tomber la pluie...
Ma mere n'alla pas loin. J'avais couru apres elle. Elle marchait vite.
Je ne sais quoi7 la soutenait. Et tout d'un coup, a une centaine de metres
de moi, elle chancela, et prise d'une faiblesse tomba dans la boue. Des
gens qui passaient m'aiderent a la relever et a la ramener a la maison.
213

Elle n'etait plus en colere; elle gemissait doucement en s'appuyant sur
mon epaule. Mon pere, quand nous rentrames, n'avait pas quitte la
fenetre. Il aida ma mere a se recoucher.
L'apres-midi fut longue et triste. Je n'allai pas a l'ecole. Je pelai et je fis
bouillir des chataignes pour le soir. Il faisait sombre. Le ciel dehors etait
bas. Vers cinq heures, il faisait nuit noire, mais par economie nous n'avions
pas allume la lampe. Mon pere etait assis pres du poele, il se leva soudain,
prit sa toilette8 dans le tiroir du bahut et sortit. Il rentra une heure apres, jeta
sa toilette pleine sur la table et nous dit avec une sorte de haine: "Tenez,
vous en voulez de l'ouvrage... En voila". Oui, je crois qu'il nous haissait en
ce moment-la, parce que nous l'avions oblige a se deshonorer. Nous
travaillames tard dans la nuit. Comme j'assouplissais le cuir en le battant,
mon pere me commanda de frapper moins fort, comme s'il eut craint qu'on
entendit chez les voisins Je bruit de ce travail sans honneur.
Le lendemain, j'allai a l'ecole. J'etais inquiet. A onze heures et
demie, je revins en courant. Mon pere travaillait au bahut. Je preparais
le diner, quand on entendit dans l'escalier des pas et des chuchotements.
Puis, brusquement, quelqu'un frappa a la porte. Le temps de jeter la
toilette par-dessus le bahut et l'ouvrage en train9, et mon pere
commanda d'entrer. Trois camarades de mon pere entrerent. Je les
connaissais bien. Le plus jeune des trois, un petit boiteux, prit la parole:
"Jean, on nous a dit que tu avais pris de l'ouvrage a la fabrique. On n'a pas
voulu le croire, nous autres, et alors, on est venu te demander si c'etait vrai".
Mon pere baissait la tete, ne repondait pas. Ma mere du fond de son lit
cria: "Allez-vous-en. Vous n'avez pas honte? On ne vous a rien
demande. Est-ce que vous ne pouvez pas laisser les pauvres gens
souffrir en paix?"
Le boiteux voulut tirer la toilette, mais mon pere, d'un geste, lui defendit
d'approcher. Ce fut lui-meme qui enleva la toilette et decouvrit l'ouvrage.
"C'est vrai, dit-il, j'ai pris une livraison hier soir. Vous voyez bien
que ma femme est malade, je ne pouvais pas faire autrement".
Alors ce furent des cris, des injures: "Lache, vendu!"
Le pere Portelette, lui, ne cessait de repeter: "Jean, on n'aurait jamais
cru cela de toi !" Et ces paroles, plus que toutes les injures, emurent mon
pere. Quand ils furent sortis, mon pere ramassa l'ouvrage commence et
dit a ma mere qu'il ne l'acheverait pas.
D'apres J. GUEHENNO, Journal d'un homme de quarante ans.
214

Примечания;
1. Свидетельство об окончании начальной школы, которую обычно кончают
в двенадцать лет.
2. Pendant tout l'hiver. - De ma vie, je n'ai vu des gens aussi pauvres = Pendant
toute ma vie...
3. Все кончились, были потрачены. Nous y passerons tous = Nous mourrons
tous. Le temps passe vite = Le temps s'ecoule vite.
4. Я отбивал (деревянным молотком) подметки, чтобы они стали гибкими
(проф.) Не путать с: Je bats la semelle = Я постукивал ногами по земле, чтобы
согреться.

5. Expression familiere qui traduit l'acharnement au travail.
6. = Qu'est-ce que nous allons devenir? Emploi familier de on, remplacant nous.
On est parti a cinq heures = Nous sommes partis a cinq heures.
7. Quelque chose que je ne connais pas. "Je ne sais qui, je ne sais quoi, je ne sais
ou" forment des expressions comme "n'importe qui, n'importe quoi...".
8. Кусок холстины, в который сапожники и портные заворачивают свой товар.
9. On est en train de faire l'ouvrage; l'ouvrage est donc en train. - La toilette est
jetee sur les souliers pour les cacher.
UN JOUR DE PAQUES AGITE
ou: TREIZE1 A TABLE
"Monsieur Poum2! votre maman vous appelle".
Pauline jette ces mots dans l'entrebaillement de la porte et disparait.
Poum file le long du corridor. Elle n'aurait pas l'audace de lui faire
reciter sa table de multiplication, un jour de Paques? Serait-ce pour
s'informer - bien curieux, vraiment! - si Poum a recopie sa dictee? Il
n'est pas rassure. Des eclats de voix lui parviennent: son pere et sa mere
sont aux prises3.
"Impossible d'etre treize, dit maman.
- Il est trop tard pour inviter un quatorzieme", dit papa.
Poum entre en coup de vent: son arrivee tranche le differend.
"Poum, dit papa, tu dineras ce soir a table pour faire le quatorzieme.
- Et tu ne mettras pas les coudes sur la nappe.
- Et tu ne donneras pas de coup de pied a ton voisin, M. Gourd, ni a
ta voisine, Mme de Falcord".
Poum reste ebloui, comme si la nappe et les cristaux, son argenterie, les
flammes du lustre l'aveuglaient. Puis un immense orgueil le sureleve.
"J'aurai des petits verres comme tout le monde, implore-t-il.
215

- Oui, mais on ne te mettra rien dedans".
Ca lui est egal, du moment qu'il a le jeu d'orgues4 en cristal, les trois
verres par rang de taille et la flute5 a Champagne.
"Je mangerai de tout, suggere-t-il.
- Prudemment, Poum, prudemment. Tu n'auras pas de poisson
parce qu'il y a beaucoup d'aretes, et pas d'asperges, parce que ca
t'echauffe. Ne demande pas de foie gras non plus, c'est trop lourd.
- Oh! maman!"
Il se trainerait a ses genoux, il ferait des bassesses. Du foie gras, oh!
une bouchee, une bouchee et mourir6!
"Alors un soupcon7.
- Et de la truffe?
- Une tete d'epingle8.
- Et de la glace?
- Oui, c'est promis. Tu mettras ton costume de velours. Et ne salis
pas ton col et tes manchettes surtout.
- Maman!
- Quoi!"
Il fait des yeux de poisson frit9 et la supplication jaillit de ses
prunelles:
"On ne me nouera pas la serviette au cou10, et je mettrai moi-meme
le coin tres haut, tres haut, au premier bouton?"11
Maman consent, Poum, fou de joie, s'evade en sautant et en dansant.
D'abord il va renifler a la cuisine:
"Marianne, dit-il a la cuisiniere, Marianne, je dine a table ce soir".
Elle accueille cette nouvelle avec indifference. Mais il ajoute:
"II faudra soigner votre affaire12, hein!"
[A l'office:]
"Firmin, je dine a table, ce soir".
Cela n'a pas l'air du tout d'interesser Firmin.
"Vous me mettrez des petits verres".
Firmin s'absorbe dans un repassage frenetique des couteaux.
"Vous me servirez du foie gras".
Firmin se met a siffler le "Roi Dagobert"13.
"Et vous me donnerez beaucoup de glace aux fruits".
Poum, satisfait, court a la lingerie:
"Pauline, je dine a table, ce soir!
216

- Ah! bien, je connais quelqu'un qui aura une jolie petite
indigestion.
- Et vous savez, Pauline, il faut m'habiller tout de suite et me
mettre mon col et mes manchettes de dentelle.
- Il est trop tot; vous auriez le temps de vous salir.
- Non, Pauline, non, je ferai bien attention".
Mais Pauline se refuse a l'habiller avant cinq heures.
Enfin voila le joli pantalon de velours. Poum, devant la glace, se
disloque pour le faire valoir, tend la jambe (...)
"Allons, monsieur Poum! Quand vous aurez fini de faire la
grenouille!"
Voila la veste qui prend si bien l'elegante taille de Poum.
"N'est-ce pas, Pauline, elle me va dans la perfection? /
- Oh! oui, un singe habille!"
Ah! la la! Qu'est-ce qui se passe? Des voix, de la mauvaise humeur,
papa et maman dans le corridor, et papa tient une depeche en main; il
declare:
"C'est stupide! voila M. Gourd qui s'excuse: il est malade".
Maman gemit:
"Nous retombons a treize!"
Papa dit:
"Otons Poum! nous serons douze".
Maman repete, frappee de cet eclair de genie:
"Otons Poum!"
On ote Poum; Poum dinera seul dans sa chambre (...). Il aura, pour se
consoler, des asperges. Il en aura. Et de la glace. Oui, beaucoup de glace.
Paul et Victor MARGUERITTE, Poum.
Примечания:
1. Число тринадцать считается несчастливым.
2. Пум - мальчик лет восьми-девяти.
3. Спорили, бранились. Deux adversaires qui se battent sont aux prises. Le pere et
la mere de Poum ne se battent pas, mais ils discutent: ils sont aux prises.
4. Dans un orgue, c'est la rangee des tuyaux qui sont de longueur differente et
rendent des sons differents; les trois verres (le verre a eau, le verre a bordeaux, le verre a
bourgogne) et la flute a Champagne, ranges devant l'assiette, ressemblent a un jeu
d'orgues.
217

5. On boit le Champagne dans une flute (verre allonge) ou dans une coupe (verre large et evase).
6. Всего один глоток (кусочек), и умереть. Ср "Voir Naples, et mourir!"
7. Капельку, чуть-чуть.
8. С булавочную головк>, т.е. крошечку.
9. Expression populaire: les yeux des poissons frits sont blancs et fixes; ils semblent
supplier.

10 Детям за столом повязывали салфетку.
11 Сейчас по правилам хорошего тона салфетку кладут на колени.

12. 11 faut faire avec soin votre cuisine. Le nom affaire (f ) a un sens tres geneui
C'est mon affaire = c'est mon travail, cela me regarde J'ai affaire a lui = J'ai a lui parto
de quelque chose.
13. Народная песенка о добром старом короле, который надел шины задом
наперед

УРОК 52
ГРАММАТИКА
/ - Подлежащее и глагол
Грамматическая природа подлежащего и его место в предложении:
M. Vincent est en Touraine.
Чаще всего в функции подлежащего употребляется существительное
или местоимение. Обычно подлежащее стоит перед глаголом.
Отсутствие подлежащего:
(а) В повелительном наклонении подлежащее опускается: Visitez la
Touraine.
(б) Если два глагола имеют одно подлежащее, то оно может опускаться
перед вторым глаголом: M. Vincent visite la Touraine et (il) ira plus tard en
Bretagne.
Согласование глагола с подлежащим (см. Урок 31).
II - Именная часть сказуемого (L'attribut du sujet)
Tours est la capitale de la Touraine - Cette ville est belle.
Существительное (или прилагательное), которое следует за глаго-
лом etre и обозначает качество подлежащего, называется именной
частью сказуемого (l'attribut du sujet):
Mon pere est journaliste, но: Mon frere est un jeune journaliste.
Как правило, перед именной частью сказуемого артикль опускается,
если оно выражено существительным, обозначающим профессию или на-
циональность, и не сопровождается ни определением, ни допочнением
Ma s?ur est devenue grande - Elle parait heureuse.
Именная часть сказуемого может также употребляться с глаголами:
devenir, rester, demeurer, sembler, paraitre, avoir l'air (+ adjectif),
s'appeler, se nommer, которые по своему значению близки к глаголу etre.
III- Обращение (L'apostrophe) (f.)
"Porteur, prenez mes valises, s'il vous plait".
Обращение называет лицо, к которому оно направлено.
(Apostropher quelqu'un, значит "окликнуть кого-либо".) В обращении, как
правило, артикль опускается.
219

LA TOURAlNE
LES CHA TE A UX (m.) DE LA LOIRE
Voulez-vous, monsieur, bien visiter la Touraine? Alors
installez-vous a Tours, par exemple, et, chaque matin, partez pour
revenir le soir, apres avoir rayonne1 dans les environs (m.). Quelle
region charmante! La Loire et ses affluents (m.) arrosent ce pays de
vergers (m.) et de vignobles (m.), ou les villages ont l'air souriants, ou
les jardins sont tout embaumes par le parfum des roses. On comprend
pourquoi, au XVIIie siecle, les grands seigneurs et les grandes dames,
y ont fait construire tant de chateaux (m.).
Ces chateaux ne sont pas tous semblables: leurs dimensions (f.);
leur style (m.) sont tres varies. Les uns sont d'anciens chateaux forts,
aux murailles massives, ils restent entoures des fosses profonds qui les
defendaient contre toute attaque de l'ennemi. Mais il y en a d'autres dont
l'elegante architecture est une merveille; ceux-la datent de la
Renaissance2. A Chambord, par exemple, l'architecte (m.) a decore les
cheminees de sculptures delicates, et on ne cesse d'admirer, en se
promenant sur le toit en terrasse (f.), le genie des artistes (m.) de la
Renaissance. Un autre chateau, qui s'appelle Chenonceaux, est construit
tout au bord d'un cours d'eau. Un pont franchit cette riviere, et sur ce
pont on a bati, au XVIe siecle, une longue salle de danse qui atteint*
l'autre rive (f.). Des fenetres, vous suivrez le vol des hirondelles qui
effleurent l'eau et disparaissent sous les arches du pont.
Примечания:
1. Ездить на прогулку, отправляться на экскурсии в разных направлениях -
On dit: les rayons d'une roue = спицы колеса.
2. Эпохой Возрождения (во Франции - XVI в.).
* Atteindre se conjugue comme eteindre
УПРАЖНЕНИЯ
I) Переведите: (а) в пассивную форму: La Loire et ses affluents arrosent ce pays
de vergers et de vignobles. - Les grands seigneurs et les grandes dames d'autrefois
y ont construit des chateaux. - A Chambord l'architecte a decore les cheminees de
sculptures delicates. - Un pont franchit cette riviere. - Sur ce pont, on a bati une
longue salle de danse, (б) в активную форму: Les jardins sont embaumes par le
parfum des roses. - Les chateaux sont encore entoures par des fosses profonds.
220

И) Найдите в тексте и выпишите ту часть предложений, которая содержит:
существительное-подлежащее - несколько существительных-подлежащих при
одном глаголе - личное местоимение-подлежащее - относительное местои-
мение-подлежащее - неопределенное местоимение-подлежащее.
III) Составьте 3 предложения, в которых следующие неопределенные место-
имения будут выполнять функцию подлежащего: tout; rien; on; personne.
IV) Найдите в тексте все прилагательные, существительные и причастия, вы-
полняющие функцию именной части сказуемого, и проанализируйте их
(Например: Cette lecture me parait interessante. - Interessante, adjectif qualificatif,
feminin singulier, attribut du sujet lecture, relie a ce sujet par le verbe: parait.)

V) Составьте предложения, содержащие именную часть сказуемого. Время
глагола etre выберите по своему усмотрению: promenade (interessant); pentes et
somniets (couvert) de neige; mon ami (medecin); mon cousin (ingenieur); moi, plus tard
(avocat); toi, plus tard (grand avocat); Moliere (ecrivain classique); Corneille et Racine
(ecrivains classiques); Victor Hugo (ecrivain romantique).
VI) Составьте предложения с именной частью сказуемого, используя следую-
щие глаголы: devenir, rester, demeurer, sembler, paraitre, s'appeler, se nommer: ces
chateaux (solides); ce vieillard (vigoureux); vos ecolieres (peu attentif); le soleil (de plus
en plus chaud); les vagues (plus haut depuis un moment); mon proprietaire
(M. Dupont); les enfants de M. Vincent (Helene et Pierre).
V)
УРОК 53
ГРАММАТИКА
Инверсия подлежащего (Общие правила)
1) В прямом вопросе (повторение):
ПРОСТАЯ ИНВЕРСИЯ:
(а) вопрос строится с помощью простой инверсии, если подлежащее
выражено личным местоимением, либо местоимением on или се:
Partez-vous"? Que fait-on? Est-ce beau?
(б) простая инверсия обязательна, если подлежащее выражено су-
ществительным, а предложение начинается вопросительными словами
Que? (дополнение) или Quel (именная часть сказуемого) + гл. etre:
Que visitent les touristes dans le Poitou? Quelle est la capitale du Poitou?
СЛОЖНАЯ ИНВЕРСИЯ = (существительное повторяется в виде
личного местоимения il, elle (Урок 20):
M. Vincent part-//.7
2) простая инверсия делается в предложениях типа: dit-il, repond-elle,
dit Pierre, которые называются вводными и сопровождают прямую речь:
"Poitiers, dit M. Vincent, est la capitale du Poitou."
3) инверсия может делаться после следующих выражений, стоящих в
начале предложения: peut-etre; sans doute; aussi (= donc); после
некоторых обстоятельственных дополнений; союзов quand, lorsque и
относительного местоимения que.
Peut-etre ferat-// beau. - J'ai bien ecoute, aussi ai-je bien compris.
La vivait un sage. - Quand vint l'hiver, la cigale n'avait rien a manger. -
Le pays que visite M. Vincent est beau.
LE POITOU
(Extrait d'un article de M. Vincent)
"Mon cher, m'avait dit un ami, il n'y a que des marais (m.) en
Poitou: n'y allez donc point". Ai-je eu tort (m.) d'y aller quand meme?
Je ne le crois pas. D'abord, il y a bien autre chose que des marais en
Poitou. Et puis les marais eux-memes m'ont laisse une impression
curieuse... Montes dans une barque a fond plat, nous avancions entre
des iles couvertes de petits champs bien cultives. Pendant l'hiver
222

presque tous ces ilots sont inondes; sans doute est-ce un bien, car au
printemps cette terre encore humide se cultive aisement. Dans les rivieres et
les canaux poussent des roseaux touffus; ils servent d'abri aux oiseaux
aquatiques, qui viennent s'y reposer quand ils passent par la, au printemps
ou en automne; aussi cette region est-elle bien connue des chasseurs.
C'est un pays silencieux, qui devient un peu etrange quand s'eleve le
brouillard du soir. Nous sommes revenus vers le village a la tombee du
jour1: des moucherons (m.) et des libellules (f.) voltigeaient autour de
nous; on entendait parfois le "floc!" d'une grenouille qui plongeait; ¦
puis revenait le silence; nous respirions l'odeur fade de l'eau
dormante, sur laquelle flottaient les fleurs blanches des nenuphars
(m.). Les barques glissaient sans bruit, ramenant" les paysans apres le
travail; on s'etonnait de ne point entendre le galop familier des chevaux
ni le grincement des charrettes.
Примечания:
1. = на склоне дня, в сумерки.
2. mener - amener (vers) - ramener (de...) - emmener (loin de...) - porter,
apporter, rapporter, emporter.
УПРАЖНЕНИЯ
I) Скажите иначе: Je ne le crois pas. Tous ces ilots sont inondes. Cette terre
encore humide se cultive aisement. Des oiseaux aquatiques. Les roseaux servent d'abri
aux oiseaux. Ils viennent s'y reposer. Voltiger. Sans bruit.
II) Перепишите в Present последнюю часть текста, со слов: Nous sommes
revenus vers le village...
III) Найдите в тексте и объясните все случаи инверсии подлежащего.
IV) Поставьте следующие предложения в вопросительную форму, используя
простую или сложную инверсию: II n'y a que des marais. - Tous ces ilots sont
inondes. - Cette terre humide se cultive aisement. - Elle est facile a cultiver. - Dans
les rivieres et les canaux poussent des roseaux touffus. - Ils servent d'abri aux oiseaux.
- Les oiseaux s'en servent pour s'y abriter. - Les chasseurs connaissent bien cette
region. - Ils la connaissent bien. - C'est un pays silencieux. - Vous etes revenus a la
tombee du jour. - Les promeneurs sont revenus a la tombee du jour. - Des libellules
voltigeaient autour d'eux. - Les barques glissaient sans bruit. - On s'etonnait de ne
point entendre le galop des chevaux.
V) Используйте вопросительные предложения из упр. IV и переведите прямой
вопрос в косвенный. Начните каждое предложение словами: Je voudrais savoir...
Обратите внимание на обязательное употребление наречия si (Урок 51,1).
223

VI) Поставьте вопросы к соответствующим членам предложения с помощью
следующих наречий: ou? quand? pendant combien de temps? comment? (Напр . \\
y a des volcans en Auvergne = Ou y a-t-il des volcans? Ton pere est alle en Auvergne =
Ou est alle ton pere? Ou ton pere est-il alle?) Il y a des marais en Poitou. - Ils avancent
lentement. - La barque avance lentement. - Cette terre se cultive facilement. - On la
cultive facilement. - Ils se reposent pendant quelques semaines. - Nous sommes
revenus vers le village, au crepuscule. - Les promeneurs sont rentres au crepuscule. -
Les barques glissaient sans bruit.
VII) Используйте вопросительные предложения из упр. VI и переведите
прямой вопрос в косвенный.
VIII) (а) Напишите следующие фразы, используя вводные предложения
(Напр.: dit-il, repondit Marie, и т.п.). M. Vincent dit: "II n'y a que des marais en
Poitou". Son guide lui repond: "Ne le croyez pas". Il ajoute: "Certaines regions sont tres
humides; mais toutes ne le sont pas". - M. Vincent demande: "Y a-t-il beaucoup de
poissons dans les canaux?" Le guide s'ecrie: "Ah! Vous ne les prendrez pas tous". (6)
Составьте фразы, в которых будут использованы следующие вводные
предложения: dit-il; repondit-elle; declare le sergent de ville; annonce le chef de gare.
IX) Составьте фразы, употребляя в качестве подлежащего и именной части
сказуемого следующие слова (используйте разные глаголы!) Poitou ... marecageux,
le fond de la barque ... plat; ce pays ... silencieux; les moucherons ... innombrables, le
galop des chevaux ... rapide.

УРОК 54
ГРАММАТИКА
/ - Прямое дополнение = без предлога
(L'objet direct = sans preposition)
J'aime mon enfant - Je l'aime (Mon enfant est l'objet de mon amour).
Чаще всего в функции прямого объектного дополнения употребляется
существительное или местоимение.
Прямое дополнение может опускаться: II ecoute - il attend. -
Madame recoit.
Многие прямо-переходные глаголы употребляются без дополнения.
Именная часть сказуемого, относящаяся к прямому дополнению,
называется attribut de l'objet:
J'appelle Pierre un sot. - Je le crois sot.
// - Косвенное объектное дополнение = с предлогом
(L'objet indirect = avec preposition)
J'assiste a un beau spectacle.
Je m'en souviendrai (- je me souviendrai de ce spectacle).
Чаще всего в функции косвенного объектного дополнения употреб-
ляется существитечъное или местоимение.
1) Косвенное дополнение строится с предлогом a:
(а) в предложениях, в которых отсутствует прямое дополнение:
je pense a j'obeis a je m'attends a
je parle a je nuis a je m'applique a
je plais a j'assiste a je m'habitue a, etc
(б) в предложениях, в которых уже есть прямое дополнение:
je donne (quelque chose) a... Je montre (quelque chose) a...
je dis (quelque chose) a... Je pardonne (quelque chose) a., etc.
(Этот второй тип косвенного дополнения некоторые французские
грамматисты называют complement d'attribution.)
2) Косвенное дополнение строится с предлогом de:
после: je doute (de) je me sers (de) je me rejouis (de)
je manque (de) je m'apercois (de) je m'etonne (de)
j'ai besoin (de) je me souviens (de) je m'inquiete (de)
ОБРАТИТЕ ВНИМАНИЕ! Следует различать косвенное дополнение и
обстоятельство места: Je vais a Paris - Je viens de Paris.
225

REMISE (f.) A NEUF DE L'APPARTEMENT (m.)
M. Vincent est revenu a Paris pour quelques jours: "Je voulais, lui
dit Mme Vincent, te faire une bonne surprise; j'avais decide de faire
remettre a neuf l'appartement; j'esperais que tout serait termine avant
ton retour. Mais helas... Viens tout de meme voir la chambre de Pierre.
Il faut que tu me dises ce que tu en penses..." M. Vincent se glisse entre
les meubles qu'on a entasses dans le couloir, jusqu'a la chambre de
Pierre. Elle est peinte en vert pale. "Cela ne me deplait pas, dit-il; cette
peinture donne une lumiere tres douce". Mais dans les autres pieces,
tout est encore en chantier (m.)2; l'electricien charge de baguettes (f.)3,
d'interrupteurs (m.)4, s'occupe de l'installation (f.) electrique dans la
cuisine; dans la salle a manger, les platriers, montes sur leurs echelles
(f.), vont refaire le plafond. Les peintres, eux, se sont empares du
salon; l'un d'eux melange dans un seau la poudre de couleur avec
l'huile (f.); l'autre, sifflotant gaiement, est en train de peindre les
boiseries (f.)... Mais d'ou viennent ces coups qui ebranlent les cloisons
(f.)? C'est le menuisier qui fixe les planches (f.) du placard... "J'ai la
tete cassee par tout ce bruit, dit M. Vincent. - Un peu de patience! lui
repond sa femme, et dans quinze jours, tu seras heureux d'avoir un
appartement tout neuf!"
Примечания :
1. Remettre a neuf = отремонтировать (квартиру) - вычистить (одежду).
2. = ремонт в разгаре, все пока в беспорядке. - On dit: un chantier de
construction - строительная площадка; mettre un navire en chantier - поставить
корабль на стапель.
3. Плинтусы, закрывающие электропроводку.
4. Выключатели.
*Verbe peindre: se conjugue comme eteindre.
УПРАЖНЕНИЯ
I) Объясните полными предложениями значение следующих слов: un
electricien, un platrier, un peintre, un menuisier; - un salon, une boiserie, un placard;
- deplaire, siffloter (Напр.: Un electricien est un ouvrier qui...)
II) Найдите в тексте: (а) все прямые дополнения, выраженные существи-
тельным или местоимением; (б) все косвенные дополнения.
III) Ниже даны несколько предложений: предложения (а), из которых можно
убрать прямое дополнение, при этом общий смысл высказывания сохранится;
226

предложения (б), из которых нельзя убрать прямое дополнение, т.к., в противном
случае, они утратят всякий смысл. Постарайтесь объяснить значение глаголов без
дополнения: (a)Viens voir la chambre. - (6) Les platriers bouchent les fissures du
plafond. - (6) Je t'ai fait une bonne surprise. - (6) Cette peinture donne une lumiere
tres douce. - (a) Un ouvrier est en train de peindre les boiseries. - (6) Le menuisier
fixe les planches du placard. - (a) Ma femme est tres occupee cet apres-midi; elle
recoit ses amies. - (a) Chaque annee, notre cousin expose ses peintures au Salon
d'Automne. - (a) Ce serait un homme parfait, s'il ne buvait pas beaucoup d'alcool. -
(a) Ne vous impatientez pas, attendez ma reponse.
IV) Составьте с каждым из следующих глаголов по два предложения: одно с
прямым дополнением, второе без прямого дополнения: regarder; ecouter;
chanter; manger; enseigner.
V) Составьте предложения с косвенным дополнением, используя глаголы из
Урока 54, II.
VI) Составьте два предложения с предлогом a + косвенное дополнение; три
предложения с предлогом a + обстоятельство места; три предложения с предлогом
de + косвенное дополнение; три предложения с предлогом de + обстоятельство
места.

УРОК 55
ГРАММАТИКА
L'epiihete (Определение)
Un beau chapeau - Un chapeau magnifique
Качественное прилагательное может употребляться в функции опре-
дечения (epithete), если оно стоит непосредственно перед существитель-
ным или после него, присоединяясь к нему без помощи глагола.
Согласование прилагательных: см. Урок 8.
Место прилагательных: см. Урок 14.
L'apposition (Приложение)
Le roi Louis XIV - Paris, capitale de la France - La ville de Paris.
Существительное в функции приложения дополняет и уточняет
другое существительное, которое оно сопровождает. Оно может непо-
средственно следовать за существительным, может отделяться от него запятой
или присоединяться к существительному с помощью предлога "de".
Le complement du nom (Дополнение существительного)
Существительное может дополняться другим существительным
(иногда - инфинитивом) с помощью предлога:
a: une tasse a cafe, une machine a ecrire (назначение), un moulin a eau
(способ действия), une etoffe a carreaux (признак предмета), и т.д.
de: la maison de mon pere (принадлежность), un vase de Chine
(происхождение), une table de bois (материал), une tasse de cafe
(содержание), и т.д.
en: une table en bois (материал).
Le complement de l'adjectif (Дополнение прилагательного)
Некоторые прилагательные часто сопровождаются существительным
или инфинитивом, которые дополняют эти прилагательные, присоеди-
няясь к ним с помощью различных предлогов. Например:
я: utile a connaitre; bon a manger, a boire, a savoir; facile a faire, a dire, и т.д.
ОБРАТИТЕ ВНИМАНИЕ! Следует различать конструкции: un livre
facile a faire, и: il est facile de faire un livre.
de: satisfait de ses vacances, content de partir, jaloux de son frere.
en: terre fertile en ble, и т.д.
228

SA1NT-NAZAIRE.
LANCEMENT (m.) D'UN TRANSATLANTIQUE
Quelle chance (f.) de passer par la ville de Saint-Nazaire le jour ou les
chantiers navals1 vont lancer un paquebot! C'est une fete pour tous ceux
qui ont participe a la construction du navire, depuis les ingenieurs (m.), gens
savants, qui en ont fait les plans (m.) jusqu'aux ouvriers qui ont construit la
coque en acier. Ils sont tous la, en habits de dimanche', fiers de leur
ouvrage (m.) et aussi un peu impatients: le lancement est une operation
delicate a faire. Se passera-t-elle sans accident?
On a entendu d'abord, naturellement, plusieurs discours officiels. Puis le
momen decisif approche: a grands coups de maillet (m.) on retire les etais
(m.) qui soutiennen la coque; deja la marraine du paquebot a brise une
bouteille de Champagne sur la proue3 du navire; le voila "baptise"4: on
coupe le dernier cable qui le retenait et, glissant lentement, il entre dans
l'eau qui ecume et bouillonne. Il flotte maintenant, bien droit sur l'estuaire
(m.) de la Loire. Alors les applaudissements (m.) eclatent, la musique joue
la "Marseillaise"... Encore quelques mois de travail, et Г "Atlantique",
completement termine, muni de ses cheminees, de ses mats (m.), de son
mobilier, de tout le confort, fera sa premiere traversee. La vie a bord sera
tres gaie: piscine (f.), tennis (m.), salon de jeu, cinema, salle de conferences
(f.), jardin d'enfants, tout sera a la disposition des passagers. Plusieurs
auront meme l'honneur d'etre invites a la table du commandant, en
compagnie (f.) des officiers (m.).
Примечания:
1 L'adjectif naval a le pluriel en als: navals.
2. Ils sont en habits de dimanche ou ils sont "endimanches" = празднично одетые.
3. La proue = нос - la poupe = корма.
4. Prononcez ba-ti-ze.
УПРАЖНЕНИЯ
I) Перепишите вторую часть текста, от слов: On a entendu... до слов: la
"Marseillaise", изменяя время глаголов следующим образом- вместо Passe
compose - Plus-que-parfait; вместо Present - Imparfait (если речь идет о дейст -
вии длительном, незаконченном) или Passe simple (если речь идет о действия\
законченных). Замените le voila "baptise" на: II etait baptise (со значением
результата).
229

II) Напишите следующие предложения: (а) в форме прямого вопроса; (б) в
форме косвенного вопроса: La marraine du paquebot a brise la bouteille de
Champagne sur la proue du navire. - On coupe le dernier cable. - // entre dans l'eau
qui bouillonne. - U "Atlantique" fera sa premiere traversee (Quand..?) - Le
lancement est une fete pour tous ceux qui ont participe a la construction d'un navire
(Pourquoi... ?) - On retire les etais qui soutiennent la coque (Comment... ?)
III) Найдите в тексте: (а) существительные в функции прямого дополнения.
(б) существительное в функции косвенного дополнения с предлогом "a";
(в) существительное в функции обстоятельства времени; (I ) существительные в
функции обстоятельства места.
IV) Составьте предложения, в которых дополнение существительного буди
употреблено в разных значениях: назначение, материал, принадлежность,
происхождение, содержание.
V) Дополните следующие предложения: M. Vincent est satisfait ... avoir
assiste... lancement... navire. - Cette operation n'est pas facile ...faire. -II n'est pas
facile ... faire cette operation. - Les quais voisins ... navire sont pleins ... monde. -
Des ingenieurs et des ouvriers sont... les quais, prets ... participer ... l'operation. - On
commence p.. entendre les discours officiels. - Ils ne sont pas toujours amusants ...
entendre. -- Il n'est pas toujours amusant ... les entendre. - Puis la marraine ...
paquebot lance ... la coque du navire une bouteille de Champagne qui se brise. - On
coupe le dernier cable qui retenait le paquebot ... quai. - Voici i"Atlantique" tout
neuf, qui flotte ... l'eau ecumante; il a l'air heureux ... vivre, pret ... faire ... grands
voyages, et presse... partir.
VI) Повторите грамматический материал урока 14 и составьте
(а) 5 предложений с прилагательным-определением, стоящим перед существи-
тельным;
(б) 5 предложений с прилагательным-определением, стоящим после сущест-
вительного.

УРОК 56
ГРАММАТИКА
Les prepositions (Предлоги)
Это неизменяемые слова, с помощью которых вводятся различные
дополнения.
I - Предлоги [а] и [de] (см. Уроки 23, 33) вводят:
- косвенное дополнение: Tu nuis a ton voisin - Je me sers d'un baton.
- обстоятельственное дополнение: Nous irons a Paris - Nous
partirons de Paris.
- дополнение к существительному или прилагательному: La
maison de Jean est pleine de visiteurs. Une cabane a lapins est facile a
construire.
II - Другие предлоги вводят, главным образом, обстоятельственные
дополнения:
Обстоятельства - эго своего рода дополнительные факты, которые
сопровождают и поясняют то или иное действие: "Dites-moi les circon-
stances de votre accident: le lieu, l'heure, la cause, etc."

devant ?
le
devant la maison, derriere la
derriere
maison;
sur ? sous
chat
sur la table, sous la table;
dans ? hors de
est
dans le salon, hors du salon;
место
pres de ? loin de
pres de la cheminee, loin de...
avant ? apres
Je partirai avant l'hiver, apres l'hiver.
время
pour ? contre
Il combat pour la liberte, contre
l'esclavage.
цель, назначение
avec ?sans
Il part avec son camarade, sans son
camarade.
сопровождение
Il ecrit avec un stylo, sans stylo.
способ
действия
Tu ecris avec soin, sans soin.
образ действия



en (почти всегда без предлога, см. Урок 32):

231


Il est en Fiance.
место
Il viendra en ete. Il viendra en dix jours.
время
Cette table est en bois.
материал
Venir en avion, en auto, en bateau, en chemin de fer.
способ действия
par Je passerai par Rome - Entrer par la porte.
место
продвижения
Je prends Pierre par le bras.
способ действия
Je suis interroge par le professeur.
дополнение
агента
a cause de ?
A cause de mon travail, j'ai ete
причина
malgre
recompense.

Malgre mon travail, j'ai ete puni.
противопостав-

ление
LA BRETAGNE
A la Pentecote, Pierre et Helene ont rejoint leur pere en Bretagne,
sur les cotes de la Manche. Pierre a fait la connaissance du vieux Le
Floch {pron.: Le Floc) qui l'emmene parfois avec lui dans sa barque.
"Moi, je le deteste, declare Helene, il est sale, il sent le tabac, sa figure
est toute pleine de rides (f.), il crache par terre, pouah! - Et moi, j'aime
son visage hale, replique Pierre; sa peau a l'air dure' comme du cuir. Il a tant
navigue par les mers! Tout ce qu'il me raconte sur" ses traversees (f.) est
bien interessant! - Mais il est ridicule avec ses vetements de toile (f.) qui
sentent le goudron, il a des mains affreuses, pleines de cicatrices (f.). Moi.
j'aime mieux les paysans: par exemple, ces femmes que j'ai vues pres d'ici,
au travail dans les champs de fraises (f.). Elles m'ont explique qu'a cause du
climat tiede de la Bretagne, les fruits et les legumes poussent vite: ce sont
des primeurs (f.)3. Quel travail elles font! Et dire que4 les Parisiens ou les
Londoniens mangeront toutes ces fraises!... - Gourmande, va! Tu trouves
ces femmes gentilles parce qu'elles t'ont offert les premieres fraises de la
saison! Tu ne recherches que les cadeaux. - Mes enfants, ne vous
disputez pas! - Pierre, n'enerve pas ta s?ur. Prenez vos bicyclettes, allez
faire un tour5, le temps est beau..." Les enfants ont fait la paix... Et n'est-
ce pas Helene qui court au-devant du vieux Le Floch et lui serre sa grosse
main, malgre l'odeur de poisson? Mais Pierre sourit, car le vieux offre a la
petite quelques crevettes qu'il vient de pecher...

Примечания
1. Кажется жесткой.
2. Sur = au sujet de (tres frequent).
3. Первые, ранние фрукты и овощи.
4. = И подумать только... (разг.) - выражает удивление, сожаление, недо-
умение и m п.
5. = Небольшую прогулку.
УПРАЖНЕНИЯ
I) Выпишите из текста выделенные курсивом предлоги и дополнения, которые
они вводят; укажите значение каждого дополнения.
II) Составьте предложения, в которых предлог "de" будет вводиib. инфи-
нитив-дополнение; существительное-косвенное дополнение; обстоятельство вре-
мени; обстоятельство места; обстоятельство образа действия; дополнение сущест-
вительного, обозначающее происхождение предмета; дополнение существи-
тельного, обозначающее материал, из которого сделан предмек дополнение
существительного, обозначающее содержание.
III) Дополните следующие предложения предлогами a или de. Pierre et Helene
viennent ... arriver ... Paru ce matin ... huit heures. Les voici dans une petite ville
bretonne. ... deux pas ... ce joli petit port dont M. Vincent leur a parle. Deja ils
apercoivent les bateaux ... peche, des barques ... voiles et quelques chalutiers ... vapeur.
Pierre s'amuse ... les compter; Helene s'etonne ... voir des voiles ... couleur, des bleues.
des rouges, des jaunes. Elle crie ... une voix percante, en les montrant... Pierre.
IV) Дополните предложения следующими предлогами: a (au, aux); de (du,
des); sur; sous; devant; derriere; en; pres de; avec; apres; sans; pour. (Некоюрые
предлоги могут быть использованы несколько раз.) Nous etions couches .. le sable,
... bord ... l'eau, ... un soleil brulant. La mer s'etendait ... nous, brillante comme un
miroir; ... nous, la plage montait ... pente douce, jusqu... maisons alignees le long ...
quai. Des bebes ... maillots ... bain s'amusaient . . les tentes ... faire des pates ... des
seaux et des pelles. D'autres enfants, plus grands, jouaient ... tennis, et ... ballon. Des
baigneurs sortaient ... l'eau, ... le bain, et, encore tout mouilles, ... s'essuyer, se
couchaient sur le sable, ... se secher au soleil.

232

УРОК 57
ГРАММАТИКА
Обстоятельственные дополнения
(Les complements circonstanciels) (см. Урок 56)
Обстоятельственные дополнения обозначают "обстоятельства"
(времени, места, причины и т.д.). Они обычно выражены существи-
тельным с предлогом, и отвечают на следующие вопросы:

Ou?
D'ou?
Par ou?
Il habite a Paris; ...en France;
II habite [quai de Conti: sans
preposition].
11 est revenu de Paris; ... de France.
Il est passe par Moscou.
Обстоятельства
(место)
Quand?
Depuis quand?
Pendant combien
de temps?
Il est parti a Paques. Il partira dans
dix jours.
Il voyage depuis trois jours; [il est
parti il y a trois jours].
Il a voyage pendant dix mois, ou [il a
voyage dix mois].
(время)
Avec quoi?
Comment?
Il mange avec une fourchette, sans
fourchette.
Il a voyage en auto;... par le train;
II est parti avec plaisir, sans plaisir;
II pleut a torrents.
(способ
действия)
(образ действия)
En quoi ? avec
quoi ?
Ces maisons sont faites en pierre,
avec de la pierre.
(материал)
Avec qui?
Il a voyage avec un ami, sans ami.
(сопровождение)
A cause de quoi?
Il pleure de joie.
(причина)
Pour qui?
11 travaille pour ses enfants.
En vue de quoi?
Il travaille pour son plaisir.
(назначение. целъ)
Malgre quoi?
Il sort malgre la pluie.
(противопостав-
ление)
Combien coute ?
[J'ai achete ce livre 5 nouveaux
francs.]
(цена)
... pese?
[Cette auto pese 1.200 kilos.]
(вес)
... mesure?
[Le couloir mesure 10 metres ]
(длина)
234

LE CANOT DE SAUVETAGE (m.)
La tempete faisait rage' ; la pluie, tombant a torrents2, se melait au
vent qui hurlait sur la mer demontee. Les vagues grises, coiffees
d'ecume (f.), s'ecrasaient contre les rochers (m.) de la cote. Grace
a Dieu, depuis une heure, la flotille de peche etait rentree; les pecheurs
avaient prevu l'ouragan (m.), et, des le premier coup de vent, ils
s'etaient mis a l'abri dans le port. Ils amarraient solidement leurs
barques, accueillis par leurs femmes qui, tout inquietes, les attendaient
sur le quai.
Tout a coup, le gemissement d'une sirene retentit. La-bas, un chalu-
tier, le gouvernail (m.) brise3, etait entraine vers les recifs (m.) et
lancait un message de detresse (f.). Sans hesitation (f.), malgre le
danger, les plus hardis marins mirent le canot de sauvetage a la mer.
Ils s'elancerent pour sauver d'une mort certaine l'equipage du bateau en
perdition. Du rivage, on les vit s'approcher du chalutier, lancer une
amarre aux matelots en peril (m.), les sauver un a un. Il etait temps: le
dernier des matelots venait de sauter dans le canot de sauvetage, quand
le chalutier s'ouvrit en deux avec un affreux craquement, et coula.
Примечания:
1. Бушевала, неистовствовала. On dit aussi: la bataille fait rage. - J'ai une rage de
dents (tres mal aux dents).
2. Потоками, как из ведра.
3. = complement circonstanciel sans preposition: ayant le gouvernail brise.
УПРАЖНЕНИЯ
I) Вспомните слова, которые имеют приблизительно тот же смысл (= сино-
нимы): des recifs; un matelot hardi; affreux; amarrer; accueillir; lancer.
II) (a) Укажите значение выделенных курсивом обстоятельственных допол-
нений. На какой вопрос они отвечают? (quand? ou? etc.) (б) Составьте короткие
предложения со следующими дополнениями: a grand bruit; en petits groupes; les
yeux baisses; sans parler; avec un air joyeux.
III) Используйте данные ниже предложения и поставьте вопрос, начинаю-
щийся с вопросительного наречия: (а) с помощью простой инверсии (Напр.: Le
vent venait du nord = D'ou venait le vent/): Les vagues s'ecrasaient sur les rochers de
la cote. - La flottille etait rentree a cinq heures. - Ils amarraient solidement leurs
barques. - On les vit du rivage. - Ils s'elancerent pour sauver l'equipage,
(б) Напишите те же вопросы, используя сложную инверсию в тех случаях, когда
это возможно (Напр.: Le vent venait du nord = D'ou le vent venait-il?)
235

IV) Используйте вопросительные предложения из упр. III и переведите
прямой вопрос в косвенный (Напр.: Je ne sais pas d'ou venait le vent, или. d'ou le
vent venait) Обратите внимание! В косвенном вопросе никогда не делается
инверсия местоимения-подлежащего je, tu, и т.п. (Урок 50).
V) В следующих предложениях поставьте вопрос к дополнению; каждый
вопрос должен начинаться вопросительным местоимением с предлогом
(Напр.: Pierre assiste a l'arrivee des pecheurs = A quoi assiste Pierre?)
(а) С помощью простой инверсии: La pluie se melait au vent. - Les vagues
etaient coiffees d'ecume. - Elles s'ecrasaient contre les rochers de la cote. - Les
pecheurs etaient accueillis par leurs femmes. - Elles attendaient les pecheurs avec
leurs enfants. - Ils lancerent une amarre aux matelots en peril,
(б) Напишите вопросы с помощью сложной инверсии в тех случаях, когда это
возможно. (Напр.: A quoi Pierre assiste-t-il?)
VI) Составьте короткие предложения со следующими словосочетаниями- En
auto; en province; en hiver; en bois; avec de l'acier; avec un camarade; avec joie; de
plaisir; de marbre; de la campagne; pour huit jours; pour mon prochain voyage;
malgre le mauvais temps. В конце каждого предложения укажите в скобках
значение обстоятельственного дополнения.
(Напр.: Les hirondelles nous quittent en automne (le temps: Quand?)

ТЕКСТЫ ДЛЯ ЧТЕНИЯ: УРОКИ 52 - 57
L'ELECTRICIEN
[Vidal] arreta la camionnette, [au hasard], devant une des maisons de
droite, qui etait precedee d'une grille, d'un jardinet, et d'un perron. Il sonna.
Une petite bonne vint ouvrir, suivie presque aussitot d'une dame
assez forte, d'une cinquantaine d'annees, en robe d'interieur, le ventre
proeminent sous la ceinture.
"Qu'est-ce que c'est?" fit [Mme Nigeon] d'un ton ni rogue ni aimable.
Vidal ota sa casquette, et dit tres poliment, avec des sourires: "Je
suis entrepreneur d'electricite ambulant, madame. Ancien combattant,
croix de guerre. Voici ma voiture. Je fais toutes les reparations seance
tenante, et meme les petites installations. Quelquefois, ca peut rendre
service. L'avantage pour le client, c'est qu'il est debarrasse tout de suite.
Et je ne prends pas cher". Il tira une carte de sa poche: F. Vidal. "Je
suis bien connu dans la region".
La grosse dame acheva de descendre le perron, prit la carte, y jeta un
coup d'?il, la rendit, regarda tour a tour et plusieurs fois Vidal, le petit
Charles , la camionnette, la chienne, qui elle-meme se tenait fort
correctement. Puis son visage s'ouvrit, et elle dit, avec des pauses:
"Oui... en effet... Ca peut etre commode... Oui... c'est dommage... Nous
avons fait faire un travail il n'y a pas longtemps... Nous avions attendu des
semaines... Oui, c'est dommage... Mais j'y pense... je crois bien que la voisine
d'a cote... oui, je suis presque sure... Ils m'en ont parle hier encore. Ca les
arrangerait peut-etre bien. En tout cas, ils pourront discuter avec vous.
Attendez une minute... Mathilde, je vais chez les gens d'a cote. Fermez la porte
si vous voulez, mais ne vous eloignez pas, car je n'ai pas de clef".
Elle alla sonner a la maison voisine, qui avait aussi une grille, un
jardinet, et un perron. Elle fut introduite. On l'entrevit dans le vestibule,
en conversation avec une autre dame d'environ son age.
Vidal paraissait tres calme, mais Charles etait fort anxieux2.
La grosse dame revint avec la voisine. Celle-ci fit connaitre qu'elle
avait en effet besoin d'un electricien, pour deux reparations. L'une, qui
etait sans doute insignifiante, concernait un fer a repasser. L'autre devait
etre un peu plus compliquee. Depuis quelques jours, la lumiere ne
donnait3 plus dans la cuisine.
237

"Mon mari a change la lampe, mais ca n'a pas mieux marche. Ц
a regarde aussi du cote des plombs. Mais ce n'est pas ca. Vous croyez
que vous pourriez me faire les deux reparations dans l'apres-midi?
- Oh! je le pense, madame. Peut-etre meme avant la fin de l'apres-midi.
- Et cela me coutera combien? - II faut que je voie le travail. Pour

<<

стр. 6
(всего 8)

СОДЕРЖАНИЕ

>>