<<

стр. 7
(всего 8)

СОДЕРЖАНИЕ

>>

votre fer, il s'agit peut-etre seulement d'un mauvais contact, ou d'une
rupture de fil a un bout. Ce sera une affaire de quelques minutes.
"En ce cas je ne vous prendrai presque rien (...). Pour votre eclairage
de cuisine, cela depend. C'est peut-etre tres peu de chose". (...).
Il commenca par suivre de l'?il la canalisation en hochant la tete. Il
monta sur l'escabeau qu'on lui avait apporte pour atteindre le fusible,
qui etait dans le vestibule. Il declara:
"Le plomb a encore saute. Mais ce n'est pas lui qui est en faute".
Il remonta sur l'escabeau pour voir de pres la douille de la lampe.
Puis il examina l'interrupteur pres de la porte. Avec une lame de canif il
souleva en deux ou trois endroits la moulure qui cachait les fils. Il posa
ici et la sa lampe-temoin. Les deux dames et une petite bonne le
regardaient faire. Elles le trouvaient silencieux et sur de lui comme un
docteur. Charles l'admirait beaucoup.
Apres un dernier grimpage sur l'escabeau, pour inspecter la torsade
de fil souple qui courait au plafond, il revint sur le sol, et dit avec une
douce autorite:
"C'est toute la canalisation de votre cuisine qui est a revoir. Une
grande partie du fil est hors d'usage, et se met en court-circuit.
L'interrupteur aussi est a changer4.
- Mais cela va etre un tres gros travail, dit la proprietaire avec effroi.
- Non. Les percements existent. Les moulures sont posees... il y a peut-
etre ca et la un clou mal place... l'installation a ete faite a la va-vite, mais il y
a tout de meme des morceaux qui sont bons. Comme fournitures nouvelles
vous n'aurez guere que du fil, l'interrupteur et un fusible.
- Ca me coutera combien?
- Ca m'ennuie de vous faire un prix, madame, parce qu'alors il faut
que je compte sur l'imprevu et que je majore un peu. Sinon, je vous
compterai le temps de travail, et les fournitures, au plus juste. Moi,
je suis persuade que j'aurai fini dans quatre heures. Je compte sept
francs5 de l'heure. Cela ferait vingt-huit francs. Il se peut que je m'en
tire avec dix francs de fournitures: vingt-huit et dix, trente-huit. Si vous
me demandez de vous fixer un prix d'avance, je suis oblige de vous dire
238

cinquante, a cause de l'imprevu. Autrement, vous etes a peu pres sure
que ca ne depassera pas trente-huit, quarante.
- Et mon fer?
- Je ne vous compterai rien pour votre fer.
- Je vois que vous etes raisonnable. N'est-ce pas, madame Nigeon?
- Oh! tres raisonnable! Le travail que nous avons fait faire il
y a quelque temps nous est revenu6 bien plus cher en proportion.
D'ailleurs il n'y a qu'a voir monsieur. Monsieur a l'air serieux et
arrangeant."
Vidal remercia d'un salut la grosse dame qui etait devenue en si peu
de temps [sa protectrice].
"Alors vous n'avez plus besoin de moi?" dit Mme Nigeon a sa
voisine. "Au revoir, monsieur; au revoir, jeune homme. Bon travail!"
J. ROMAINS, Les Hommes de bonne volonte.
Примечания:
1. Молодой ученик (подмастерье), сопровождающий Видаля.
2. Встревожен. Sens plus toit que inquiet = обеспокоен.

3. Не было света. Differents sens du verbe donner, sans complement d'objet: Les
arbres fruitiers ont bien donne cette annee = ont beaucoup produit de fruits. - La
lumiere ne donne pas = ne produit aucun eclairage. - La fenetre donne sur le jardin
= s'ouvre sur le jardin. - II a donne de la tete contre un mur = il a heurte, frappe un
mur avec la tete.
4. = L'interrupteur doit etre change. Toute l'installation est a revoir = doit etre
revue. L'electricien a aussi le fer a reparer = doit aussi reparer le fer. (Tournure qui
n'est possible qu'avec des verbes transitifs directs.)
5. La scene se passe en 1938; les prix seraient bien plus eleves aujourd'hui.
6. Обошелся относительно дороже.
AU PARDON1 DE SAINTE-ANNE-LA-PALUD,
EN BRETAGNE
C'est comme un defile d'idoles vivantes, surchargees d'ornements
lourds et d'eclatantes broderies. Les costumes sont d'une richesse, d'une
somptuosite qu'on ne rencontre pas ailleurs, sauf peut-etre chez les
Croates, en Ukraine et dans quelques pays d'Orient. Chaque famille
conserve precieusement le sien, dans une armoire speciale qui ne
s'ouvre qu'une fois l'an, pour le "dimanche de Sainte-Anne".
239

Le spectacle de ces femmes aux parures magnifiques, s'avancant de
leur allure majestueuse, en ce cadre eblouissant, parmi le chant des
litanies et le son voile des tambours, est assurement une des plus belles
choses qui se puissent2 voir, et le souvenir qu'il vous laisse est de ceux
qui ne s'effacent jamais.
Vieilles ou jeunes, sveltes ou courbees, les "veuves de la mer"
debouchent du porche. L'?il se fatiguerait a les3 vouloir denombrer
elles sont trop. Elles ont souffle leurs cierges, pour signifier qu'ainsi
s'est eteinte la vie des hommes qu'elles cherissaient. Elles passent
discretes, les mains jointes, immediatement suivies par les "sauves"
De ces "sauves" d'aujourd'hui, combien n'en pleurera-t-on pas au
pardon prochain comme "perdus"! Par un sentiment d'une touchante
delicatesse, ils ont revetu pour la circonstance les effets4 qu'ils
portaient le jour du naufrage, au moment ou la sainte leur vint en
aide et conjura en leur faveur le peril des flots Jadis, pour aioutei
encore a l'illusion, ils poussaient le scrupule jusqu'a prendre un
bain, tout habilles, au pied des dunes, et assistaient a la "procession
des v?ux" le corps ruisselant d'eau de mer. Tous ces hommes
chantent a haute voix. Leur allegresse3 neanmoins demeure serieuse,
presque triste.
...Le soir descend. Les croix, les bannieres viennent de rentrer
a l'eglise. Aussitot la dispersion commence. Les chariots s'alignent,
s'ebranlent, partent au grand trot de leurs attelages reposes. Le torrent
des pietons s'ecoule par toutes les issues. Le regard suit longtemps ces
minces files sinueuses et bariolees qui serpentent a travers champs et
peu a peu s'egrenent6 pour enfin disparaitre derriere les lointains
assombris.
D'apres A. LE BRAZ, Au Pays des Pardons
Примечания:
1. Прощение бретонский религиозный праздник Основная церемония -
крестный ход, чтобы получить прощение за грехи (получить отпущение грехов)
2. Qui puissent se voir, qui puissent etre vues. Subjonctif dans une proposition
relative, quand l'antecedent du pionom relatif est accompagne d'un superlatif

3 A vouloir les compter
4 Одежду, букв носильные вещи.
5 Радость, возвышающая душ\
6 Se dispersent comme des graines lancees par le semeur
240

UN AMERICAIN EN CROISIERE
Les paquebots francais sont renommes pour leur confort et leur
excellente cuisine. Dans l'article ci-dessous un ecrivain americain
commente, avec une spirituelle exageration, cette reputation
mondiale.
Le transatlantique Liberte, a bord duquel je vogue, est une veritable
ville flottante, qui deplace 51.840 tonnes, reparties comme suit:
' 2.123 tonnes de caviar, 3.540 tonnes de langoustes, 4.560 tonnes de foie
gras, 5.896 tonnes de truffes, 6.543 tonnes de poulets de Bresse,
8.342 tonnes de sauce hojlandaise, 9.000 tonnes de petits fours1, le reste
etant constitue par un melange de salades et de crepes Suzette2.
Comme'tous les navires francais, Liberte a deux equipes d'officiers.
La premiere dirige le navire, de maniere tout a fait satisfaisante
d'ailleurs: la seconde a pour unique fonction de dejeuner et diner avec
les passagers.
Les maitres d'hotel a bord de Liberte, particulierement ceux des
premieres classes, ne ressemblent pas du tout aux maitres d'hotel
francais ordinaires. Ils veillent a ce que le client ait toujours
satisfaction, quel que puisse etre son desir3. Et si vous ne leur posez pas
de colles4, vous perdez leur consideration et ils acceptent votre pour-
boire a contre-c?ur.
C'est ainsi que, bien que plus de cent plats figurent chaque jour au
menu, il est de bon ton de commander quelque chose qui n'y est pas. J'ai
fait une forte impression a notre maitre d'hotel, le premier jour de la
traversee, en demandant pour le petit dejeuner des foies de moineaux.
- Frais ou congeles? m'a-t-il repondu sans sourciller.
- Panaches5, ai-je decide.
Il s'est precipite aussitot vers les cuisines, gai comme un pinson6.
Malheureusement, le lendemain ma femme a commande un plat qui
etait porte sur le menu et notre cote a immediatement baisse... et j'ai
entendu les garcons qui murmuraient entre eux:
- Lui est tres bien; mais elle, elle a commande du pigeonneau saute
a l'armagnac, qui est marque au menu.
- Ces Americains, soupira le second, quand donc apprendront-ils
a manger?
Le lendemain, ma femme essaya de commander encore d'apres le
menu, mais cette fois je mis les pieds dans le plat6.
241

- Tu vas me faire le plaisir de commander quelque chose de
special, ou nous allons etre la risee du navire.
- Mais, dit-elle, la truite meuniere qui est sur le menu, me tente
beaucoup.
- Alors, commandes-en une demain, quand elle ne sera plus sur le
menu.

- J'en veux une aujourd'hui, dit-elle, avec un entetement coupable.
Le capitaine attendait pres de notre table, patiemment.
Finalement, ma femme se leva et dit:
- Je vais diner dans la cabine.
- C'est cela, hurlai-je, tu vas me ridiculiser aussi aux yeux du
stewart de cabine! Ah! je savais bien que nous aurions du prendre
l'avion!
D'apres ART BUCHWALD
Примечания
1. Птифуры, рассыпчатое печенье к чаю (не маленькие пирожные, как у нас)
2. Тонкие галеты с апельсиновым ликером.
3. Каким бы (трудноисполнимым) ни было его желание.
4. Каверзные вопросы (о кухне) разг.
5. И так и так, смешанные.
6. Expression proverbiale: весел, как зяблик.
7. Я сурово пресек. . (разг.).
LA FIN DU CAPITAINE HARVEY
Le paquebot Normandy vient d'etre aborde par un autre navire, la Mary.
La secousse fut effroyable. En un instant, tous furent sur le pont,
hommes, femmes, enfants, demi-nus, criant, pleurant. L'eau etait
furieuse. La fournaise de la machine, atteinte par le flot, ralait. Le
navire n'avait pas de cloisons etanches: les ceintures de sauvetage
manquaient.
Le capitaine Harvey, droit sur la passerelle de commandement, cria:
"Silence tous, et attention! les canots a la mer. Les femmes d'abord,
les passagers ensuite. L'equipage apres. Il y a soixante personnes
a sauver". On etait soixante et un. Mais il s'oubliait...
Harvey, impassible a son poste de capitaine, commandait, dominait,
dirigeait, s'occupait de tout et de tous, gouvernait avec calme cette
242

angoisse et semblait donner des ordres a la catastrophe. On eut dit que
le naufrage lui obeissait. A un certain moment il cria: "Sauve/
Clement".
Clement, c'etait le mousse. Un enfant.
Le navire decroissait lentement dans l'eau profonde.
On hatait le plus possible le va-et-vient des embarcations entre le
Normandy et la Mary.
"Faites vite", criait le capitaine.
A la vingtieme minute le steamer1 sombra. L'avant plongea d'abord,
puis l'arriere.
Le capitaine Harvey, debout sur la passerelle, ne fit pas un geste, ne
dit pas un mot, et entra immobile dans l'abime. On vit, a travers la
brume sinistre, cette statue noire s'enfoncer dans la mer.
V. HUGO, Actes et Paroles
Примечания: '
1. Terme, aujourd'hui vieilli, pour dire, bateau a vapeur. - Maintenant les bateaux
marchent souvent au mazout.




















УРОК 58
ГРАММАТИКА
I- Сочинительные союзы (Les conjonctions de coordination)
Сочинительные союзы связывают между собой:
•(а) однородные члены предложения, например:
La Normandie est riche [et] belle.
(б) предложения. Il voyage [et] sajemme reste a Paris.
Основные сочинительные союзы и их значение.

Присоединение
et
Je visite Paris et Rome.
Отрицание
ni
Je ne visite pas Paris, ni Rome
Альтернатива
ou, ou bien
soit..., soit
Je visiterai Paris ou Rome.
Je visiterai soit Paris, soit Rome
Причина
car, en effet
Nous rentrons, car il est tard.
Следствие
aussi (с инверсией подл.),
c'est pourquoi, par
consequent,
donc
Il etait tard; aussi rentrerent-ils
II a mal agi, par consequent il
sera puni.
Tous les hommes sont mortels
donc Pierre est mortel.
Противопо-
ставление
mais, cependant, pouitant
Je me couche, mais je travaillerai
dans mon lit.
//- Подчинительные союзы (Les conjonctions de subordination)
Эти союзы соединяют главное предложение с придаточным, которое зависит от главного и в то же время дополняет его:
Je sais [quel tu fais le tour de la France.
Tu rentreras [quand] tu auras fini ton voyage.
Наиболее распространенные подчинительные союзы: Comme, quand, si, que и сложные союзы, в состав которых входит "que":
avant que, apres que, pour que, и т.д.
В следующих уроках подчинительные союзы будут рассматриваться с точки зрения их значения и употребления.
244

EN NORMANDIE: LE MONT-SAINT-MICHEL
Amis lecteurs, vous avez vu passer, dans ce livre, beaucoup de
troupeaux! Aussi vous fera-t-on grace' ici des vaches normandes, de
leur excellent lait et du beurre qu'on en tire. Parlons plutot de la
Normandie heroique2; parlons du Mont-Saint-Michel. Meme si l'on a
deja vu l'image du Mont-Saint-Michel sur des cartes postales, on est
toujours emerveille quand on se trouve en face de la celebre abbaye. A
l'heure de la maree basse, le roc se dresse debout sur le sable d'une
greve immense et la fleche de la haute chapelle etend au loin une
ombre demesuree3. Le voyageur, avant de s'engager sur la digue qui
rattache l'ilot a la terre ferme, consulte son guide et lit: "Depuis qu'au
VIII-e siecle l'archange (m.) saint Michel apparut, dit-on, a un
religieux, ce rocher est toujours reste un lieu de pelerinage. Il est deja
cite dans "La Chanson de Roland", la plus ancienne epopee francaise.
Les guerres succederent aux guerres, mais les moines resisterent a tous
les assauts (m.) car ils etaient proteges par la mer ou les sables
mouvants4. C'est au XIII-e siecle, a une epoque plus paisible, qu'ils
construisirent la merveille que l'on admire encore aujourd'hui". ... Notre
voyageur s'engage dans la ruelle tortueuse qui mene au monastere.
Quand il a parcouru les cryptes (f.), les chapelles (f.) les dortoirs (m.)
et les refectoires (m.) des moines, il s'arrete longuement dans le cloitre;
la, il ne se lasse pas d'admirer les extraordinaires colonnettes (f.) de
granit (m.) rose, ornees de fines sculptures; puis, du haut du rempart, il
verra bientot la mer monter de l'horizon, recouvrir la greve et venir -
battre le rocher.
Примечания:
1. Вы будете здесь избавлены.
2.O героической Нормандии. Le heros, l'heroine (f.), l'heroisme (m.), une action heroique.
3. Безмерную, огромную.
4 Зыбучими песками.
УПРАЖНЕНИЯ
I) (а) Составьте предложения, в которых союз "et" будет соединять: 1) два
существительных в функции подлежащего; 2) два существительных в функции
прямого дополнения; 3) два существительных в функции косвенного дополне-
ния; 4) два существительных в функции обстоятельства места; 5) два прилага-
тельных в функции именной части сказуемого. (Напр.: Cet apres-midi, nous avons
parle a M. Vincent et a son fils).
245

(б) Напишите эти предложения в отрицательной форме, употребив союз
"ni... ni". (Напр.: Nous n'avons parle ni a M Vincent ni a son fils).
II) Составьте пять фраз с союзом "et" и пять фраз с союзом "ou", в которых
эти союзы будут соединять короткие предложения.
III) Дополните следующие фразы союзами car, en effet, имеющими значение
причины. Nous irons nous promener, le temps est magnifique. - // faut visite)
l'abbaye du Mont-Saint-Michel, c'est une merveille. - Je suis fatigue, la pente est tres
dure. - Vous pourrez vous reposer la-haut, [parce que] nous y resterons un bon
moment. - Oui, nous resterons longtemps, [puisqu'ill y a beaucoup de choses
a voir. - Les sables de la baie sont dangereux, ils sont mouvants. - II faudra repartir
assez tot, [parce que] la maree haute nous empecherait de rentrer.
IV) Дополните следующие< фразы союзами c'est pourquoi, par consequent,
и т.д., имеющими значение следствия: Le temps est magnifique, nous irons nous
promener - L'abhave est une merveille, il faut la visiter. - II y a beaucoup de choses
a voir, nous resterons longtemps.
V) Дополните следующие фразы подчинительными союзами: pour que;
puisque; avant que; si; parce que; que; quand: ... il fait un temps superbe, nous irons
au Mont-Saint-Michel. - ... votre mere etait avec nous, elle prendrait du plaisir. - On
dit... l'archange saint Michel apparut sur ce rocher. -On a du construire une digue ...
les sables mouvants sont dangereux. - ... vous ayez un souvenir de cette visite,
achetons des cartes postales. - Rentrons ... la mer (ne) soit haute. - ... on voit le
Mont-Saint-Michel, on est emerveille.

УРОК 59
ГРАММАТИКА
Логический анализ (Analyse logique) *
Это изучение простых предложений, входящих в состав сложного
предложения.
Он позволяет лучше понять все оттенки мысли, заключенной в данной
фразе.
(а) Для того, чтобы проанализировать предложение, необходимо,
в первую очередь, определить его характер:

придаточное
предложение
(subordonnee):
Как правило, оно вводится подчинительным
союзом, относительным местоимением или
вопросительным словом (косвенный
вопрос):
J'aime le livre que tu m'as prete.
главное предложение
(principale):
Оно выполняет подчиняющую функцию, и от
него зависит придаточное предложение:
J'aime le livre que tu m'as prete.
независимое
предложение
(independante):


Оно не является ни придаточным, ни
главным:
J'aime ce livre; prete-le-moi.

(б) Для того, чтобы проанализировать придаточное предложение,
необходимо определить, к какому типу оно относится: определительное
придаточное предложение (relative); союзное придаточное предложение
(conjonctive); придаточное предложение, содержащее косвенный вопрос
(interrogative indirecte), и особенно его [грамматическую функцию!:
дополнение, обстоятельство, и т.д.
Для этого, прежде всего, нужно обратить внимание на служебное
слово, которое выполняет подчинительную функцию (mot subordonnant).
1) союзное придаточное предложение (см. табл. ), которое вводится
союзом que, обычно является дополнением по отношению к глаголу
главного предложения:
Je dis ... (quoi?)... que j'aime la lecture.
247

2) союзное придаточное предложение, которое вводится каким-либо
другим союзом, является обстоятельством времени, причины и т.д. по
отношению к глаголу главного предложения:
Je lis ... (quand?)... quand je suis fatigue (время).
Je lis ... (pourquoi?)... parce que je suis fatigue (причин(а).
3) определительное придаточное предложение (см. стр. 1 ) уточняет
значение антецедента:
J'aime le livre que tu m'as prete.
4) вопросительное предложение (косвенный вопрос) (см. стр. 1)
обычно является дополнением по отношению к глаголу главного предло-
жения.
Dis-moi... (quoi?)... quels livres tu as lus.
ПРИМЕЧАНИЕ. - Существует два особых типа придаточных предложений,
которые будут рассмотрены дальше: инфинитивное придаточное предложение
(proposition infinitive) и предложение, содержащее причастный оборот
(proposition participe).
FETE FORAINE
"Maman, dit Pierre, permets-tu que j'aille avec Helene a la fete du
bourg? - Oui: allez-y, mais ne restez pas trop tard."
Les deux enfants ne se le font pas repeter deux fois (f.)': ils sont deja
dehors. Des qu'ils sont arrives au coin de la rue, ils apercoivent de loin
les vives lumieres des baraques (f.) et des maneges (m.), ils entendent
les cris (m.) de la foule et les hurlements (m.) des haut-parleurs (m.)2...
Et maintenant, les voila pris dans un vacarme assourdissant3. La
roue multicolore4 de la loterie tourne en crepitant5:
"Treize kilos de sucre au numero cinq! Et l'on recommence! Faites
vos jeux!", crie le forain. - Maman serait contente si nous lui
rapportions du sucre, dit Helene. - Bien sur, mais je ne veux pas
risquer mon argent sans rien gagner... Viens, je vais te montrer comme
je suis adroit au tir".
Et Pierre casse quelques pipes a coups de carabine (f.). Mais Helene
proteste:
"Tu sais, ce n'est pas tres amusant! Allons faire un tour de chevaux
de bois! - Tu ne prefererais pas venir voir le dompteur de lions (m.)?
- Oh! si... et apres tu m'acheteras des frites (f.)7. - Non, surement
pas. - Pourquoi? - Parce que je n'aurai plus d'argent et qu'il faudra
rentre/ a la maison".
248 '

Примечания:
1. = Не заставили повторять дважды.
2. Громкоговорителей. Nom compose ou haut est invariable, adverbe (parler haut,
parler clair, etc.).
3. Оглушительный.
4. Multicolore: qui a de nombreuses couleurs; on dit bicolore (de 2 couleurs),
tricolore (de 3 couleurs).
5. Скрипя, поскрипывая.
6. Ou: combien.
7. Жареной (во фритюре) картошки.
8. = и придется вернуться.
УПРАЖНЕНИЯ
I) Выпишите из текста придаточные предложения и определите их грам-
матическую функцию.
II) Выпишите главные предложения.
III) Определите в следующих предложениях относительное местоимение
"que" и подчинительный союз "que". Обратите внимание! Перед относительным
местоимением que стоит существительное-антецедент; подчинительный союз que
зависит от глагола, который, как правило, стоит непосредственно перед ним: Le
paysan que M. Vincent rencontre sur une route du Berry est bien heureux; en effet, il
aime sa terre, qu'il ne quitte pas souvent. - Les haut-parleurs font un vacarme que l'on
entend de tres loin. - J'ai lu dans un guide, que l'abbaye du Mont-Saint-Michel fut
construite au XIII-e siecle. - On a peine a croire qu'elle soit encore si belle
aujourd'hui. - Elle se dresse sur un roc qu'une digue rattache a la terre. - La Touraine
est un pays charmant qu'arrosent la Loire et ses affluents. - II ne faut pas s'etonner que
les rois et les grands seigneurs d'autrefois y aient fait construire tant de chateaux.
IV) Разбейте фразы из упр. III) на составляющие их предложения. Определите
грамматическую функцию каждого придаточного предложения.
V) Составьте пять фраз с относительным местоимением "que" и пять фраз
с подчинительным союзом "que".
VI) Дополните следующие предложения соответствующим относительным
местоимением: II y a a Paris de nombreuses fetes foraines ... attirent beaucoup de
monde. - II y a des fetes ... l'on court de tous les points de Paris. - La baraque devant
... Pierre et Helene sont arretes est une loterie. - Je connais un dompteur ... le courage
et l'habilete sont extraordinaires. - La fete foraine ... tous les Parisiens connaissent se
tient pendant un mois sur la place de la Nation. - C'est cette fete ... s'appelle la foire du
Trone. - C'est elle ... l'on appelle la foire du Trone.
249

УРОК 60
ГРАММАТИКА
Propositions sujets
(Придаточные предложения в функции подлежащего).
Il arrive que les hommes se trompent.
Qu 'est-ce qui arrive ? - Que les hommes se trompent.
Союзное придаточное предложение выполняет функцию подлежащего
по отношению к глаголу главного предложения "il arrive". (Местоимение
il не имеет конкретного значения, как и в "il pleut").
(а) Глагол придаточного предложения употребляется в изъявитель-
ном наклонении (indicatif) после выражений: Il est certain que, il est
probable que, il parait que, il est vraisemblable que, и т.д. // est certain qu'il
viendra.
(б) Глагол придаточного предложения употребляется в сослагатель-
ном наклонении (subjonctif) после выражений: il faut que, il est necessaire
que, il est juste que, il convient que, il est possible que, il semble que, il arrive
que, и после глаголов, перечисленных в пункте (а), если они стоят в
отрицательной или вопросительной форме. Il faut qu'il vienne; il n'est pas
certain qu'il vienne; est-il certain qu'il vienne?
ОБРАТИТЕ ВНИМАНИЕ! Ту же функцию может выполнять
инфинитив, который, вместе с относящимися к нему дополнениями,
можно рассматривать в качестве настоящего предложения:
II est agreable de voir un beau film: или: voir un beau film est agreable.
Некоторые безличные глаголы (verbes impersonnels) (см. Урок 24)
образуют аналогичную конструкцию с инфинитивом-подлежащим: il faut
(lire), il convient (de lire), il est bon (de lire), и т.д.
GENS D'UNE PETITE VILLE, DE FRANCE...
OU D'AILLEURS
Les Parisiens se moquent parfois des gens1 qui habitent les petites
villes de province. "Ils ne s'en font pas2!" disent-ils familierement. Il est
vrai qu'on mene souvent en province une vie bien plus calme, bien plus
tranquille qu'a Paris. Dans la petite ville, seule la grand-rue3 est
animee: c'est la que se trouvent tous les commercants. Sans se presser,
250

les menageres (f.) y font leur marche; on bavarde chez le boucher, chez
l'epicier, et les cancans (m.)4 vont leur train5 (m.). Il est si agreable,
n'est-ce pas? de parler des autres!...
"Il est probable. Madame Dupont, que le juge du tribunal va nous
quitter. La femme du notaire m'a annonce sa nomination6 a Paris!
Pas possible? Il est juste qu'il ait de l'avancement (m.): c'est un brave
homme; mais sa femme, en voila une peste! - Oh! vous savez, le voir
partir ne fait pas l'affaire de tout le monde! Son fils s'en va aussi, et,
dame! le pharmacien esperait lui donner sa fille en mariage... - Bah!
Elle trouvera un autre mari; son pere peut bien lui donner une belle dot.
Il vend ses medicaments (m.) assez cher a tout le canton..."7 Mais les
conversations cessent; tous les regards se tournent vers la petite place,
ou le car vient de s'arreter. Qui donc va debarquer aujourd'hui? On
attend une minute, deux minutes; helas! personne ne descend, ... le car
se remet en route. Il ne se passera encore rien aujourd'hui dans la petite
ville...
Примечания:
1. Des personnes.
2. Разговорная и очень многозначная формула; здесь. } них никаких забот; им
что! и т.п.
3. Главная улица. On dit aussi: la grand-mere, la grand-route, aa grand-ville, j'ai eu
grand-peur, a grand-peine. Dans toutes ces expressions, grand est une ancienne forme
du feminin de l'adjectif.
4. Сплетни, перемывание косточек.
5. Vont leur train = идут без конца, сменяют друг др_\га
6. О его назначении.
7. Административно-территориальная единица вн\три департамента (Во Фран-
ции 90 департаментов, во главе каждого стоит префект).
УПРАЖНЕНИЯ
I) Поставьте следующие предложения в вопросительную форму: II est vrai
qu'on mene ici une vie plus calme qu'a Paris. - C'est la que se trouvent tous les
commercants. - On bavarde chez le boucher. - Son fils s'en va aussi. - Le
pharmacien esperait lui donner sa fille en mariage.
II) (a) Разбейте данную фразу на составляющие ее предложения: II est vrai
qu'on mene en province une vie plus calme, (б) Определите характер этих
предложений; (в) Ответьте на вопрос: Qu'est-ce qui est vrai? - (г) Какова функция
предложения: Qu'on mene une vie plus calme? - (д) Что вы можете сказать по
поводу il в предложении: II est vrai...?
251

III) Выполните то же задание, что и в упр. II, и ответьте на те же вопросы
применительно к следующим фразам: II est probable que le juge va nous quitter
(Qu'est-ce qui est probable?) - II est agreable de parler des autres. (Qu'est-ce qui est
agreable?) - Le voir partir ne fait pas l'affaire de tout le monde. (Qu'est-ce qui ne fait
pas...?)
IV) Составьте фразы с придаточным подлежащим: (Interessant) vivre
a Paris.- (Agreable) aller a la campagne. - (Necessaire) travailler. - (Possible) aller
a pied au Mont-Saint-Michel. - (Utile) connaitre les langues etrangeres. - (II importe)
soigner la prononciation.
V) Дополните следующие предложения: On se moque parfois . . habitants .
' petites villes ... province. Ils ont... vie plus calme que ... de Paris, mais ... monotone. -
Les dames bavardent.. faisant... marche. - ... le boucher ou l'epicier, elles ... racontent
les dernieres nouvelles. - Elles parlent ... depart ... juge ou ... mariage fille du
pharmacien. - Soudain,... cessent... parler et regardent ... la petite place ... le car vient
d'arriver. - II n'en descend ...

УРОК 61
ГРАММАТИКА
Prepositions complements d'objet
(Придаточные предложения в функции дополнения)
I - Вводятся союзом QUE -( глагол в изъявительном наклонении:
Je pense (... quoi?) que vous m'ecoutez.
Изъявительное наклонение употребляется в придаточных предложе-
ниях, которые вводятся союзом QUE и зависят от глаголов, близких по
значению к глаголам dire, penser:
J'affirme J'apprends Je sais Je sens
J'annonce Je comprends Je m'apercois Je vois
Je dis J'espere Je me souviens
Je promets Je crois Je pense
// - Придаточные предложения в функции дополнения
(инфинитивные предложения)
J'entends les oiseaux chanter (= J'entends le chant des oiseaux).
Если в главном предложении употреблен один из глаголов чувствен-
ного восприятия (j'entends, je vois, je sens, и т.д.), то придаточное
предложение начинающееся союзом QUE, может быть заменено предло-
жением, глагол которого стоит в инфинитиве.
Примечание. В инфинитивном предложении существительное-подлежащее
ставится ДО или ПОСЛЕ инфинитива:
J'entends les oiseaux chanter, либо: J'entends chanter les oiseaux.
Однако местоимение, являющееся подлежащим инфинитива, ставится
перед глаголом главного предложения: je les entends chanter.
LES ELECTIONS (f.)
En ce clair dimanche ou l'on sent naitre le printemps, la petite ville est
plus animee que d'habitude. Aujourd'hui, en effet, on elit* le conseil
municipal. Devant la mairie, ou est installe le bureau de vote (m.), les
electeurs (m.) et les electrices (f.) discutent ferme1. Cinq listes (f.) de
candidats (m.) sont en presence! Il y a de quoi hesiter2, avant de choisir
ceux qui pendant six ans vont administrer les affaires (f.) de la commune .
253

"Moi, proclame un jeune instituteur, je voterai pour le parti
socialiste: il a promis que l'ecole communale serait modernisee et que
le stade serait agrandi. - Croyez-vous, lui repond le notaire, que les
socialistes tiendront leurs promesses (f.)? Je les vois venir4 avec leurs
beaux discours! - Alors, pour qui voterez-vous? - Jeune homme,
replique le notaire d'un ton sec, vous oubliez que le vote est secret. Rien
ne m'oblige a vous dire quel bulletin je vais deposer dans l'urne (f.)!"
Et le notaire entre dans la mairie; mais tout le monde sait qu'il est de
droite5 et qu'il ne donnera sa voix ni aux communistes (m.), ni aux
socialistes (m.), ni aux radicaux (m.). Et nul n'ignore non plus que tout
a l'heure on verra passer les religieuses de l'hospice (m.) qui iront
porter leur voix aux candidats (m.) catholiques.
Примечания:
1. Ferme est ici adverbe (donc invariable) = discutent fermement, avec animation.
2. = Есть основания колебаться (задуматься) - de meme: il y a de quoi pleurer
- il n'y a pas de quoi rire!
3. Низовое административно-территориальное подразделение в составе кантона.
4. Я их насквозь вижу...
5. Правый, т.е придерживается консервативных взглядов.
*Verbe elire: se conjugue comme lire..
УПРАЖНЕНИЯ
I) Найдите в тексте все придаточные предложения, которые вводятся союзом
que, и выполняют функцию дополнения.
II) Преобразуйте следующие фразы, употребляя глагол dire, penser, и т.д. в
главном предложении, а другой глагол - в придаточном предложении,
начинающемся с "que": (Напр.: Je suis en retard, je le sais = Je sais que je suis en
retard.) L'institutrice votera pour les socialistes; elle l'affirme. - Les elections auront
lieu dimanche 18 mars, annonce le journal. - II n'a pas vote aux dernieres elections,
dit-il. - il y aura cinq listes de candidats, nous l'apprenons. - Ces conseillers
municipaux, je pense, administreront tres bien les affaires de la commune. - Vous
viendrez, je l'espere, nous voir a Paques et vous passerez quelques jours avec nous. -
Au cours de notre voyage en France, j'ai visite l'abbaye du Mont-Saint-Michel, je m'en
souviens. - Le printemps va bientot commencer, je crois. - La maison sera terminee
dans un mois, je pense.
III) Перепишите снова эти же фразы (упр. II), поставив глагол главного
предложения в Passe compose. Обратите внимание! Поставьте глагол прида-
точного предложения: (а) в Imparfait, вместо Present (упр. II);
(б) в Conditionnel present (futur du passe), вместо Futur; (в) в Plus-que-parfait,
вместо Passe compose.
254

IV) Найдите в тексте инфинитивные предложения, выполняющие функцию
дополнения при глаголе чувственного восприятия. (Напр.: J'entends les oiseaux
chanter.)
V) (a) Преобразуйте следующие фразы, используя propositions infinitives:
Nous entendons la sonnerie des cloches. - Nous regardons les hirondelles, qui sont en
train de voler. - Nous voyons les electeurs se dirigeant vers la mairie. - Nous sentons
que la nuit vient doucement,
(б) Перепишите получившиеся фразы, заменяя существительное - подлежащее
инфинитива личным местоимением. (Напр.: Je vois le notaire qui part = (a) Je vois
le notaire partir (ou partir le notaire); (6) Je le vois partir.)

УРОК 62
ГРАММАТИКА
/- Propositions d'objet (продолжение)
par QUE + le subjonctif
Je veux que vous m'ecoutiez. Je doute que vous m'ecoutiez.
Je suis heureux que vous m'ecoutiez.
Сослагательное наклонение (subjonctif) употребляется в придаточных
предложениях, которые вводятся союзом QUE И зависят от глагола
главного предложения, выражающего волеизъявление, сомнение, неуверен-
ность или чувства говорящего (Уроки 6, 7).
II -Infinitif
Je veux que tu sois la. - Ho: je veux etre la, a не: je veux que je...
(см. Урок 23).
Если подлежащие главного и придаточного предложений совпадают,
то придаточное предложение с глаголом в subjonctif заменяется инфини-
тивом:
Je veux, je desire + infinitif.
Je suis heureux (content, fache, etonne), j'ai peur, je crains, je doute + de + inf.
Но: после je demande употребляется предлог a: Je demande a partir.
Дополнение может быть выражено в форме косвенного вопроса
(Уроки 50, 51):
Je demande quand tu viendras.
LA CATHEDRALE DE CHARTRES
A trente kilometres de Chartres, on voit deja se detacher sur
l'horizon (m.) les deux fleches (f.) de la celebre cathedrale; a mesure
qu'on approche de la ville, sa silhouette grandit, se precise, mais il faut
que le voyageur soit arrive au pied de l'edifice (m.) pour distinguer les
mille details (m.) qui donnent a cette masse de pierre sculptee son
extraordinaire beaute (f.). Combien d'artistes (m.) ont contribue, au
cours des siecles (m.), a edifier pierre a pierre1 la cathedrale! Ils voula-
ient que leur nom fut inconnu, tant ils etaient heureux que leur travail
servit3 la gloire de Dieu!
256 f

Sur la facade, qui est la partie la plus ancienne, les portails (m.)
s'arrondissent dans le style roman; les portails (m.) lateraux, plus
recents, sont de pur style (m.) gothique: leur sommet est en pointe. Les
chapiteaux des colonnes ont de riches sculptures (f.); les statues des
saints sont innombrables; et des gargouilles (f.) avancent au-dessus des
portails leurs tetes grimacantes.
L'interieur de la cathedrale est sombre; mais ne regrettons pas que la
haute nef soit a peine eclairee. Les vitraux, datant du XVII-e siecle,
comptent4 parmi les plus beaux du monde, et leurs tons bleus et rouges
donnent une mysterieuse lumiere.
Примечания:
1. Pierre a pierre = камень за камнем, т.е. постепенно.
2. Tant ils etaient heureux = они и без того были счастливы.
3. Что их труд послужит славе Божией. Le domestique sert son inaitre - l'artiste sert
l'art - le pretre sert la gloire de Dieu - Mais: le couteau sert a couper- je me sers d'un
couteau.
4. = входят в число самых... считаются одними из самых. .
УПРАЖНЕНИЯ
I) Найдите в тексте фразы, содержащие придаточные предложения, которые
вводятся союзом que. Объясните употребление Subjonctif.
II) (а) Переведите в план настоящего последнюю фразу первого абзаца: Ils
voulaient que ... Обратите внимание на употребление времен в придаточных
предложениях; (б) Переведите следующую фразу в план прошедшего: Nom ne
' regrettons pas que la haute nef soit a peine eclairee.
III) Преобразуйте следующие фразы, используя глагол, выражающий
волеизъявление, сомнение или чувства, в главном предложении, а другой глагол в
придаточном, введенным que. (Напр.: Viens avec moi, je le veux = Je veux que tu
viennes avec moi.) (a) Sors, je le demande. -Ecoutez-moi, je le desire. - La paix
regnera un jour sur les hommes; je le souhaite. - Descends a la cave avec moi, je le
veux. - On fermera toutes les portes, je l'ordonne. - Tu pars? je le defends. -
(6) Est-il en retard? je ne le crois pas. - Avez-vous compris? je ne le pense pas. -
Voulez-vous me faire plaisir? j'en doute. - Les elections auront-elles lieu? je n'en suis
pas sur. - Reviendras-tu bientot? nous en doutons, (B) Vous rentrez deja' je m'en
etonne. - Vous etes deja rentres? j'en suis etonne. - Vous nous accompagnez? nous
en sommes heureux. - Nos aviateurs ont battu le record de vitesse, je m'en rejouis. -
// a echoue a son examen, nous en sommes faches.
IV) Составьте фразы, включающие главное предложение с одним из безличных
, глаголов (урок 60) и придаточное предложение, введенное союзом que, с глаголом
в Subjonctif. (Напр.: Il faut que tu viennes de bonne heure.) Il faut que; il importe que ; il
est necessaire que ; il est possible que; il est douteux que; il n'est pas sur que.

V) Преобразуйте следующие фразы таким образом, чтобы за глаголом, выра-
жающим чувства, волеизъявление или сомнение, следовал инфинитив с предлогом
или без предлога: (a) Je sortirai, je le demande. - Nous causerons avec toi, nous le
desirons. - Tu iras au theatre, tu le veux. - (6) Suis-je en retard? je ne le crois
pas. - Ai-je compris? je ne le pense pas. - Puis-je vous faire plaisir? j'en doute. -
Pourront-ils venir? ils ne le croient pas. - (в) J'ai fini mon livre, j'en suis etonne. - Je
ne t'ai pas trouve chez toi, je m'en etonne. - Je sors avec vous, j'en suis content. - J'ai
reussi a mon examen, je m'en rejouis. - Je serai en retard, je le crains.
VI) Составьте фразы таким образом, чтобы дополнение было выражено в
форме косвенного вопроса: Ou vas-tu? Je te (le) demande (= Je te demande ou tu
vas). - Pourquoi partez-vous? Je (Г) ignore. - Quand reviendra-t-il? Je voudrais (le)
savoir. - Qui t'accompagne? dis-(le) moi. - Qu'est-ce que tu desires? Exphque-
(le). - Qu'est-ce qui est arrive? Dis-(le) moi. - (То же правило для: Qu'est-il arrive ?
Dis-(le) moi).

УРОК 63
ГРАММАТИКА
L'expression du temps ("quand?...") = Средства выражения
времени
1. Прежде всего, необходимо выяснить, следует ли действие главного
предложения за действием придаточного, происходит ли одновременно с
ним, или предшествует этому действию.
Основные случаи употребления времен:
(а) Глагол придаточного предложения в изъявительном наклонении
(indicatif):


1. Действие главного
предложения Гследует1 за
действием придаточного
- Nous sortons [apres qu'lil a plu
(глагол pleuvoir).
-Ils sortirent apres qu'il eut plu (письменная
речь).
- Nous sortirons apres qu'il aura plu.
Основные союзы:
apres que des que aussitot que
depuis que quand lorsque, и т.п.
2. Действие главного
предложения
[одновременно!
действию придаточного
- Nous restons a la maison [pendant qu'l il
pleut. - Nous resterons a la maison pendant
qu'il pleuvra
- Nous sommes restes a la maison pendant
qu'il pleuvait
- Ils resterent a la maison pendant qu'il
pleuvait.
основные союзы:
pendant que tandis que quand
tant que lorsque, и т.д.
(б) Глагол придаточного предложения в сослагательном наклонении
(subjonctif):
Действие главного
предложения
[предшествует]
действию придаточного
Nous sortons [avant qu'l il [nel pleuve.
Nous sortirons avant qu'il [nel pleuve.
Nous sommes sortis avant qu'il ne plut
Ils sortirent avant qu'il ne plut (книжная речь)
Основные союзы:
avant que (ne), jusqu'a ce que,
en attendant que, sans attendre que.
259

II - L'infinitif
Je travaille avant de sortir. - Je travaille apres etre sorti.
Если подлежащие главного и придаточного предложений совпадают,
то предложение, вводимое союзами: apres que, avant que, en attendant que,
sans attendre que, как правило, заменяется конструкцией: apres, avant de,
en attendant de, sans attendre de + infinitif.
III- Le gerondif (Деепричастие)
Je chante en travaillant (= pendant que je travaille).
IV- Le participe avec un sujet (- proposition participe)
Причастие, имеющее собственное подлежащее:
La nuit venue (quand la nuit fut venue), je suis sorti.
ПРИМЕЧАНИЕ: Существительное также может обозначать время: je
travaille la nuit, pendant la nuit.
JEUNESSE DE FRANCE... ET D'AILLEURS
Juillet, aout! Ces deux mois-la sont attendus avec impatience par
toute la jeunesse! Vous devinez pourquoi: c'est la periode des vacances.
Meme quand on n'est pas riche, on veut voir du pays1. Aussi, bien
avant que l'ete ne soit la, on fait des projets (m.).
"Ou iras-tu cette annee? - J'ai envie d'aller camper dans les
Alpes. - Mais moi aussi... Alors nous partirons ensemble!"
Une fois la decision prise2, on etablit des itineraires (m.), on
marque sur les cartes (f.) les emplacements les plus favorables au
"camping".
Des qu'arrive le premier jour des vacances, on se met en route;
sac au dos, jeunes gens et jeunes filles, en troupes joyeuses,
envahissent les trains ou se lancent a bicyclette sur les routes, vers
la destination qu'ils ont choisie. Quelle joie de se trouver au grand
air, apres qu'on a travaille toute l'annee! Bien sur on n'a pas le
meme confort qu'a l'hotel! Mais, a vingt ans, tout est facile. Si le
vent arrache les piquets (m.) de la tente, si l'orage eteint le feu de
camp, eh bien, on en rit!
D'autres voyagent a travers toute la France ou l'Europe. Les
"auberges de la jeunesse" les accueillent. Ils y retrouvent des jeunes
260

de tous les pays, echangent des souvenirs, des photos (f.); chantent, le
soir, a la veillee, des ch?urs (m), ou des romances (f.) populaires. Et,
le lendemain, apres avoir remercie le "pere aubergiste", ils reprennent
leur route vers la prochaine etape.
Примечания:
1. = хочется повидать другие места (куда-нибудь поехать).
2. Plus frequent que: la decision prise, ou la decision etant prise.
УПРАЖНЕНИЯ
I) (a) Перепишите 3-й и 4-й абзацы текста до слов: ...ont choisie, заменяя
глаголы в Present соответствующими формами Passe simple, a глагол в Passe
compose формой Plus-que-parfait; (б) Замените глаголы в Present соответст-
вующими формами Passe compose, a глагол в Passe compose формой Plus-que-
parfait.
II) Поставьте глаголы в скобках в Passe compose, Passe anterieur, Plus-que-
parfait, Futur anterieur, в зависимости от смысла фразы. Используйте вспомога-
тельный глагол avoir.
Apres que le jour (paraitre), les oiseaux se mirent a chanter. - Apres que le jour
(paraitre), les oiseaux se mettent a chanter. - Apres que le jour (paraitre), les oiseaux
se mettront a chanter. - Depuis qu'il (commencer) son enquete, M. Vincent ne cesse
pas de voyager. - Depuis qu'il (commencer) son enquete, M. Vincent ne cessait pas de
voyager. - Apres qu'il (commencer) son enquete, M. Vincent ne cessa pas de
voyager. - Lorsqu'il (commencer) son enquete, M Vincent ne cessera pas de
voyager. - Des que (achever) mon travail, je vais me promener. - Des que (achever)
ton travail, tu allais te promener. - Des que (achever) son travail, il ira se
promener. - Quand le tenor (finir) de chanter, une tempete d'applaudissements
s'eleva. - Quand le tenor (finir) de chanter, une tempete d'applaudissements
s'elevera. - Quand le tenor (finir) de chanter, une tempete d'applaudissements
s'elevait. - Lorsqu'il (terminer) sa correspondance, il fait un peu de lecture. - .
Lorsque (terminer) leur correspondance, ils faisaient un peu de lecture.
III) Поставьте глаголы в скобках в нужное время: Pendant que je (etre occupe)
un ami est venu me voir. - Pendant que M. Vincent (faire) son enquete, sa femme et ses
enfants restent a Paris. - Pendant que M. Vincent (faire) son enquete, sa femme et ses
enfants resteront a Paris. - Pendant que M. Vincent (faire) son enquete, sa femme et
ses enfants resterent a Paris. - Nous n'allons pas dans la montagne tant que (y avoir)
de la neige. - Vous n'irez pas dans la montagne tant que (y avoir) de la neige. - Les
nuages emplissent le ciel tandis que nous (se preparer) a sortir. - Les nuages
emplissaient le ciel tandis que nous (se preparer) a sortir. - Chaque fois que nous
voulons sortir (pleuvoir). - Chaque fois que nous (vouloir) sortir, il pleuvait.
261

IV) Поставьте глаголы в скобках в Subjonctif present: Attendez-nous jusqu'a ce
que nous (arriver). - Ne quitte pas ta place avant que le rideau ne (etre baisse). -•
Pietons, restez sur le trottoir jusqu'a ce que le feu (devenir) rouge. - Ne vous engagez
pas sur la chaussee sans attendre que l'agent vous le (permettre). - Abritons-nous som
ce hangar en attendant que la pluie (cesser). - Avant que ne (venir) la fin de l'annee
scolaire, j'ai encore beaucoup de travail a faire.
V) Дополните следующие фразы конструкцией avant de + infinitif: ... dejeuner,
nous allons boire un verre de porto. - Attendez que le rideau soit baisse ... voui
lever. - Attendez le feu rouge ... vous engager sur la chaussee. - Ne vous engagez pas
sur la chaussee ... voir le feu rouge. - Tu as encore beaucoup de travail a faire . .
partir en vacances. - Je viendrai vous rendre visite ... quitter la ville. - Elle a mis un
peu de poudre et de rouge aux levres ... sortir.
VI) Перепишите следующие фразы, заменяя союзные придаточные предло-
жения конструкцией apres + infinitif passe: Apres qu'ils ont vu le jour, les oiseaux
commencent a chanter. - Apres qu'il eut commence son enquete, M. Vincent ne cessa
pas de voyager. - Apres que j'aurai fini mon travail, j'irai me promener. - Apres qu'il
a termine sa correspondance, il fait un peu de lecture. - Apres que nous eumes
entendu cet excellent tenor, nous rentrames a la maison.
VII) Перепишите следующие фразы, заменяя союзные придаточные предло-
жения деепричастием (gerondif): Je viendrai te voir quand je partirai. - Ne lisez pas
pendant que vous mangez. - Tiens-toi droit pendant que lu marches. - Ne garde pas
une main dans ta poche quand tu salues quelqu'un. - Lorsque nous visitions le musee
du Louvre, nous avons rencontre des amis de Montreal. - Quand nous nous sommes
quittes, nous nous sommes promis de nous revoir.
VIII) (a) Составьте полные фразы, дополнив следующие придаточные предло-
жения с абсолютным причастным оборотом главными предложениями: La nuit
tombee, ... . - Le repas termine - Le concert fini, ... . - Aussitot nos invites
partis, ...
(б) В получившихся фразах замените придаточные предложения с абсолютным
причастным оборотом придаточными предложениями с временным союзом
(Напр.: (a) Le signal donne, tous les coureurs s'elanceront: (6) Aussitot que le signal
aura ete donne, tous les coureurs s'elanceront.)

ТЕКСТЫ ДЛЯ ЧТЕНИЯ: УРОКИ 58 - 63
MARIAGE NORMAND VERS 1870
La procession se deroulait dans le chemin creux ombrage par les
grands arbres pousses sur les talus des fermes. Les jeunes maitres
venaient d'abord, puis les parents, puis les invites, puis les pauvres du
pays, et les gamins qui tournaient autour du defile, comme des
mouches, passaient entre les rangs, grimpaient aux branches pour mieux
voir. Le marie etait un beau gars, Jean Patu, le plus riche fermier du
pays (...). La mariee, Rosalie Roussel, avait ete fort courtisee1 par tous
les partis des environs, car on la trouvait avenante, et on la savait bien
dotee; mais elle avait choisi Patu, peut-etre parce qu'il lui plaisait mieux
que les autres, mais plutot encore, en Normande reflechie, parce qu'il
avait plus d'ecus.
Lorsqu'ils tournerent la grande barriere de la ferme maritale,
quarante coups de fusil eclaterent sans qu'on vit les tireurs caches dans
les fosses. A ce brait, une grosse gaiete saisit les hommes qui gigotai-
ent lourdement en leurs habits de fete; et Patu, quittant sa femme, sauta
sur un valet qu'il apercevait derriere un arbre, empoigna son arme, et
lacha lui-meme un coup de feu en gambadant comme un poulain.
Puis on se remit en route sous les pommiers deja lourds de fruits,
a travers l'herbe haute, au milieu des veaux qui regardaient de leurs
gros yeux, se levaient lentement et restaient debout, le mufle tendu vers
la noce.
Les hommes redevenaient graves en approchant du repas. Les uns,
les riches, etaient coiffes de hauts chapeaux de soie luisants, qui
semblaient depayses en ce lieu; les autres portaient d'anciens couvre-
chefs a poils longs, qu'on aurait dits en peau de taupe; les plus humbles
etaient couronnes de casquettes.
Toutes les femmes avaient des chales laches dans le dos et dont elles
tenaient les bouts sur leurs bras avec ceremonie. Ils etaient rouges,
bigarres, flamboyants, ces chales, et leur eclat semblait etonner les
poules noires sur le fumier, les canards au bord de la mare, et les
pigeons sur les toits de chaume.
Guy de MAUPASSANT, Contes de la Becasse.
263

Примечания ;
1. Ее вовсю обхаживали, за ней вовсю ухаживали. La racine du mot est la cour:
la cour de la ferme: la cour du roi; les courtisans font la cour au roi, ils cherchent a lui
etre agreables; le jeune homme fait la cour a la jeune fille: il voudrait l'epouser, il la
courtise. Il est courtois avec elle.
2. Притопывали ногами, приплясывали (familier); danser la gigue; manger un gigot
(de mouton); de meme plus bas gambadant, tire d'un vieux mot qui veut dire jambe.
ENLISE!
Tout a coup le voyageur reconnait, avec une indicible terreur, qu'il est
engage dans la greve1 mouvante, et qu'il a sous lui le milieu effroyable ou
l'homme ne peut pas plus marcher que le poisson n'y peut nager. Il jette
sоn fardeau, s'il en a un; il s'allege comme un navire en detresse; il n'est
deja plus temps, le sable est au-dessus de ses genoux. Il appelle, il agite
son chapeau ou son mouchoir, le sable le gagne de plus en plus.
Si la greve est deserte, si la terre est trop loin, s'il n'y a pas de heros
dans les environs, c'est fini, il est condamne a l'enlisement. Il est
condamne a cet epouvantable enterrement, long, infaillible, implacable,
impossible a retarder ni a hater, qui dure des heures, qui n'en finit pas,
qui vous prend debout, libre, en pleine sante, qui vous tire par les pieds,
qui fait rentrer lentement l'homme dans la terre en lui laissant le temps
de regarder l'horizon, les arbres, les campagnes vertes, les fumees des
villages dans la plaine, les voiles des navires sur la mer, les oiseaux qui
volent et chantent, le soleil, le ciel.
Le miserable essaie de s'asseoir, de se coucher, de ramper; tous les
mouvements qu'il fait l'enterrent; il se redresse, il enfonce; il se sent
engloutir; il hurle, implore, crie aux nuees, se tord les bras, desespere.
Le voila dans le sable jusqu'au ventre; le sable atteint la poitrine: il n'est
plus qu'un buste. Il eleve les mains, jette des gemissements furieux,
crispe ses ongles sur la greve, veut se retenir a cette cendre, sanglote
frenetiquement; le sable monte. Le sable atteint les epaules; le sable
atteint le cou. La face seule est visible maintenant. La bouche crie, le
sable l'emplit: silence. Les yeux regardent encore, le sable les ferme:
nuit. Puis le front decroit, un peu de chevelure frissonne au-dessus du
sable; une main sort, troue la surface de la greve, remue et s'agite, et
disparait. Sinistre effacement d'un homme.
D'apres Victor HUGO, Les Miserables.
264

Примечание:
1. = Вступил на зыбучие пески, оказался на зыбучих песках. La greve est le
rivage de sable, ou de petits cailloux (de gravier) au bord de la mer ou d'une riviere
A Pans, il y avait, au bord de la Seine, une place qui s'appelait place de Greve. Les
ouvriers qui n'avaient pas de travail s'y reunissaient: ils etaient en greve.
DANS LA CATHEDRALE DE CHARTRES
Ce matin, une procession de jeunes filles m'a devance. Il me semble
que je vois respirer et se mouvoir les statues de la cathedrale. Elles sont
descendues des murs pour s'agenouiller dans la nef. Quel air de parente
entre elles et ces enfants! C'est du meme sang. Les sculpteurs de
Chartres avaient longuement observe les traits et la physionomie de
leurs contemporains, la contenance1, l'allure de ces simples et belles
creatures, dont les mouvements aises, modestes, ont tant de style
naturel! Elles passent, discretes, montrant peu de leur beaute, dans le
mystere qu'exigent les rites, sans pouvoir neanmoins la cacher toute'
a l'artiste. Ces sculpteurs ont su la voir, ils l'ont etudiee, comprise,
aimee. Ils ont copie la douce nature du pays. Ils ont reproduit la grace
que Dieu a repandue a pleines mains sur les visages des femmes de leur
temps, comme de celles du notre. Les saintes de pierre qui nous
racontent leurs douleurs et leurs esperances anciennes, sont de ce coin
de France, et d'aujourd'hui.
Auguste RODIN Les Cathedrales de Fiance.
Примечания:
1. Манеру держаться, осанку. La contenance d'un verre = la quantite de liquide
que contient ce verre. La contenance d'une personne = la maniere dont se tient cette
personne.
2. Скрыть ее всю. полностью.
3. Уроженцы, происходят из...
L АВВА YE BLANCHE
Le Soir, son ami le Silence
Et le Jet d'eau discret et fin
T'accueillent dans l'Abbaye blanche.
Entre, et respire un temps lointain.
265


Des moines marchent en cadence
Les bras charges dejeunes fleurs.
Clootre et priere, orgue et ferveur:
C'est la veille d'un beau dimanche.
Marcel ABRAHAM, Routes
LA PETITE VILLE
Примечания
I. Напрягаются (цепляясь). Peiner = avoir de la peine, faire de gros efforts. Les
maisons sont comme des gens qui grimpent peniblement la pente. - 2. Les sursauts de
lerrain = неровности почвы Sursauter: sauter brusquement sous l'effet d'une secousse.
Les paves inegaux de la rue, eclaires inegalement par le soleil, font sursauter la lumiere
qui se pose sur eux. - 3. Cet enfant a de mauvais penchants = de mauvaise^
dispositions. Le boucher semble avoir choisi son metier par disposition natuielle, p ¦
gout du sang.
La ville douce et monotone
Est en montee et en vallon,
Les maisons peinent' tout au long,
Et l'une a l'autre se cramponne.
Du soleil verse comme une eau
Est dans la rue et les ruelles,
Les durs paves qui etincellent
Semblent de lumineux sursauts2.
L'eglise, massive et muette,
Est sur la place du marche,
Le vent de l'hiver a penche
Le beau coq de sa girouette.
La poste est noire et sans bonheur,
Personne aupres d'elle ne passe,
II semble que, petite et basse,
Elle soit la pour le facteur.
266
La boulangerie est enorme;
II entre et sort de larges pains,
Couleur du bois blanc des sapins,
Et ronds comme des chats qui
dorment.

Le boucher, que l'on croit mechant
Pour sa force rouge et tranquille,
Est comme un ogre dans la ville
Et son metier semble un penchant3.
Le libraire a quelques volumes
Qui vieillissent sur ses rayons,
II en vend moins que de crayons,
De cahiers et de porte-plume.
L'epicerie a un auvent.
Un banc, un air de bonne chance.
Elle a sa table et sa balance,
Ses tiroirs qu'on ouvre souvent.
Elle est prudente et tresoriere,
Pleine de soins et d'expedients,
Les gens y causent en riant,
Elle se ferme la derniere
Et quand vient le jour de Noel,
Toute enduite de neige fraiche,
Elle est belle comme une creche
Et devote comme un autel (...).
A. de NO AILLES, L'Ombre des Jours

UN ACROBATE: LE DANSEUR DE CORDE
L'immense clameur cessa. Les chevaux de bois qui tournaient
presque a vide depuis un moment s'arreterent et leurs orgues se turent.
L'homme venait d'apparaitre a la lucarne. Il adressa des saluts a la
ronde. Il fut sur la corde1, tenant un balancier. Il partit.
Au bout de quelques metres, je fermai les yeux pour ne pas voir des
choses epouvantables (...) Alors, plus torture de ne rien voir, j'ouvris les
yeux. L'homme etait a mi-chemin. Il avait parcouru tout cela pendant le
silence de mes yeux fermes. Sous lui, la corde accusait2 un creux
violent. Est-ce que la cassure n'allait pas se produire?... L'homme
s'agenouilla sur son fil, fit demi-tour dans cette position, se remit
debout, et rebroussa' vers le grenier de son depart.
Le sol, lesfenetres, les toits hurlerent. Ils auraient hurle jusqu'au
lendemain si l'homme avait attendu jusqu'au lendemain pour disparaitre.
Il reparut. Il n'avait plus de balancier. Il poussait devant lui une
brouette.
Cet objet familier me rendit la force de regarder. Je suivis des yeux
l'attelage qui s'avancait dans les airs. Ce n'etaient plus les pieds de
l'homme que je suivais, c'etait la brouette. La moindre secousse pouvait
la refouler de sa ligne droite. Quelle lenteur! Il me semblait que s'il
atteignait le milieu de son chemin, ce serait le salut. Il y parvint. Mes
transes augmenterent. J'estimai les distances: un tiers, un quart, un
cinquieme. Les derniers tours de roue me furent un supplice.
Il y eut encore deux merveilles... L'homme revint la-haut sans objet
qui put l'encombrer. Il tenait ses bras etendus. Lorsqu'il fut a mi-
parcours, on vit de ses mains s'envoler deux colombes. Lorsqu'il reparut
pour la derniere fois, il sema des fleurs.
Ma nuit fut effroyable. Je fis toutes les chutes qu'avait evitees le
danseur. Je disparus dans des gouffres de dix mille metres (...) Au
reveil, j'etais baigne de sueur, entortille dans mes draps comme un
boudin, mais fou de joie a la pensee de vivre encore sur la terre ferme.
Gerard GAILLY, Le coin ou le veau est mort
Примечания:
1. Канат натянут между двумя домами на противоположных сторонах площади.
2. Совершенно явственно образует... т.е. прогибается.
3. Rebrousser chemin ou rebrousser = пройти обратно тем же путем.
267

CAMPING
Arriva un tandem monte par un couple de jeunes gens. Leurs
maillots et leurs culottes courtes, leurs sacs bourres d'ustensiles, leurs
lunettes noires, la sueur melee de poussiere qui les recouvrait, tout
annoncait des touristes intrepides, decides a avaler des centaines de
kilometres et a coucher a la belle etoile pour passer de saines et belles
vacances.
C'etaient M. Pomponnet, professeur de physique, et madame.
"Oh! dit madame, le joli petit bois! ... et comme je suis fatiguee!
- Arretons-nous ici, dit monsieur, et montons notre tente pour la
nuit(...)
- Oh! dit encore madame, regarde!"
Et elle montrait des pierres adroitement disposees sous les
arbres; une ronde et plate pour la table, et quatre ou cinq autres
autour en guise de chaises, avec de la mousse les recouvrant comme
du velours.
"On dirait que ces pierres ont ete placees la a notre intention: c'est
une salle a manger toute trouvee, style age des cavernes'.
- De nombreux touristes doivent s'arreter ici, reprit Mme
Pomponnet, car ta salle a manger me parait plutot mal tenue.
- Nettoyons-la..."
Et les deux cyclistes, ayant dresse leur tandem contre un platane, se
mirent en devoir de ramasser dans l'herbe boites de fer-blanc, papiers
gras, etuis de cigarettes, coquilles d'?ufs, bouteilles laisses la par
d'autres voyageurs.
Ensuite ils entreprirent de monter la tente: c'etait une operation
difficile, tant il y avait de plis, de replis, de cordes, de cordons, de
ficelles, et aussi a cause des pierres malignes qui empechaient les
piquets de penetrer dans le sol.
A la fin, cela tint debout. On gonfla le matelas, on accrocha la
lanterne.
M. Pomponnet, s'etant redresse pour s'eponger le front, vit qu'une
douzaine de galopins du village etaient la, plantes comme des quilles, a
les regarder.
"Messieurs, leur dit-il, nous aimons la solitude: allez voir ailleurs si
j'y suis".
Les gamins ne bougerent pas.
268

"Messieurs, leur dit encore M. Pomponnet, savez-vous que je suis
professeur? Le premier que j'attrape, je lui fais reciter la table de
multiplication".2
A ces mots, les enfants battirent prudemment en retraite. Seul, un
chien s'attardait, curieux de voir ce qu'on allait manger; il fallut lui jeter
des pierres, et il s'en alla a regret, en se promettant visiblement de
revenir...
L. BOURLIAGUET. Justin chez les Hommes.
Примечания;
1. On dit: un fauteuil style Louis XV, un bahut style Renaissance: d'ou l'expression
une salle a manger style "age des cavernes", т.е. в пещерном сгиле, в стиле
каменного века.
2. Таблицу умножения.
1.
УРОК 64
ГРАММАТИКА
L'expression de la cause: (Средства выражения причины)
Nous irons nous promener ... pourquoi? - Parce qu'il fait beau.
Основные союзы: parce que, comme, puisque, du moment que, sous
pretexte que.
Как правило, они сопровождаются глаголом в изъявительном накло-
нении:
Comme il fait beau, nous sortirons. - Puisqu'il fait beau, nous sortirons.
Придаточные предложения, начинающиеся с comme, puisque, обычно
стоят перед главным, так как выражают причину, уже известную говоря-
щему.
//- Придаточное предложение с абсолютным причастным
оборотом (Proposition participe):
La nuit venant, je rentre chez moi (= comme la nuit vient...).
/// -Другие способы выражения причины
Причинные отношения могут выражаться:
1) с помощью двух предложений, соединенных сочинительными сою-
зами CAR, EN EFFET (Урок 58):
Nous sortirons, car il fait beau. '
2) с помощью деепричастия (gerondif):
En le voyant triste,'j'etais triste aussi.
3) с помощью существительного, перед которым стоит один из пред-
логов: A CAUSE DE, POUR, GRACE A, DE (см. Урок 57).
Je reste a la maison a cause du froid. - II fut condamne pour ivresse.
LA BEAU CE
"Pourquoi diable' ecrire cet article sur la Beauce? Tant pis! Puisque
j'ai decide de le rediger, il faut que je trouve quelque chose a dire...
Mais ici, tout est tellement plat! pas la moindre2 colline, pas le moindre
bois, rien que des champs a perte de vue'1. Et les villages? Ils sont fort
loin les uns des autres; dix ou quinze kilometres les separent. L'eau
etant rare dans le sous-sol, ils se sont groupes autour des puits (m.); et

les amateurs de coins curieux4 seront bien decus en les visitant, car il
n'y a rien que de grosses fermes, avec leurs machines agricoles et leurs
ecuries. Cependant, je comprends bien pourquoi les Francais sont si
fiers de leur Beauce: c'est a cause du ble. Ces grands mangeurs de pain
parlent de la Beauce avec admiration parce qu'elle est le grenier de la
France; sans le ble de cette province, que mangeraient-ils? Et puis, il
n'y a pas tant de vastes plaines (f.) en France! On est habitue a voir,
a chaque detour de la route, des paysages varies, des collines boisees,
des vallees riantes; aussi les Francais eux-memes sont-ils un peu
surpris de trouver cette immense etendue, ou les bles ondulent jusqu'a
l'horizon".
Примечания:
1. Какого черта, чего ради (разг.)
2. = la plus petite.
3. = Насколько хватает глаз.
4. Живописных мест, живописных уголков. On dit: le coin d'un mur, d'un
meuble, d'une chambre; balayer dans tous les coins - mais aussi, familierement: ce
village est un coin curieux. - J'ai trouve un joli petit coin pour passer les vacances.
УПРАЖНЕНИЯ
I) Найдите в тексте и выпишите ту часть сложных предложений, в которой
тем или иным образом выражены причинные отношения. В скобках укажите
способ выражения причины: союзное придаточное предложение (que...),
придаточное предложение с причастным оборотом; и т.п. (Напр.: II n'est pas sorti...
a cause de l'orage: существительное с предлогом "a cause de".)
II) Дополните следующие фразы подчинительными союзами, выражающими
причинные отношения: С... la Beauce est une region tres plate, le paysage est assez
monotone. - Les villages sont eloignes les uns des autres ... les puits sont rares. -
Tous, les Francais connaissent le nom de la Beauce ... c'est elle qui leur donne une
grande partie du pain qu'ils mangent. - P... vous aimez les grandes plaines et les
vastes horizons, vous aurez du plaisir a visiter la Beauce. - Moi, je ne la visiterai pas
... les grandes plaines me paraissent monotones; j'irai plutot en Bretagne. - C... c'est
le jour des elections, la petite ville est tres animee. - P... vous n'avez pas entendu ma
question, je vais la repeter.
III) Перепишите фразы из упр. II), заменяя подчинительные союзы
сочинительными союзами: саг, en effet.
- ОБРАТИТЕ ВНИМАНИЕ! В некоторых случаях (когда придаточное
предложение стоит в начале фразы) необходимо изменить порядок следования



270

271

предложений. (Напр.: Comme j'etais fatigue, je n'ai pas travaille - Je n'ai pas
travaille, car j'etais fatigue.)
IV) Замените союзные придаточные предложения придаточными предложе-
ниями с абсолютным причастным оборотом: Comme le temps restait pluvieux, je
ne suis pas sorti. - Puisque la route est tres longue, nous voyagerons par le train. -
On ne reconnait plus cette ville, autrefois si belle, parce que la guerre a tout detruit. -
Comme la tempete faisait rage, le canot de sauvetage ne put arriver jusqu'au navire en
detresse.
V) Дополните следующие фразы причастием, которое будет относиться к
существительному-подлежащему, не образуя при этом с ним самостоятельного
предложения: Le temps (rester) pluvieux m'a empeche de sortir - La tempete (faire)
rage empecha le canot d'arriver jusqu'au navire en detresse. - La guerre (detruire)
tout a presque rase cette ville, autrefois si belle.
VI) Замените подчинительные союзы предлогами, выражающими причин-
ные отношения:
Nous ne sortirons pas, parce qu'il fait froid (a cause du... + un nom). - // etait tout
pale parce qu'il avait peur (de + un nom sans article) - On l'a condamne parce qu'il
avait vole (pour + un nom sans article). - On l'a condamne parce qu'il avait
assassine (pour + un nom sans article). - Parce que tu es adroit, tu as tres bien
repeint ta bicyclette (grace a + un nom precede d'un adjectif possessif).

УРОК 65
ГРАММАТИКА
L'expression de la consequence
(Средства выражения следствия)
1. Le professeur parle lentement; alors on le comprend bien
(причина) (следствие или результат)
Le professeur parle si lentement qu'on le comprend bien
Le professeur parle de telle maniere qu'on le comprend.
Придаточное предложение (qu'on le comprend) выражает результат
действия, совершенного глаголом главного предложения. - Глагол, как
правило, стоит в изъявительном наклонении (indicatif).
Следствие обычно выражается с помощью:
si ... que
tant... que
de maniere que....
de facon que
tel, telle que...
tellement... que
a tel point que ...

ПРИМЕЧАНИЯ:
1. SI употребляется только перед прилагательным или наречием:
II est si sage, que... - II travaille si bien, que...
2. TANT употребляется только с глаголом или существительным, перед
которым стоит предлог DE:
II travaille tant, que... - II a tant de travail, que...
3. TELLEMENT употребляется с прилагательным, наречием, существительным
или глаголом:
il travaille tellement, que... - II a tellement de travail, que...
//-Другие способы выражения следствия
1) с помощью: donc, par consequent, c'est pourquoi, aussi + инверсия:
aussi est-il...:
Il pleut, c'est pourquoi nous restons a la maison.
Il pleut, aussi restons-nous a la maison.
2) с помощью: assez pour que, trop pour que + subjonctif:
II parle assez lentement pour qu'on le comprenne
(или: il parle assez lentement pour etre compris. - В данном случае оба
глагола имеют общее подлежащее, поэтому в придаточном предложении
употреблен инфинитив (см. Урок 23).
? II parle trop vite pour qu'on le comprenne (или: il parle trop vite pour
etre compris)
273

UN PEU DE RECREATION:
COMMENT PARLER EN PAYS ETRANGER
Je me trouvais, il y a peu, en plein Tyrol, dans un hotel de montagne
dont la clientele etait a ce point internationale que personne ne parlait la
meme langue. Et j'ai fait en huit jours tant d'essais de langages divers
que, soudain, je ne me suis plus senti tout a coup sur de pouvoir very well
speak my own language... E pericoloso sporgersi. ...Nicht hinauslehnen...
La directrice, une Autrichienne, savait un peu de francais, mais le
noyait dans un flot d'allemand. Son mari, d'origine hongroise, parlait
anglais, mais ne comprenait pas le francais. La demoiselle de bureau
(toujours tres gentilles, les demoiselles de bureaux dans ces hotels de
montagne... "Ferme ta parenthese, je te prie", dit Sonia) parlait un peu
toutes les langues, mais pas assez chacune. Il y avait des Italiens, des
Anglais, des Americains, des Suedois, des Hollandais, et meme
quelques Autrichiens. Une chose seule parlait couramment francais (ce
qui n'est pas courant pour une chose): le menu, dont la redaction
demeura pour moi un mystere.
Les conversations du soir suivaient toutes a peu pres la meme voie
sans issue:
"Quand etes-vous arrive? - Apres-demain; et vous?...- Peut-etre...
mais avec ce temps!.."
J'avais un peu l'impression de vivre chez les sourds. En fait, tout se
fut tres bien passe, s'il n'y avait eu, par malheur, comme cela arrive
souvent dans ce genre d'hotel, le Monsieur-seul-qui-parle-toutes-les-
langues-et-va-vous-arranger-tout-ca.
C'etait, de loin1, le plus dangereux (...)
La question qui se posait la veille de mon depart etait de savoir
comment, en partant a 10 heures du Schrumpfelberg, nous pourrions
gagner la Klagenspitze, dejeuner sur le Trompfelglock, et redescendre
en temps voulu sur la Klagenschnee pour avoir la possibilite de
reprendre le skilift du Schrumpfelhorn.
"Laissez-moi m'en occuper, dit le polyglotte, je vais vous arranger ca".
Il nous arrangea ca si bien qu'etant montes au Schrumpfelhorn apres
avoir traverse la Klagenschnee, nous dejeunames sur le Schrumpfelberg
pour nous trouver, a 18 heures, isoles sur la Klagenspitze, ayant perdu
toute trace de notre guide.

Impression inoubliable, que de se trouver ainsi surpris, a la nuit
tombante, dans un cirque de montagnes 2.700 metres d'altitude, en se
demandant comment redescendre du monde glaciaire vers le monde
civilise sans risquer de passer dans l'autre2...
Que faire, sinon tenter de s'en tirer avec les moyens du bord, c'est-
a-dire le "Memento de poche en cinq langues"?
A la lueur d'une lampe-torche, je trouvai la subdivision souhaitee:
Mountaineering... Alpinisme... Bergsteigen... Alpinisme... Bergbeklim-
ming...
La question que j'aurais voulu poser au premier paysan solitaire que
nous decouvrimes dans la hutte que nous devions atteindre apres une
longue et perilleuse marche nocturne, etait de savoir s'il existait un
raccourci serieux (contrairement aux raccourcis habituels) poui
atteindre notre gite. Mais mon "memento" me pourvoyait de questions
tout a fait differentes, comme: "Ceci est-il une moraine laterale ou
mediane?... Avez-vous un barometre aneroide (aneroid barometer)?..."
En l'occurrence4, sans me donner d'indication sur la nature de la
moraine, le paysan nous remit sur la bonne piste, car il ne comprit
heureusement pas un seul mot de ce que je lui avais dit en cinq langues.
Pierre DANINOS, Comment vivre avec (ou sans) Sonia
Примечания
1. Гораздо опаснее.
2. "L'autre monde", c'est celui des morts: "тот свет'".
3. Морена, нагромождение каменных обломков, принесенных ледником.
4. На этот раз.
УПРАЖНЕНИЯ
I) (а) Дополните следующие фразы наречиями si или tant: La ferme flamande
est ... confortable que les gens, les betes, les choses, tout a l'air heureux. - Л у a des
volets ... verts, ... de fleurs aux fenetres,...de rosiers aux murs, ... de proprete et d'ordre
partout, que la maison semble heureuse elle aussi. - La paille et les grains sont ...
abondants que les granges sont pleines. - Tous les animaux sont ... beaux et ... sains
que le veterinaire ne vient pas souvent ici. - On voit... d'instruments agricoles sous les
hangars qu'on ne peut pas les compter. - II est... tot que rien ne bouge encore. - Mais
bientot les poules s'agiteront... dans leur poulailler que la fermiere viendra leur ouvrir la
porte. - Dans la journee on travaille ... que, le soir venu, on dort d'un profond sommeil.
(б) Прочтите эти фразы, заменяя si и tant наречием tellement.



274

275

II) Перепишите фразы из упражнения I), опустив выражения: si (tant), que.
Поставьте в начале второго предложения, которое, таким образом, стало независи-
мым, сочинительные союзы: donc, или par consequent, или c'est pourquoi, и т.д.
(Напр. Le paysan aime tant sa terre qu'il ne la quitte pas souvent = Le paysan aime
(beaucoup) sa terre; c'est pourquoi il ne la quitte pas souvent.)
Ш) Дополните следующие фразы придаточными предложениями следствия,
введенными с помощью tel (telle, tels, telles) que: (Напр.: Ton francais est [tres
correct], je le comprends bien = Ton francais est tel que je le comprends bien.) A la
ferme le travail est [ties dur], on dort, la nuit, d'un profond sommeil. - Les usines de
Lille sont [tres grandes], la visite en est tres longue. - Le bruit est [tres fort] ici, j'en
deviendrai sourd. - La neige est [bonne], on glisse bien.
IV) (a) Перепишите фразы из упр. III), дополнив их придаточными
предложениями, введенными союзом assez pour que + Subjonctif. (Напр.: Ton
francais est [tres correct], je le comprends bien - Ton francais est assez correct pour que
je le comprenne bien.) (б) Дополните каждую фразу (оба предложения которой
имеют общее подлежащее) выражением assez pour + infinitif: On travaille
[beaucoup] a la ferme, on dort, la nuit, d'un profond sommeil. - J'entends [beaucoup]
de bruit, j'en deviens sourd. - Le paysan aime sa teire, il ne la quitte jamais. (Напр.: Tu
parles [correctement], tu es facile a comprendre = Tu parles assez correctement pour etre
facile a comprendie.)
V) (a) Дополните следующие фразы придаточными предложениями, введен-
ными союзным выражением trop pour que + subjonctif : II y a [beaucoup] de
locomotives dans cette gare, on ne peut pas les compter. - La neige est trop molle, on
ne peut pas glisser. - Cette histoire est trop longue, je ne vous la dirai pas. - Ces
draps de lit sont [tres solides], vous ne les userez pas. - Ce chemin est [tres penible], tu
ne pourras pas arriver au bout. - Voici un appareil [complique], je ne sais pas m'en
servir. (Напр.: Ton trancais est [mcoirect], je ne le comprends pas = Ton francais est
trop incorrect pour que je le comprenne).
(б) Дополните каждую фразу (оба предложения которой имеют общее
подлежащее) выражением trop pour + infinitif. (Напр.: Tu parles un francais tres
mcoirect, tu n'es pas compris = Tu parles un francais trop incorrect pour etre

<<

стр. 7
(всего 8)

СОДЕРЖАНИЕ

>>