<<

стр. 8
(всего 9)

СОДЕРЖАНИЕ

>>

II. - Infinitif без предлога "pour":
Ma femme SORT ACHETER des haricots.
L'enfant COURT FAIRE la commission de sa mere.
После глаголов, обозначающих движение, таких, как: aller, venir,
monter, descendre, courir, инфинитив может употребляться для обозначе-
ния цели без предлога.
III.- Обратите внимание на выражение: il part pour revenir aussitot
(= il part et revient aussitot).
269

УПРАЖНЕНИЯ
I) Замените глаголы в неопределенной форме с предлогами на союзные
придаточные предложения с глаголом в subjonctif: фразы могут стать более гро-
моздкими, но они должны сохранить прежнее значение. - Pour ne pas etre
deranges par les bruits de la rue, fermons nos volets. - Afin d'arriver plus vite au
Sacre-C?ur, nous prendrons l'autobus. - Les menageres se surveillent les unes les
autres chez le fruitier, de peur de perdre leur tour. - Les gosses, revenant de l'ecole, se
depechent, de crainte d'etre grondes par leur mere. - De peur d'etre mal servies, les
menageres gardent les yeux fixes sur la balance. - Les elegantes rivalisent de
coquetterie, de crainte de ne pas etre assez remorquees.
II) Замените, где это возможно, союзные придаточные предложения с глаго-
лом в subjonctif на глаголы в неопределенной форме с предлогами: Pour qu'on ne
те derange pas, je ferme ma porte a double tour. - De peur que quelqu'un ne te
derange, decroche le telephone. - Afin que vous voyiez le vieux Montmartre, js vous
conduirai place du Tertre. - J'emporte un impermeable,de crainte que le mauvais
temps ne me surprenne en route. - De crainte que nous soyons mal places au
spectacle, partons de bonne heure.
III) (a) Составьте пять фраз с глаголами: monter, descendre, envoyer, venir,
courir в главном предложении и с глаголами в неопределенной форме с пред-
логом "pour".
(6) Повторите эти предложения, опустив предлог "pour".
IV) Поставьте глаголы главного предложения в imparfait и выполните
согласование времен по правилам литературного языка: L'agent fait les cent pas,
pour que rien n'echappe a sa surveillance. - Les automobilistes traversent le marche
avec prudence, pour que les menageres ne soient pas troublees dans leurs achats. - Le
marchand de cravates s'installe toujours au meme endroit pour que chacun sache ou le
rencontrer.
VI) Эссе. Un marche en plein air dans votre pays.
ТЕКСТ 96
UN "CHANSONNIER" DE JADIS: ARISTIDE BRUANT
Aristide Bruant fut "un moment de Paris", ce qui n'est pas donne
a tous. Essentiellement "peuple", Bruant debuta par la chanson
populaire, dans un petit cafe-concert de Nogent-sur-Marne, puis entra
au "Chat Noir". Tous chantaient la fameuse chanson de Bruant:
Je cherche fortune
Autour du Chat Noir,
Au clair de la lune,
A Montmartre, le soir.
270

Et par un beau soir de printemps, ce refrain, sur un vieil air
languedocien, etait du plus bel effet.
Pourtant, ayant trouve un mecene1 qui lui preta mille francs pour
"partir"2, Bruant s'installa au n° 84 du boulevard Rochechouart, dans
l'ancien bureau des Postes et Telegraphes, qui devint le "Mirliton".
Au "Mirliton", la clientele ne fut pas d'abord tres nombreuse. Un
soir, comme Bruant chantait une de ses nouvelles chansons, il remarqua
un petit monsieur souriant qui semblait bien se payer sa tete3.
S'interrompant, il le prit a partie4 et commenca de "lui causer"5 a la
facon des cochers de fiacre6. Et voila un client, qui au lieu de se facher,
rit de tout son c?ur, semble s'amuser enormement, renouvelle sa
consommation et revient plusieurs soirs de suite, amenant des amis.
Aristide avait trouve sa voie: "Oh! vous aimez qu'on vous engueule7.
On va vous en donner pour votre argent." Le bruit se repandit bientot
chez les artistes, a la Bourse, dans le monde, qu'il y avait a Paris un
cabaret ou l'on malmenait8 la clientele en termes peu choisis. Alors les
clients affluaient. Les gens "chic" venaient voir et entendre cet Aristide
Bruant qu'on leur avait dit etre un homme extraordinaire et ils pouvaient
chaque soir le voir aller et venir dans son cabaret comme un tigre dans
sa cage.
(...) Il portait son legendaire costume: le veston de velours noir
laissant voir la chemise de flanelle rouge, les pantalons de meme etoffe
que le veston et dont le bas disparaissait dans des bottes de pompier.
Naturellement, dans son cabaret il ne couvre pas son chef9 du grand
feutre noir a larges bords, il n'entoure pas son cou du cache-nez rouge
avec quoi son ami le peintre Toulouse-Lautrec l'a represente sur une
celebre affiche. Mais, tete nue, ses cheveux noirs et lisses reietes en
arriere decouvrent un front haut qui domine un masque glabre , figure
d'empereur romain (...), profil de medaille, avec une certaine amertume
dans le sourire. Tel quel, il n'y a pas a dire, il est tres beau.
Il chante en marchant, ou il marche en chantant. Les clients
reprennent le refrain en ch?ur. Des clients entrent; on les engueule: ils
sont contents. Des clients sortent; on les engueule: ils sont contents. Les
memes clients etaient la veille chez Salis11, qui les appelait
"Messeigneurs, mes Gentilshommes, Vos Altesses Electorales" et ils
etaient contents. Le soir ils sont chez Bruant qui leur donne des noms de
poissons ou d'echassiers, ou de ruminants, selon le sexe, et ils sont
contents.
MAURICE DONNAY (qui fut chansonnier au "Chat Noir" et membre de
l'Academie francaise), L'Esprit montmartrois.
271

Примечания:
1. Меценат. 2. Начать свою карьеру. Можно также сказать: pour demarrer.
3. Разг. Смеялся над ним. 4. Набросился, обрушился на нею (слово "partie" часто
употребляется как юридический термин и обозначает противоположную сторону
в процессе). 5. Неправильный с грамматической точки зрения, но очень
распространенный оборот речи. Правильнее сказать; causer avec quelqu'un.
6. Теперь говорят: как таксисты, у которых ''язык без костей1'. 7. Груб. Чтобы Вас
осыпали ругательствами. 8. Где изругивают. 9. Голову (устар ). 10. Чисто
выбритый. 11. Тоже шансонье.
ТЕКСТ 97
UN "CHANSONNIER" D'AUJOURD'HUI
Depuis 25 ans, Jean Rigaux ne cesse de se moquer. Tous les soirs a la
Lune-Rousse1 il se met a parler de tout, de la politique, de ce qui se passe,
des gens en place et de la "conference au sommet"2, il parle pendant 35
minutes exactement, puis s'en va en laissant les gens fous de rire.
Et dire qu'il venait de passer son bac de math'elem3, qu'il allait entrer
a Polytechnique4...
C'etait son pere qui avait voulu. Son pere, Lucien Rigaux, etait
chanteur a l'Opera. La mere, Jeanne Petit, etait pensionnaire a la
Gaite-Lyrique. Ils repetaient a leur fils:
"Ne fais pas comme nous. Entre a Polytechnique."
Encore aujourd'hui, a 49 ans, lorsque -Jean Rigaux demande a sa
mere, qui vit a Meriel dans une des proprietes de son fils, pourquoi ils
ne voulaient pas que ce fils soit5 artiste, elle repond en haussant les
epaules: "Parce que ca ne fait pas serieux, pardi!"
Pour qu'il devienne ingenieur, ses parents l'ont fait entrer au
lycee. (...)
"Mon pauvre ami, lui dit le proviseur du lycee de Poitiers, je ne
donne pas cher du sort que vous reserve la vie, vous ne reussirez sans
doute jamais un examen."
Pendant qu'il parlait, Jean Rigaux retirait sa cravate, deboutonnait sa
chemise, rentrait son col a l'interieur.
"Que faites-vous? demanda le proviseur.
- Du train dont vous y allez, repondit Jean Rigaux, je finirai sur la
guillotine. Je prepare le boulot."6 (...)
Oui, mais le jour du premier examen, il avait la scarlatine. Le jour du
second, il etait a Deauville: la troupe du Moulin-Rouge y donnait un
gala.
272

"Je te chasse, cria Lucien Rigaux.
- Mais papa, supplia Jean, qu'est-ce que je vais devenir, si tu ne
veux plus de moi?"
Alors le celebre chanteur d'Opera eut un mot admirable; il murmura
accable:
"Maintenant que tu m'as deshonore, tu n'as plus qu'a faire l'artiste".
Son pere, plus tard, a ete bien epate7: Jean Rigaux a fait l'artiste et il
est devenu un des plus serieux augures politiques de la I-re moitie du
XX-e siecle en France. Chez lui, cela n'arrete pas: les ministres, les
deputes telephonent:
"Mon cher ami... que pense-t-on autour de vous, de telle ou telle
question?"
Autour de vous, cela aurait pu vouloir dire parmi vos amis poly-
techniciens mais cela veut dire: "Que pense votre public, celui qui vous
ecoute tous les soirs a la Lune-Rousse? Comment reagit-il quand vous
lui parlez de la reforme de la Constitution ou de l'augmentation de
l'indemnite parlementaire?"
"Je suis le barometre8 des Francais", explique Jean Rigaux, ravi. (...)
Apres onze ans passes au Theatre de Dix-Heures, puis quatorze ans
a la Lune-Rousse, Jean Rigaux occupe aujourd'hui boulevard
Gouvion-Saint-Cyr l'ancien appartement de Lucienne Boyer9, un tres
bel appartement. Avec une tres belle collection de tableaux. Le tableau
qu'il prefere, c'est une nature morte de Claude Lepape qui represente
tout ce qu'il aime: un verre de biere bien doree (il a soif), une montre
(il est exact), le portrait de Claude Debussy (il aime la musique), un
cigare (de la marque qu'il aime), des foulards de soie multicolore et des
chemises bariolees (il en porte chez lui), une casquette de yachting
(il fait des croisieres), un petit n?ud papillon (il en porte sur scene), une
tasse de the et une madeleine (il lit Proust)10.
Il a une curieuse facon de preparer ses numeros1 ' : il parle. Il parle
tout le temps: dans la rue, dans les boutiques, avec les passants, avec ses
amis, avec sa femme... Car il a fini par epouser Carmen Boni, l'ancienne
vedette du muet12. (...)
Il ne peut pas s'empecher de faire le pitre13 dix heures par jour. Pour
lui, l'expression "entrer en scene" est absolument fausse. Il n'a pas
besoin d'y entrer. Lorsque le soir, la speakerine l'annonce aux specta-
teurs de la Lune-Rousse, il quitte un groupe d'amis au milieu duquel il
est en train de faire un numero pour aller faire un autre numero devant
un autre groupe d'amis.
D'apres France-Dimanche.
273

Примечания:
1. Кабаре на Монмартре. 2. О встрече на высшем уровне, в которой
принимают участие главы разных государств. 3. Выпускной экзамен по
математике в лицее. 4. Высшая Политехническая школа, находящаяся
в Латинском квартале. 5. Francais parle, au lieu de fut. 6. Жарг Работу (для
палача!). 7. Удивлен. 8. Барометр. 9. Известная певица. 10. Намек на известный
отрывок из произведения М.Пруста. 11. Номера, свои выступления. 12. Немого
кино. 13. Паясничать, шутить, острословить.
СЛОВАРЬ
(Существительное numero/ Объясните значение слов и словосоче-
таний: Cet acteur comique a fait un bon numero, que l'on a beaucoup
aplaudi. - Quel est le numero de votre passeport? - Ah! c'est un joyeux
garcon. Quel numero! - "Demandez les numeros gagnants de la loterie na-
tionale!" - Elle est bien mal mariee, la pauvre. Elle a tire un mauvais
numero. - Donnez-moi donc votre numero de telephone. - Le candidat
enumera les divers sens des verbes pronominaux. - "4-e" est un adjectif
numeral ordinal. - Dans une piece, les figurants ne sont la que pour faire
nombre. - Les etoiles sont innombrables: on ne peut les denombrer. - Les
ennemis avaient un armement superieur, mais ils etaient numeriquement plus
faibles; ils n'avaient pas l'avantage numerique.
ТЕКСТ 98
FARCE D'ARTISTE PEINTRE
Comme Montparnasse, Montmartre est un sejour cher aux peintres.
Qui ne se souvient a Montmartre de l'aventure de l'ane du bon
Frede?1 Dorgeles, par gageure, s'etait jure de le rendre celebre et... il tint
un jour le pari d'exposer aux Independants2 une toile plus originale et
plus nettement revolutionnaire qu'aucune autre. Le pari accepte,
Dorgeles se creusa la tete3, puis, flanque du petit pere Dede (Andre
Warnod), il arriva chez Frederic, trainant un huissier4 a sa suite... Le
brave homme effare - car Dorgeles, pour lui imposer, avait orne sa
boutonniere d'une enorme rosette de l'Instruction Publique - ne
comprenait goutte a la plaisanterie. Mais on amena l'ane. On lui attacha
un pinceau a la queue et on lui donna a manger.
"Surtout, n'y fais pas mal5 a mon Lolo, disait Frede. Hein! c'est une
bonne bete... Il n'a aucune malice...
274

- Laisse..., repliquait Dorgeles... Tu vas voir!"
Le pinceau charge de couleur, le petit pere Dede approcha de Lolo
une grande toile et a mesure que le brave animal manifestait son
contentement et remuait la queue, le pinceau commencait son travail.
"Attendu, redigeait pendant ce temps l'huissier fort etonne d'etre
mele a cette affaire, qu'ayant fixe un pinceau a l'extremite caudale6 du
dit baudet, MM. Dorgeles et Warnod en presence de M. Frederic,
proprietaire, etc."
"C'est epatant", observait celui-ci.
Or, le pinceau allait son train et, petit a petit, un barbouillage sans
nom recouvrant la surface qu'il fallait presenter a l'admiration des
snobs, le "tableau" prenait forme. A vrai dire, ce n'etait point une ?uvre
longuement meditee, mais a force de vider des tubes7, on pouvait saisir
par instants des effets fort curieux, des valeurs singulieres, des rapports
et toute espece d'intentions.
"Hein, crois-tu! s'exclamait Dorgeles. Ton bon Lolo a de la chance.
On paiera cher sa premiere croute!8
- Et on la boira9, sois en-sur, affirmait Warnod a Frede qui se
grattait la tete.
- Messieurs, interrompit l'huissier que ce constat zoologique et
pictural ahurissait, quelle denomination assigner a cette ?uvre?

- Ma foi..., dit Dorgeles.
- Inscrivez "Nature morte", proposa Frederic.
- Non... non..., se recria Roland. Huissier, ecrivez..."
Il dicta:
"Titre: Et le soleil se coucha sur l'Adriatique", puis signa en grosses
lettres: Joachim Raphael Boronali10.
Le succes de cette toile aux Independants passa ce qu'on eut espere...
les envois les plus remarquables furent negliges au profit du bon Lolo et
Dorgeles gagna aisement son pari.
FRANCIS CARCO. De Montmartre au Quartier latin..
Примечания:
1. Фредерик, хозяин "Шустрого кролика", знаменитого кабаре на Монмартре.
2. В Салоне "Независимых'". 3. Разг. Ломал себе голову, шевелил мозгами
4. Судебный исполнитель, приведенный, чтобы юридически удостоверить
происходящее. 5. Pop. Ne lui fais pas mal. 6. L'extremite de la queue (en latin, cauda).
7. Тюбики с красками. 8. Жарг. Мазня. 9. Мы выпьем, чтобы отметить этот успех.
10. C'est-a-dire Aliboron, nom donne a l'ane: maitre Aliboron.
275



ГРАММАТИКА
ВЫРАЖЕНИЕ НАМЕРЕНИЯ И ЦЕЛИ (окончание).
I. - Союз ... et (que) вводит второе придаточное предложение цели
в сложном союзном предложении, позволяя избежать повторения первого
подчинительного союза: On donne a manger a l'ane POUR QU'IL AGITE LA
QUEUE et (QU'IL) FASSE de la peinture. В данном случае глагол придаточного
предложения всегда стоит в subjonctif.
II. - Que: Parlez plus fort, que tout le monde entende! (= afin que, pour
que tout le monde entende!)
В разговорном языке, после предложения в повелительном наклоне-
нии, союз que приближается по смыслу к союзам, частью которых он
является: pour que, afin que.
III. - Относительное придаточное предложение с глаголом
в subjonctif может использоваться для выражения цели: Je veux voir un film
qui me divertisse. В данном случае, понятия цели и следствия пересе-
каются.
УПРАЖНЕНИЯ
I) Составьте пять фраз, содержащих два придаточных предложения цели,
соединенных союзом ... et que.
II) Выразите намерение цели с помощью союза que: Viens ici, pour que je
donne ton medicament. - Va-t'en bien vite, pour qu'il ne te voie pas. - Restez encore,
pour que je vous presente mon mari. - Approchez, pour que je vous dise quelque chose
a l'oreille.
Ш) Составьте пять фраз, содержащих придаточное предложение цели
с союзом que (= afin que, pour que).
IV) Выразите намерение или цель с помощью относительных придаточных
предложений: Je cherche un medecin pour qu'il me guerisse et non pour qu'il me fasse
des discours. - Faites lire votre roman a un connaisseur, pour qu'il vous dise
franchement son avis. -A cette fenetre, il faudrait un rideau, pour qu'il adoucisse la
lumiere du soleil.
V) Выразите мысль данных предложений в другой форме, используя союзы:
pour, pour que, pour que... ne... pas, de peur de, de peur que... ne, и т.п.: Prenons
nos impermeables, il pourrait pleuvoir. - Les athletes gonflent leurs biceps; ils veulent
etre admires et applaudis. - La Prefecture de police distribue les emplacements aux
forains; ainsi, il n'y aura pas de desordre. - Sur l'estrade le dompteur hurle son
boniment, il craint qu'on ne l'entende pas. - Mon ami avait peur de paraitre importun;
aussi restait-il silencieux.
VI) Эссе. Vous supposerez que la toile signee "Boionali" a ete achetee par un
amateur. Plus tard on lui raconte la mystification dont il a ete victime.
276

XVI
ПРИГОРОДЫ

ТЕКСТ 99
AEROPORTS DE LA BANLIEUE
PARISIENNE
Muni de son passeport, papiers en regle, le voyageur commence par
gagner la "gare aerienne" des Invalides, voisine du celebre Dome1. La il
fait enregistrer ses bagages. (20 kilos en classe touriste, 30 kilos en I-re
classe.) Puis il descend dans la salle d'attente et n'a plus qu'a rester
assis devant un bon cafe jusqu'a l'annonce de son "vol". Mais si patient
qu'on soit, le temps semble long. Sur le panneau lumineux et dans le
haut-parleur, les avis se succedent sans interruption: "Air France, vol
109 vers Nice, 11 h 45... P.A.A., vol 618 vers New York, 11 h 50...
Alitalia, vol 402 vers Athenes, 12 h 15..." Enfin: "Vol 344 vers
Montreal, 12 h 30..." - C'est pour vous Monsieur? Alors, gagnez la
cour ou vous attend le car; un dernier adieu, un geste de la main a vos
amis, et en route pour Le Bourget ou pour Orly!
Ces deux aeroports sont situes en banlieue, mais le trajet ne depasse
guere vingt minutes. Et bientot apparaissent les longs batiments, les
interminables pistes d'envol, les gros avions a helice ou a reaction, les
minuscules helicopteres.
Passez a la douane, puis au bureau de police: "Vos passeports?
autorisation d'emporter des devises?"2 Un coup de tampon sur les
papiers. "Merci, Monsieur! au suivant!"
Et vous voila, avec votre petit sac a main marque: Air France,
appareil photo pendu au cou, dans une autre salle d'attente... Si vous
profitiez de ces quelques minutes pour contracter une assurance?
Remplissez la formule que voici; pour une somme modique, elle
garantira a votre famille, pendant les deux mois de votre deplacement,
une indemnite de plusieurs millions en cas de mort par naufrage,
explosion en vol, ecrasement a l'atterrissage...
Ne prenez pas cet air epouvante! Et songez aux milliers d'avions qui
prennent chaque jour le depart... Vous aurez peut-etre quelques
emotions, il est vrai: votre avion sera detourne par pirates, ou bien un
moteur donnera des signes de fatigue, puis s'arretera, au-dessus de
l'Atlantique; le pilote en sera quitte pour faire demi-tour, et gagner la
base la plus proche... Mais il faut etre juste: quoi qu'on en dise, l'avion
arrive generalement avant le bateau!.. Vous avez signe votre assurance?
Bien. "Madame" sera sensible a cette attention conjugale.
278

"Vol 344 vers Montreal, par Glasgow!" Venez, Monsieur. Eteignez
votre cigarette. On ne fume pas sur les pistes de l'aerodrome.
Voici l'appareil qui va vous emporter a Glasgow: un beau
quadrimoteur a reaction, etincelant au soleil. Installez-vous bien a votre
place, apres avoir depose votre petit sac dans le filet a bagages.
Les reacteurs commencent a siffler doucement et l'appareil se met en
route sans se presser, vire a un carrefour, puis s'arrete devant la piste
d'envol, jalonnee de balises3 lumineuses. La, il semble se recueillir.
Puis, quand la tour de controle4 a signale "voie libre", les moteurs sont
lances a toute puissance. Obeissez a l'ordre donne par le haut-parleur:
"Attachez vos ceintures, defense de fumer." Si l'avion pique du nez
apres le decollage, les ceintures vous permettront de ne pas vous briser
le crane contre le plafond... Mais laissons la les mauvaises plaisanteries.
Soyez tout au plaisir de la vitesse; car cette fois, votre appareil est parti;
dans le sifflement puissant de ses quatre reacteurs, il roule a pleins gaz5.
Vous voyez les balises fuir derriere vous, au-dessous de vous: vous
montez: 200 m, 500 m; tout a l'heure vous allez crever le plafond de
nuages et, par le hublot, vous admirerez le spectacle feerique d'une
immense etendue vaporeuse, eblouissante sous le soleil.
Le haut-parleur retentit: c'est la voix de l'hotesse de l'air: "Mesdames
et Messieurs, l'equipage, sous la direction du commandant Martin, vous
souhaite un bon voyage. Nous volons a 6000 metres d'altitude, nous
atterrirons a Glasgow dans deux heures. En attendant, voici le dejeuner:
Bon appetit!"
G.M.
Примечания:
1. Купол Дома Инвалидов. 2. Иностранная валюта. 3. Обозначенной посадочными
огнями. 4. Командно-диспетчерский пункт на аэродроме. 5. Разг. На полной скорости.
В разговорном языке существует и другая конструкция: mettre tous les gaz.
ВЫРАЖЕНИЕ ПРОТИВОПОСТАВЛЕНИЯ (или УСТУПКИ)
L'EXPRESSION DE L'OPPOSITION (ou CONCESSION)
Придаточные предложения, выражающие противопоставление, вводятся:
I. - Сочинительными союзами: bien que, quoique
(+ subjonctif):
QUOIQUE LES AEROPORTS DE PARIS SOIENT SITUES EN BANLIEUE, le trajet est
assez court.
II. -Безличным местоимением: quoi que (+ subjonctif):
QUOI QU'ON EN DISE, l'avion arrive cependant avant le bateau.
279

(= On pourra faire toutes les critiques qu'on voudra; l'avion est plus rapide
que le bateau.)
N.B. - Напомним, что местоимение quoi que пишется в два слова
и является дополнением к глаголу в subjonctif; по этим двум признакам оно
отличается от союза quoique.
III. - Сложными местоимениями: qui que (tu sois) ou quel qu'(il
soit):
QUI QUE vous SOYEZ, entrez! - Je les accepte, QUELS QU'ILS SOIENT.
IV. - Союзом si (+ indicatif):
SI l'aeroport est situe en banlieue, le trajet POURTANT n'est pas long.
V. - Наречиями si... que и pour... que (+ subjonctif):
SI PATIENT QU'ON SOIT (или: SI PATIENT SOIT-ON) POUR PATIENT QU'ON SOIT,
le temps semble long.
N.B. - Следует отличать наречие si (= aussi)... от союза si. - В выра-
жении противопоставления si... que, за которым всегда следует subjonctif,
si всегда относится к прилагательному или наречию.
Не путайте конструкцию si... que + subjonctif (выражающую противо-
поставление) с конструкцией si... que + indicatif (выражающей следствие):
L'AVION EST SI SUR (= tellement sur) qu'il y a rarement des accidents.
УПРАЖНЕНИЯ
I) Замените союзы bien que, quoique + subjonctif на si + indicatif: Quoique le
trafic du Bourget soit important, il est encore depasse par celui d'Orly. - Bien que
j'aie soigneusement prepare mes papiers, j'ai pourtant oublie quelque chose. -
Quoique le temps fut clair, l'altitude ou nous volions ne nous a pas permis cependant de
bien voir Paris. - Bien que l'avion entre parfois dans des "trous d'air", nous n'en
souffrons guere. - Bien que l'avion eut rencontre des orages, il n'eut pourtant pas de
retard.
II) Замените конструкцию si + indicatif на союзы quoique, bien que +
subjonctif: Si la gare des Invalides suffit pour le moment, elle ne suffira pas
toujours. - Si l'assurance ne coute qu'une somme modique, elle est neanmoins tres
efficace. - Si j'etais impatient de partir, je ne le montrais pas. - S'il est desagreable
d'attacher sa ceinture et de ne pas fumer, il convient cependant d'obeir a la regle. - Si
le sifflement puissant des reacteurs nous a etonnes d'abord, nous nous y sommes vite
habitues.
III) Вставьте в предложения выражение противопоставления si... que +
subjonctif: Le trajet est long, il parait court pourtant. - Les haut-parleurs etaient
bruyants, [mais] j'ai fini par m'y habituer. - Le bateau va vite, l'avion va plus vite
encore. - On peut etre prudent, on ne prend jamais trop de precautions. - Les nuages
980

sont epais; nous passerons cependant. - Le voyage a ete penible; neanmoins nous
avons deja oublie nos miseres. - Les reacteurs sifflent affreusement; a la longue on ne
les entend plus. - Le spectacle parait feerique; cependant je ne l'admire pas, j'ai le mal
de l'air.
IV) Вставьте в предложения выражение противопоставления quoi + que +
subjonctif: J'ai beau faire, mon moteur ne part pas. - Tu auras beau demander, je ne te
donnerai rien. - Il a beau ecrire, on ne lui repond pas. - Il avait beau ecrire, on ne lui
repondait pas. - Tu as beau raconter n'importe quoi, on ne te croit pas. - Vous avez
eu beau raconter n'importe quoi, on ne vous a pas cru.
V) Составьте два предложения об авиации: в одном используйте конструкцию
si... que + indicatif (для выражения следствия), а в другом - конструкцию si... que +
subjonctif (для выражения противопоставления).
VI) Эссе. Quels avantages, quels inconvenients trouvez-vous a voyager en avion?
ТЕКСТ 100
LE ZOO DE VINCENNES
Ce zoo n'a pas une etendue immense mais ses rochers de ciment,
garantis par des fosses, permettent aux fauves et aux singes des
gambades1 et des poses qui donnent, presque l'illusion de leur liberte. (...)
En entrant on est accueilli par les marchands de cacahuetes que les
enfants lanceront aux singes sans guere troubler leurs jeux. Par contre,
l'elephant ne se lasse pas de presenter sa trompe humide ni d'enfourner
sans treve des petits pains entiers dans ce coffre-fort rebondi pose sur
d'enormes piles2, ou la peau se fronce comme les plis d'un pantalon trop
large. On reste devant lui en se disant: "Il s'arretera bien d'avaler." Mais
on se lasse avant lui et jamais on ne voit l'elephant refuser ce qu'on lui
tend, si c'est mangeable. Il engloutirait meme un chapeau.
Une attraction qui en vaut la peine, c'est l'ascension du grand rocher,
qui a soixante-dix metres de haut, et d'ou l'on domine, non seulement le
Bois de Vincennes mais la capitale entiere. Notre-Dame semble accrou-
pie comme un sphinx, et le lointain Arc de l'Etoile est pose comme une
bague sur la ligne bleue de l'horizon.
En bas, les grands fauves grondent en montrant leurs crocs dans de
vastes cages, ou bien ils somnolent sur les plateaux de faux rochers en
tournant le dos aux humains qui sont si laids pour eux3. La lionne
cherche parfois a agacer l'indolent lion a la belle criniere qui reve du lac
281

Nyassa. Elle fait la chatte, se roule sur le dos, cherche a embrasser son
seigneur. Les pantheres tournent sans cesse, souples et silencieuses.
L'odeur forte impregne les vetements, irrite presque les yeux. Les
rugissements effraient les jeunes employees qui se serrent, un peu
fascinees, les unes contre les autres.
Les ours qui pataugent dans une fosse a demi remplie d'eau, ont un
aspect plus bonasse4. Leur gros ventre et leurs petites oreilles rondes les
font ressembler a de modestes artisans5 qui repassent les couteaux ou
reparent les porcelaines, ils se tiennent verticalement comme des hom-
mes, tandis que sur leurs arbres sans feuilles les gibbons6 aux longs bras
velus font les acrobates et, fiers de leurs succes, ne semblent pas
eprouver la moindre fatigue a renouveler leurs exploits devant les
badauds emerveilles.
Parfois des races diverses partagent les memes espaces: cerfs ou
lamas7 avec des oiseaux a aigrettes8. Comme les girafes sont fieres de
leur taille! Ne connaissez-vous pas des dames pretentieuses qui sembl-
ent porter avec autant de morgue un crane aussi peu rempli? Les enfants
preferent toujours les singes qui gambadent si drolement. Je parie que
certains envient leur liberte... ce n'est pas comme a la maison...
Une haie d'aras9 et de cacatoes10 enchaines a leur perchoir grattent
leurs plumages de couleurs eclatantes d'un bec menacant qui saurait
vous couper les doigts.
Tout pres, les morses11 moustachus a la peau luisante et aux yeux
minuscules donnent toujours l'impression de jouer dans leur bassin
a une partie de water-polo...
Cette reconstitution du Paradis Terrestre offre bien des sujets de
meditation. De quel cote sont les betes veritablement sauvages?
D'apres HERON DE VILLEFOSSE. La France en passant par Paris.
Примечания:
1. Кульбиты, прыжки (от итальянского gamba, jambe). 2. Ноги слона
сравниваются со столбами, которые служат опорой моста. 3. На их взгляд, по их
мнению. 4. Простодушный, добродушный. 5.... какие еще встречаются в Париже...
6 Гиббон - человекообразная обезьяна с длинными передними конечностями; ее
родина - Малайский архипелаг. 7. Лама - длинношерстное жвачное животное,
родом из Перу. 8. Птицы с хохолками на голове. 9. Ара - попугаи
с ярким оперением, обитающий в Южной Америке. 10. Какаду - крупный
попугай, обитающий в Индии и на Малайском архипелаге. 11. Моржи.
282

ГРАММАТИКА
ВЫРАЖЕНИЕ ПРОТИВОПОСТАВЛЕНИЯ
(продолжение).
I. - С помощью союзов:
meme si (+ indicatif), quand meme (+ conditionnel):
- MEME SI VOUS LUI PRESENTEZ UN CHAPEAU, l'elephant Vengloutira.
- MEME SI VOUS LUI PRESENTIEZ UN CHAPEAU, il l'engloutirait.
- QUAND MEME VOUS LUI PRESENTERIEZ UN CHAPEAU, il l'engloutirait.
Внимание! Союз meme si в одних случаях требует употребления
в главном предложении conditionnel, а в других - indicatif, так же, как
и союз si в условном придаточном предложении.
П. - С помощью предлога: pour + гчагол в неопределенной форме:
Ah ! POUR ETRE DEVOT, je n 'en suis pas moins homme! (Moliere)
= Quoique je sois devot...
///. - С помощью причастия в роли приложения к подлежащему,
выраженному существительным или местоимением:
SAUTANT ET BONDISSANT SANS ARRET, les singes II 'eprouvent CEPENDANT
pas la moindre fatigue.
IV. - С помощью прилагательного в роли приложения к подлежа-
щему, выраженному существительным или местоимением:
GROS ET GRAS (= bien qu'il soit gros et gras), ce garcon a POURTANT
toujours faim.
V. - С помощью относительного придаточного предложения, как
правит, отделенного запятой от своего антецедента:
Ce zoo, QUI N'A PAS UNE ETENDUE IMMENSE, donne POURTANT l'impression
que les fauves sont en liberte.
УПРАЖНЕНИЯ
I) Выразите идею противопоставления с помощью причастия или прила-
гательного в роли приложения к подлежащему: Bien qu'il soit situe en banlieue,
l'aeroport est vite atteint par l'autocar. - Quoique je sois patient de nature, je trouve le
temps long. - Les ours ont l'aspect bonasse; pourtant ils sont dangereux. - Les singes
recoivent sans cesse des cacahuetes, mais ils n'arretent pas pour cela leurs jeux. -
Andre a ete comble par moi de gentillesses; et il me refuse ce service!
II) Перепишите снова предложения из упражнения I, выражая идею противо-
поставления с помощью относительных придаточных предложения.
283

(N. В. - Подберите антецедент к каждому относительному местоимению, напр..
je suis vigoureux; pourtant j'ai ete fatigue par cet effort: Moi qui suis vigoureux, j'ai ete
fatigue par cet effort.)
III) Выразите идею противопоставления с помощью союзов meme si или
quand meme: Un homme vigoureux serait fatigue par cet effort. - Les singes
pourraient recevoir sans cesse des cacahuetes; ils n'arreteraient pas pour cela leurs
jeux. - Vous lui offririez un voyage gratuit, il refuserait de quitter sa province. -
Offrez-lui un voyage gratuit, il refusera de quitter sa province. - Quel avare! meme
mourant de faim, il hesiterait a diner au restaurant.
IV) Эссе. Aimez-vous les betes sauvages? Quelles reflexions vous inspire leur captivite?
ТЕКСТ 101
MEETING A SAINT-DENIS
La salle du "Bal des Familles" etait un grand hall rectangulaire
a charpente metallique. Une large estrade en occupait le fond. La pre-
miere partie de la salle etait garnie de deux ou trois centaines de
chaises. Puis venaient des bancs. Dans le dernier tiers, l'auditoire etait
debout. Sur les deux cotes, derriere de minces poteaux de fonte, le
plancher etait sureleve. Il devait en temps ordinaire porter des tables
entourees de chaises. Mais pour la circonstance les tables avaient ete
poussees contre le mur exterieur, et les chaises rangees face a l'estrade.
La salle n'etait pas pleine. L'assistance ne depassait guere un millier de
personnes. Elle contenait, comme il etait naturel a Saint-Denis, beaucoup
d'ouvriers, mais aussi une proportion inusitee de petits bourgeois,
employes ou boutiquiers. Les femmes etaient assez nombreuses.
L'orateur venait de commencer son discours. C'etait un monsieur de
taille moyenne, un peu voute, a lunettes. Sans affecter1 une tenue
debraillee2, il avait evite dans sa mise toute note d'elegance. Il semblait un
peu gene d'avoir a parler debout. Il gardait souvent les mains croisees
derriere le dos. Il bougeotait3 sur place. Parfois, il decrochait soudain le
bras droit, dans un geste qui paraissait artificiel. Sa voix etait claire, avec
un timbre un peu sec. Il parlait le plus souvent d'un ton modere, comme il
eut fait devant une assemblee d'ingenieurs. Puis il se rappelait qu'il avait
devant lui un auditoire populaire; alors, il gonflait la voix; il donnait du
pathetique, a la fin d'une tirade4; son bras frappait dans le vide plusieurs
fois de suite. Mais les gestes semblaient precipitamment surajoutes.
284

Derriere lui, il y avait une grande table, et trois messieurs assis qui
sans doute .constituaient le bureau5.
JULES ROMAINS. Les Hommes de Bonne Volonte.
Примечания:
1. Не подчеркивая намеренно. 2. Небрежный, неряшливый вид. 3. Разг Не
стоял на месте, переступал. - Разг. Avoir la bougeotte: se deplacer sans cesse
4. Тирада - длинная фраза, произносимая на одном дыхании. 5. Президиум
собрания.
СЛОВАРЬ
(Глагол donner/ Объясните значение слов и словосочетаний:
L'orateur donnait de la voix. - II donnait du pathetique, de temps a autre,
pour emouvoir ses auditeurs. - Ma voiture s'est arretee pile (fam. = d'un seul
coup); et j'ai donne de la tete dans le pare-brise. - Donnez donc un peu plus
d'efforts, donnez-vous un peu plus de peine! - L'auteur du crime a ete donne
a la police par son complice (argot). - Je ne vous repondrai que si vous me
promettez la discretion: donnant, donnant. - Mes enfants me donnent bien du
souci. - Donnez-moi le temps de repondre. - Son imprudente promenade lui
a donne un gros rhume. - Il a donne a son camarade un coup si violent, que
l'autre est a l'hopital. - Ah! c'etait une fausse nouvelle? Tant mieux, mais vous
m'avez donne chaud!.. - Appuyez sur l'accelerateur. Donnez les gaz! - Les
sentinelles donnerent l'alarme. - Donnez-moi un conseil. - Il donna libre
cours a sa colere: de la rue, on l'entendait hurler. - Il ne faut pas donner de
mauvais exemples aux enfants. - Ma foi, je lui ai donne tort car je le croyais
coupable. - Pour vivre, bien des proscrits ont du donner des lecons de
langues ou de mathematiques. - Ta mauvaise conduite a donne lieu a bien des
reproches.
ТЕКСТ 102
TRAINS DE BANLIEUE
Un train de banlieue c'est un salon ou l'on cause, un dortoir
ambulant, un cercle de jeu, un banc pour amoureux: on s'y marie, on s'y
instruit, on y vieillit, on y reve.
Durant une heure, un univers se forme, prend un visage, une odeur,
des manies. (...)
285

Ceux de Juvisy1 ne font pas partie de notre communaute de "grands
banlieusards"; ils descendent quelques minutes apres le depart; on les
ignore. Ils ont beau etre polis, sourire ou faire semblant de lire comme
si le voyage allait durer des heures, personne n'est dupe2. On attend avec
impatience qu'ils cedent leur place afin de se retrouver entre gens du
meme village, entre joueurs de la meme belote, entre tricoteuses de la
meme maille, entre techniciens du meme mot croise, entre lecteurs du
meme journal.
L'hiver, le train est silencieux; on part de sa maison a la nuit3; on
y revient a la nuit4. Durant des mois, le banlieusard5 du train de cinq
heures trente du matin ne verra pas le jour se lever ni se coucher. Son
logis sera sans fin allume. On fonce6 dans le noir jusqu'a la gare; on
pose son velo dans le couloir du cafe pour le reprendre au retour. Ce ne
sont que casquettes de montagne, bottes, dos voutes, cigarettes
difficilement fumees a cause du froid. Puis le printemps revient; alors
chacun se decouvre, deroule ses cache-cols; on a encore un torse
frileux, des mains gourdes7.
Le seul souci est le jardin. Les musettes et les serviettes sont pleines
de sachets "Vilmorin"8. Un jour c'est un tuyau d'arrosage qui, comme
un serpent endormi, prend tous les filets9; un autre jour, c'est un arbuste
qui voyage dans sa litiere de paille ou des rosiers ou des grattoirs10
rutilants. Ca sent l'herbe par les vitres abaissees, la fumee de bois; le
coucou chante et la primevere ouvre son ?il rond sous les feuilles
mortes. On se regarde et le sourire passe sur toutes les levres. La Seine
ne debordera plus; la terre s'amollit, laisse passer l'herbe fidele. On
a enfin du temps pour vivre. (...)
Le train de banlieue ramene au bercail11 son troupeau extenue mais
aussi plein d'espoir. Ici, chacun vit a12 la saison, espere au jour le jour,
telle cette dame qui, comptable, reve du numero qu'elle doit choisir pour
gagner a la Loterie nationale; elle a deja amasse un petit pecule13...
La politique n'entre pas dans les trains de banlieue; je n'ai jamais vu
de bagarre a son sujet. Nous sommes tous du meme avis contre la
guerre, contre le malheur, contre l'injustice. Nous sommes tetus dans
notre croyance au bonheur. Nous formons un groupe-temoin de la
France dans ce no man's land14 de Paris.
JEAN CAYROL. Extrait de la Presse: Demain.
286

Примечания:
1. Станция в ближнем пригороде на юге Парижа. 2. Никто этим не
обманывается. 3. Когда еще темно. 4 Когда уже темно. 5. Разг Житель
пригородного района. 6. Разг. Несется, устремляется. 7. Окоченевшие. 8 Крупное
предприятие, занимающееся садоводством, продажей семян и тд.. 9 Все
багажные полки в купе. 10. Скребок для уборки дорожек в саду. 11. Букв •
овчарня. Зд. Жилище, дом. 12. Selon la saison. 13. Немножко денег, небольшую
сумму. 14. (Английское выражение, которое во время войны перешло во
французский язык) в прямом значении: земля, которая никому не принадлежит;
жители пригородных районов в Париже чувствуют себя затерянными, как
в пустыне.
ГРАММАТИКА
ВЫРАЖЕНИЕ ПРОТИВОПОСТАВЛЕНИЯ (окончание).
I. - С помощью двух независимых предложений:
1. Идея противопоставления подчеркивается во втором предложении с
помощью союзов: mais, pourtant, cependant, neanmoins, toutefois:
Le Zoo n'est pas immense, MAIS LES FAUVES ONT L'ILLUSION D'ETRE EN
LIBERTE. - Elle est polie, NEANMOINS PERSONNE N'EST DUPE.
2. Первое предложение часто начинается со словосочетания avoir beau
(Союз pourtant подразумевается, но не используется):
ELLE A BEAU ETRE POLIE, personne n 'est dupe.
(Quoiqu'elle s'efforce d'etre polie, personne n'est dupe).
Можно также сказать: Elle peut etre polie, personne n'est dupe.
II. - С помощью предлогов: malgre + существительное; en depit de
+ существительное:
MALGRE SA POLITESSE, personne n'est dupe. - EN DEPIT DES FATIGUES,
le banlieusard aime bien sa banlieue.
N.B. - Словосочетание en depit de имеет более литературный отте-
нок, чем malgre.
УПРАЖНЕНИЯ
I) Замените союз si на союзы quoique или bien que, не меняя смысла
предложения: S'il a l'air de parler du train de banlieue avec malice, pourtant il lui rend
hommage. - S'il avait l'air de parler du train de banlieue avec malice, pourtant il lui
rendait hommage. - Si j'ai eu l'air de parler du train de banlieue avec malice, pourtant
je lui rends hommage.
287

II) Выразите идею противопоставления с помощью словосочетания a\oir-
beau: Si complaisant que je sois envers toi, tu cherches a me nuire. - J'etais tres
complaisant envers lui, pourtant il cherchait a me nuire. - Le troupeau est bien fatigue,
pourtant il rentre avec joie au bercail. - Les banlieusards font de penibles trajets;
malgre tout, ils sont heureux. - Malgre tous vos efforts, vous ne parviendrez pas a me
convaincre.
III) Перепишите следующие предложения, выражая идею противопоставления
с помощью предлогов malgre или en depit de с существительными: Si fatigue
qu'il soit, le troupeau revient au bercail plein d'espoir. - Rien que le trajet soit long, on
ne s'ennuie jamais. - Les wagons ont beau etre nombreux, chacun retrouve aisement le
sien. - Si epaisse que soit l'obscurite, on fonce jusqu'a la gare. - Quoique le printemps
revint, on avait encore un torse frileux, des mains gourdes. - Certains banlieusards ont
une vie fatigante, et pourtant ils sont heureux. - Vous avez ete brutal, mais je ne vous
en veux pas. - II fait tres chaud; cependant allons faire un tour.
IV) Эссе. Les transports de banlieue dans votre pays (trains ou autobus).


ТЕКСТ 103
AUBERVILLIERS1
I. Chanson des Enfants.
Gentils enfants d'Aubervilliers
Vous plongez la tete la premiere
Dans les eaux grasses2 de la misere
Ou flottent les vieux morceaux de liege
Avec les pauvres vieux chats creves
Mais votre jeunesse vous protege
Et vous etes les privilegies
D'un monde hostile et sans pitie
Le triste monde d'Aubervilliers
Ou sans cesse vos peres et vos meres
Ont toujours travaille
Pour echapper a la misere
A la misere d'Aubervilliers
A la misere du monde entier
Gentils enfants d'Aubervilliers
Gentils enfants de proletaires
Gentils enfants de la misere
Gentils enfants du inonde entier
Gentils enfants d'Aubervilliers
C'est les vacances et c'est l'ete3
Mais pour vous le bord de la mer
La Cote d'Azur et le grand air
C'est la poussiere d'Aubervilliers
Et vous jetez sur le pave
Les pauvres des4 de la misere
Et de l'enfance desoeuvree
Et qui pourrait vous en blamer
Gentils enfants d'Aubervilliers
Gentils enfants des proletaires
Gentils enfants de la misere
Gentils enfants d'Aubervilliers.
J.PREVERT. Spectacles.
289



Примечания:
1. Город-пригород на севере Парижа. 2. Сточные воды, помои. 3. Период
отпусков, когда горожане уезжают в деревню или на море. 4. Игральные кости. -
Jouer aux des - полагаться на случай.
//. Chanson de l'Eau.
Furtive comme un petit rat
Un petit rat d'Aubervilliers
Comme la misere qui court les rues
Les petites rues d'Aubervilliers
L'eau courante court sur le pave
Sur le pave d'Aubervilliers
Elle se depeche
Elle est pressee
On dirait qu'elle veut echapper
Echapper a Aubervilliers
Pour s'en aller dans la campagne
Dans les pres et dans les forets
Et raconter a ses compagnes
Les rivieres les bois et les pres
Les simples reves des ouvriers
Les ouvriers d'Aubervilliers.
J.PREVERT. Spectacles.

XVII
ИЛЬ-ДЕ-ФРАНС

ТЕКСТ 104
BRUITS D'ILE-DE-FRANCE
Longtemps, en arrivant le soir de la ville, dans l'extraordinaire sile-
nce, apres le tintamarre parisien, regardant de la terrasse la prairie, je
me croyais devenu sourd, ayant cesse d'entendre, tout a coup. Puis, au
loin, un oiseau chantait, et son cri me faisait plaisir, je n'avais pas perdu
le sens de l'ouie; c'etait seulement que tout se taisait alentour. (...)
Du plus loin du temps, j'ecoute ces bruits villageois qui jamais n'ont
cesse de me plaire ni de m'emouvoir: le pas d'un cheval sur la route, le
roulement d'un tombereau, la pluie d'averse sur les feuilles, ou dans la
gouttiere1 ce torrent; par beau temps le matin, la faux que le faucheur
affute2 ou le rasement du fer tranchant l'herbe, ou le rateau du jardinier
dans les cailloux de la terrasse; l'aboi3 d'un chien, le cri d'un coq; la
forge autrefois - car le marechal-ferrant comme le bourrelier se fait
rare, tout autant que le cavalier, martelant de son trot le sol dur. L'ete, il
y a la batteuse, et la pulsation du moteur, le clairon dans ses exercices
du samedi; et l'hiver ces bruits d'assassin que font les bucherons dans
les arbres, la cognee a toute volee dans les troncs, et l'ecroulement du
geant jusqu'a ebranler dans son trefonds le coin de terre ou il s'abat...
En tout temps, l'avion maintenant familier nous dit l'heure, comme
autrefois le petit train. Quel bonheur, il fera beau demain: j'entends dans la
nuit pure et resplendissante le roulement des trains de Valmondois, et c'est
que le vent est a l'est. Un remorqueur, aussi, sur l'Oise ou sur la Marne, fait
longuement retentir sa lointaine plainte enrouee. Et du plus haut des bois, ce
trille4 eperdu, ces cris, ces roulades5, c'est le rossignol, et la nuit est toute
remplie de son delicieux vacarme. Les cloches aussi entrent en jeu, a. leur
heure, ou si elles sonnent a l'improviste, c'est pour annoncer une fete, un
mariage, un bapteme, une mort ou la guerre. Deux fois, dans mon petit
village, je leur aurai entendu6 sonner le tocsin7. Et deux fois, elles ont sonne
pour les miens, mon pere et ma mere. Dans mille ans, je reconnaitrais
l'accent qu'elles avaient ces jours-la.
EMILE HENRIOT. Ile-de-France. Hachette.
Примечания:
1. В водосточной трубе. 2. Точит, отбивает косу. 3. Чаще употребляется
сущеегвительное aboiement. Но "aboi" имеет большую экспрессивную нагрузку. 4.
Трель. 5. Рулады. 6. Remarquer ce futur anterieur. 7. Набат - бой колокола,
возвещающий о войне или пожаре.
292

ГРАММАТИКА
СПОСОБЫ ВЫРАЖЕНИЯ УСЛОВИЯ И ПРЕДПОЛОЖЕНИЯ
(L'EXPRESSION DE LA CONDITION, DE LA SUPPOSITION)
1. (a) С помощью союза si + indicatif: (глагол главного предложения
может быть в indicatif или в conditionnel):
SI TU PRETES l'oreille, tu entendras les bruits du village.
SI TU PRETAIS l'oreille, tu entendrais les bruits du village. (Предположение
с малой долей уверенности.)
(б) С помощью союзов: a condition que, pourvu que, a moins que...
Inel... - a supposer que, en admettant que + subjonctif:
A CONDITION QUE VOUS EN AYEZ le temps, vous visiterez l'Ile- de-France. -
A MOINS QU'IL [NE] PLEUVE, je visite un coin de l'Ile-de-France.
(в) С помощью союзов: аи cas ou, dans le cas ou, pour le cas ou +
conditionnel:
AU CAS OU TU IRAIS dans la foret de Fontainebleau, tu ne regretterais pas
cette promenade.
N.B. - 1) Второе условное придаточное предложение после придагоч-
ных предложений типа а) и б) вводится союзом et que + subjonctif: si tu es
libre ET QUE TU LE VEUILLES BIEN, nous visiterons...
2) Второе придаточное предложение, выражающее предположение,
после придаточного предложения типа в) вводится союзом: et ou +
conditionnel: au cas ou tu serais libre ET OU TU SORTIRAIS...
3) Предлоги a condition de, a moins de сопровождаются инфинитивом.
В этом случае глаголы главного и придаточного предложений относятся
к одному и тому же подлежащему:
A CONDITION D'EN AVOIR le temps, vous visiterez l'Ile-de-France.
УПРАЖНЕНИЯ
I) Замените союз "si" на: pourvu que, a condition que: S'il s'etait leve un peu
plus tot, il n'aurait pas manque l'avion. - Nous irons en promenade, mais seulement
s'il ne pleut pas. - 1l accepte de venir vous voir, si vous l'invitez. - On vous laissera
monter dans l'avion si vos papiers sont en regle. - Je m'arreterai a New York, si j'ai un
peu de temps. - Cet enfant, si on l'avait un peu aide, aurait fort bien travaille.
II) Замените: excepte si..., sauf si..., que si... на: a moins que... ne. - или
a moins de: Je prendrai des vacances, sauf si j'ai du travail. - Nous sortions tous les
jours, excepte si le temps etait maussade. - La visite du chateau est interdite, sauf si
l'on a obtenu une autorisation speciale. - On ne pouvait visiter le chateau que si l'on
avait obtenu une autorisation speciale. - Nous ne pourrions faire l'excursion dans la
journee, que si nous partions de tres bonne heure. - Je n'aime pas aller a l'etranger,
sauf si je sais la langue des pays que je visite.
293

ГРАММАТИКА
СПОСОБЫ ВЫРАЖЕНИЯ УСЛОВИЯ
И ПРЕДПОЛОЖЕНИЯ (окончание)
II - С помощью причастия или деепричастия
EN PRETANT L'OREILLE, j'entendrai les bruits du village (Si je prete ) -
EN PRETANT L'OREILLE, j'entendrais les bruits du village (Si je pretais )
EN PRETANT L'OREILLE, j'aurais entendu les bruits du village (Si j avais prete )
LA COGNEE s ABATTANT SUR CES TRONCS, (= si la cognee s'abattait sur ces
troncs, elle) ebranlerait mon coin de terre
Деепричастие должно относиться к тому же подлежащему, что
и глагол главного предложения Следует избегать подобных конструкций
EN PRETANT L'OREILLE tous LES BRUITS monteraient vers moi
Следует сказать EN PRETANT L'OREILIE, j'entendrais tous les bruits
monter vers moi
III - С помощью прилагательного в роли приложения
к существительному или местоимению
LE ROSSIGNOL, MUET (- s'il etait muet), ne serait plus le rossignol
IV - С помощью относительного придаточного предложения
с глаголом в conditionnel
Un lossignol QUI NE CHANTERAIT PAS LA NUIT (= s il ne chantait pas la nuit)
ne serait pas un rossignol
N В - Случается и так, что условие уже заключается в самом слове
или словосочетании DANS MILLE ANS, je reconnaitrais l'accent des cloches
(- meme si je vivais mille ans encore, je reconnaitrais )
УПРАЖНЕНИЯ
I) Замените там, 1де это возможно, условные придаточные предложения на
деепричастные обороты: Si j'entends chanter un oiseau, j aurai du plaisir - Si un
oiseau chantait, son cri me ferait plaisir - Si j ecoute ces bruits villageois je me sens
emu - Vous auriez entendu tous ces biuits a condition de pretei l oreille - Si nous
avions marche moins \ite nous aurions mieux \u le passage - Si la pluie tombait
abondamment elle i emplirait la gouttiere
II) Замените условные придаточные пред тожения на причастия или прилага-
тельные: Si on axait effraye le rossignol il aurait cesse de chanter - S il etait moins
melodieux le chant du lossignol aurait moins d admirateurs - 5';/ etait prive de ces
bruits familiers mon village ne serait plus le meme - Les cloches, si elles sonnent
a l improviste, annoncent une fete, un mariage, un bapteme, une mort ou la guerre -
294

Si j avais ete bien portant je serais deja venu vous rendre visite - Si ma terrasse etait
plus grande elle me plairait moins
III) Замените союзные придаточные предложения на относительные Si
quelqu un etait revenu au village apres trente ans d ne l aurait pas reconnu - Si le
faucheur n affutait pas sajaux de temps a autre il ne pouirait rien faire de bon - Un
jardimer s il n avait pas de tateau роur aplanit les allees serait bien embarrasse -
Les maitthauxfutants et les bourreliers s ils ne s etaient pas adaptes a la vie
moderne auraient depuis longtemps perdu leur gagne pain - Un Parisien sil venait
vivre a la campagne aurait bien des surprises
IV) Эссе. Les charmes de la petite patrie (village natal ville natale)
ТЕКСТ 105
A VERSAILLES, AUXVII-e SIECLE (Le Madrigal)
Lettre au marquis de Pomponne
Lundi 1-er Decembre 1664
II faut que je vous conte une petite historiette qui est tres vraie, et
qui vous divertira Le roi se mele1 depuis peu de faire des vers MM de
Saint-Aignan et Dangeau lui apprennent comment il faut s'y prendre II
fit l'autre jour un petit madrigal2 que lui-meme ne trouva pas trop joli
Un matin il dit au marechal de Gramont "M le marechal, lisez, je vous
prie, ce petit madrigal, et voyez si vous en avez jamais vu un si
impertinent3 parce qu'on sait que depuis peu j'aime les vers, on m'en
apporte de toutes les facons " Le marechal, apres avoir lu, dit au roi
"Sire, Votre Majeste juge divinement bien de toutes choses, il est vrai
que voila le plus sot et le plus ridicule madrigal que j'aie jamais lu " Le
roi se mit a rire et lui dit "N'est-il pas vrai que celui qui l'a fait est bien
fat?4 Sire, il n'y a pas moyen de lui donner un autre nom - Oh bien'
dit le roi, je suis ravi que vous m'en ayez parle si bonnement , c'est moi
qui l'ai fait - Ah' Sire, quelle trahison1 que Votre Majeste me le
rende, je l'ai lu brusquement - Non, M le marechal, les premiers
sentiments sont toujours les plus naturels " Le roi a fort ri de cette folie,
et tout le monde trouve que voila la plus cruelle petite chose que l'on
puisse faire a un vieux courtisan Pour moi, qui aime toujours a faire
des reflexions, je voudrais que le roi en fit la-dessus et qu'il jugeat par la
combien il est loin de connaitre jamais la verite
MMEDESEVIGNE Lettres
295

Примечания:
1. Занимается (сочинением стихов). 2 Мадригал -- небольшое стихотворение,
обычно любовного содержания. 3. Неловкий, нескладный. Современное значение
слова: невежливый, наглый. 4. Человек весьма самонадеянный и глупый
5. Чистосердечно, откровенно.
ТЕКСТ 106
L'INGENU A VERSAILLES
Jeune homme naif et sincere, qui s'est battu vaillamment contre les
Anglais en Bretagne. l'Ingenu vient a Versailles demander sa recompense.
L'Ingenu debarque en pot-de-chambre' dans la cour des cuisine^
II demande aux porteurs de chaises2 a quelle heure on peut voir le roi.
Les porteurs lui rient au nez, tout comme avait fait l'amiral anglais'.
Il les traita de meme, il les battit; ils voulurent le lui rendre, et la scene
allait devenir sanglante s'il n'eut passe un garde du corps, gentilhomme
breton, qui ecarta la canaille4. "Monsieur, lui dit le voyageur, vous me
paraissez un brave homme; je suis le neveu de M. le prieur de Notre-
Dame de la Montagne, j'ai tue des Anglais, je viens parler au roi, je
vous prie de me mener dans sa chambre." Le garde, ravi de trouver un
brave de sa province, qui ne paraissait pas au fait5 des usages de la cour,
lui apprit qu'on ne parlait pas ainsi au roi et qu'il fallait etre presente par
Mgr' de Louvois.
"Eh bien! menez-moi donc chez ce Mgr de Louvois, qui sans doute
me conduira chez Sa Majeste. - II est encore plus difficile, repliqua le
garde, de parler a Mgr de Louvois qu'a Sa Majeste; mais je vais vous
conduire chez M. Alexandre, le premier commis de la guerre'; c'est
comme si vous parliez au ministre." ils vont donc chez ce M. Alexan-
dre, premier commis, et ils ne purent etre introduits. (...)
"Eh bien! dit le garde, il n'y a rien de perdu; allons chez le premier
commis de M. Alexandre; c'est comme si vous parliez a M. Alexandre
lui-meme." L'autre, tout etonne, le suit; ils restent ensemble une demi-
heure dans une petite antichambre. "Qu'est-ce donc tout ceci, dit
l'Ingenu; est-ce que tout le monde est invisible dans ce pays-ci? Il est
bien plus aise de se battre en Basse-Bretagne contre des Anglais que de
rencontrer a Versailles les gens a qui on a a faire." Il se desennuya en
racontant ses amours a son compatriote...
296

Enfin le patron8 parut. "Monsieur, lui dit l'Ingenu, si j'avais attendu
pour repousser les Anglais aussi longtemps que vous m'avez fait
attendre mon audience9, ils ravageraient cruellement la Basse-Bretagne
tout a leur aise." Ces paroles frapperent le commis. Il dit enfin au
Breton. "Que demandez-vous? - Recompense, dit l'autre; voici mes
titres." 11 lui etala tous ses certificats. Le commis lut, et lui dit que
probablement on lui accorderait la permission d'acheter une
lieutenance10. "Moi! que je donne de l'argent pour avoir repousse les
Anglais? que je paie le droit de me faire tuer pour vous, pendant que
vous donnez ici vos audiences tranquillement'.' Je crois que vous voulez
rire. Je veux une compagnie de cavalerie pour rien; je veux que le roi
fasse sortir Mlle de Saint-Yves du couvent et qu'il me la donne par
mariage; je veux parler au roi en faveur de cinquante nulle familles que
je pretends lui rendre: en un mot je veux etre utile, qu'on m'emploie et
qu'on m'avance".
- Comment vous nommez-vous, Monsieur, qui parlez si haut?12 -
Oh! Oh! reprit l'Ingenu, vous n'avez donc pas lu mes certificats? C'est
donc ainsi qu'on en use?1' Je m'appelle Hercule de Kerkabon; je suis
baptise, je loge au Cadran Bleu, et je me plaindrai de vous au roi >•
VOLIAIRE. L'Ingenu - 1767.
Примечания:
1. Букв Ночной горшок. Так в XVIII веке называли наемную карету. 2. В XVIII
веке сл\ги. носившие носилки, или портшез. 3. АНГЛИЙСКИЙ адмирал, с которым
он сражался. Адмирал рассмеялся Простодушному в лицо, копа гот спросил у
него, действительно ли он опустошил Бретань без объявления войны.
4. Уничижит. Сброд, жулье, сволочь. 5. В курсе 6. Monseigneur. 7. Первый
секретарь Министра обороны. 8. Старший служащий г-на Александра.
9. Аудиенция, прием. 10. Чин лейтенанта. 11. Повысили в чине. 12. Вызывающе,
надменно. Можно также сказать: "Vous le prenez de bien haut, monsieur v 13 Вот
что делается.
ГРАММАТИКА
СПОСОБЫ ВЫРАЖЕНИЯ СРАВНЕНИЯ
(L'EXPRESSION DE LA COMPARAISON)
В придаточном сравнительном предложении.
1. -- С помощью союза: comme:
Les porteurs lui rient au nez, COMME AVAIT FAIT L'AMIRAL ANGLAIS.
Глагол очень часто опускается:
297

J'agirai COMME TOI (= comme tu as agi, ou comme tu agis, ou comme tu
agiras).
IL - С помощью союза: comme si:
C'EST COMME SI vous parliez au ministre.
Союз si указывает на то, что в данном сравнительном предложении
высказывается какое-либо предположение.
УПРАЖНЕНИЯ
I) Укажите в тексте все способы выражения сравнения.
II) (а) Назовите глагол, который означает: etre comme, etre pareil a...?
(б) Составьте три предложения с этим глаголом и косвенным дополнением к нему.
III) Закончите предложения: Tu manges comme si... - Vous courez comme
si.. - Nous sommes essouffles comme si... - Je suis fatigue comme si... - Tout le
monde me parle severement comme si... - Les collines des environs sont fleuries
comme si... - Les oiseaux chantaient comme si... - De loin, j'admirais Montmartie
comme si...
IV) Перепишите предложения, получившиеся после выполнения упр III,
вставляя после союза comme глаюл в conditionnel. Напр.. Doucement! tu cries
comme si j'etais sourd = tu cries comme tu crierais si j'etais sourd).
V) Чем, по-вашему, интересен рассказ "Le madrigal"'.' Попытайтесь, исходя из
этого, оценить талант мадам де Севинье.
VI) Литературный анализ, (а) Составьте план рассказа № 3. (б) Почему
главного героя называют Простодушным?


ТЕКСТ 107
LES JONQUILLES1
Des automobilistes traversant hier soir la foret de Chantilly,
depasserent un couple qui, plante2 en bordure de la route, leur adressait
le signe traditionnel de l'autostop3.
Le conducteur freina, fit marche arriere.
Une jeune fille s'approcha:
"Accepteriez-vous de nous ramener a Paris?
- Bien sur. Montez vite!"
Chaque ete voit renaitre les considerations desabusees4 sur les
autostoppeurs5. Ceux qui remercient leurs hotes en les depouillant, avec
plus ou moins de bobo6 sont heureusement l'exception. Beaucoup, en
revanche, manifestent une etrange desinvolture, tel celui-la qui
recemment, au moment de l'adieu, declarait d'un ton aigre a l'un de mes
amis:
"D'ordinaire, on m'invite a diner."
Mais la jeune fille tendit en souriant, un gros bouquet de jonquilles.
"Excusez-moi, je voulais seulement vous offrir ces fleurs. J'ai
souvent pratique l'autostop et je n'ai jamais pu remercier les
automobilistes comme je l'aurais souhaite... Non, nous ne pouvons pas
monter. Nous avons nos velomoteurs. Au revoir! Excusez-nous de vous
avoir retardes pour si peu de chose."
Je m'excuse a mon tour de retenir l'attention du lecteur sur un menu
geste de week-end7.
Mais cette brassee de jonquilles me parait reparer bien des choses...
GEORGES RAVON. Le Figaro.
Примечания:
1. Дикорастущие нарциссы. 2. Неподвижная, букв, приросшая к месту.
3. "Голосовала" на дороге, останавливала машины с просьбой подвезти. 4. Раз-
мышления, полные разочарования и утраченных иллюзий. 5. Путешествующие
"автостопом". 6. Разг. и детск. Боль, больное место (царапина, ушиб...).
7. Английское слово, прижившееся в разговорном французском языке.
299

ГРАММАТИКА
СПОСОБЫ ВЫРАЖЕНИЯ СРАВНЕНИЯ
(продолжение).
Прилагательное tel, telle.
В некоторых случаях это прилагательное приближается по значению к
союзу comme:
Certains manifestent une etrange desinvolture, TELLE MADAME X (= comme
Madame X).
N. В. - Прилагательное tel здесь согласовано с существительным,
которому оно предшествует (Madame X), и является именной частью
опущенного сказуемого: Madame X est telle (que certains, pareille a certains).
- Но смысл предложения не изменится, если сказать: Certains, TELS
QUE MADAME X, manifestent une etrange desinvolture.
В данном случае вместо прилагательного tel употреблено словосочета-
ние tel que, которое согласовано с существительным (или местоиме-
нием), стоящим перед ним.
УПРАЖНЕНИЯ Замените "comme" на tel que, согласовывая "tel" с существительным, :
стоящим перед ним: La jeune fille etait plantee sur le bord de la route comme un '
piquet. - Certains autostoppeurs, comme la jeune tille de l'autre jour, sont bien
sympathiques. - Bien des coins de la grande banlieue, comme la toret de Chantilly,
attirent les automobilistes a la belle saison. - Au bord des routes de la legion
parisienne, le dimanche, on vous tend des jonquilles comme des bouquets
d'anniversaire. - Le soir, les autos, comme une procession de (ourmis, regagnent
laborieusement Paris. - Cette brossee de jonquilles, comme le premier soleil, m'a mis
la joie au c?ur.
I) В предложениях из упражнения I замените союз comme на прилагательное
tel (без "que"), согласовывая его с существительным, стоящим после него.

III) Составьте пять предложений с прилагательным tel que в сравнительном
предложении.
IV) Составьте пять предложений с наречием tel que в придаточном предло-
жении следствия.
V) По данной ниже модели составьте пять предложений, содержащих союз
comme с глаголом в conditionnel present или passe: je n'ai jamais pu reine)cier les
automobilistes comme je l'aurais souhaite.
VI) Эссе. Avantages et inconvenients de l'auto-stop (pour la personne ainsi
transportee, et pour le transporteur).
300

ТЕКСТ 108
JEUX A POISSY
A Poissy, les voiles commencent a faire leur apparition sur l'eau. La
Seine se prete1 a toutes les fetes. Le dimanche, les amateurs de joute
a la lance2 sont nombreux. Aux roulements d'un tambour ou aux accents
energiques d'un clairon qui sonne la charge, les deux champions se
precipitent l'un contre l'autre, la lance en avant. Le choc est rude;
parfois l'homme soutient le coup3. On recommence, et l'un des deux
jouteurs oscille, perd l'equilibre et degringole4 dans l'eau.
Il y a quelques annees, un peu avant la guerre, les fetes nautiques sur la
Seine offraient un caractere jovial et bon enfant qui les rendait attrayantes
et naturellement moins banales que toutes les autres fetes de banlieue.
Le sport humoristique y tenait une grande place. L'un des plus en
faveur aupres desamateurs et du public etait celui-ci: on graissait
soigneusement la queue d'un fort cochon que l'on jetait a l'eau. La
jeunesse du pays, d'un elan unanime, en tenue de jeu, c'est-a-dire avec le
calecon de coton raye ou seme d'attributs comiques, se jetait a l'eau
pour essayer d'attraper l'animal. Pour que la prise soit5 bonne, le cochon
devait etre remorque par la queue. Ce n'etait pas un petit exploit, c'est-a-
dire un exploit facile. Le cochon a la reputation d'etre bon nageur. Pour
plusieurs raisons, toutes plus essentielles les unes que les autres,
l'animal tenait a justifier sa reputation. Il nageait comme un triton6 et
beuglait7 eperdument des qu'un nageur plus rapide et plus adroit lui
touchait le bout de la queue. Cette poursuite durait longtemps. Comme
tous les spectacles ou une bete est particulierement embetee8 par
l'homme, celui-ci divertissait les gens. La course au cochon se courait
avec le meme succes dans toutes les villes et villages au bord de la
Seine, jusqu'a l'estuaire. Ce sport semble avoir perdu de sa vogue. Les
cochons sont trop chers, et les jeunes paysans vont au dancing.
PIERRE MAC ORLAN. Visages de Paris: la Seine.
Примечания:
1. Подходит. 2. Игра, в которой два человека, стоя каждый на корме
небольшой лодки, пытаются столкнуть друг друга в воду при помощи деревянного
шеста. 3. Выдерживает удар. 4. Разг. Падает. 5. Emploi du francais parle. 6. Тритон
- в древнегреческой мифологии морское божество в виде иолучелонека-
полурыбы. Также тритон - хвостатое земноводное, похожее на ящерицу. 7. Орал,
ревел (этот глагол обычно употребляют, говоря о быке). 8. Разг. = gener, ennuyer.
Объясните игру слов.
301

ГРАММАТИКА
СПОСОБЫ ВЫРАЖЕНИЯ СРАВНЕНИЯ
(продолжение).
I. - С помощью союза "que" с наречиями: plus, moins, autant,
aussi, de meme, ainsi:
Il est PLUS GRAND QUE n'etait son pere. - // nageait AINSI QUE NAGE UN
TRITON. - Или без глагола: // nageq.it AINSI QU'UN TRITON.
Вместо plus mauvais que, plus petit que, следует говорить: pire que,
moindre que в том случае, если прилагательное относится к существи-
тельному с абстрактным значением: Il n'est PIRE misere QU'wn souvenir
heureux dans les jours de douleur (Высказывание Данте, приведенное
Альфредом де Мюссе).
Ma douleur n'est pas MOINDRE QUE la votre.
N. В. - Форма превосходной степени данных прилагательных: le pire
и le moindre.
Наравне с прилагательными pire, le pire, в безличных конструкциях
используются формы pis, le pis: Tout va DE MAL EN PIS. - LE Pis fut qu'a la
maladie s'ajouta le chomage.
Внимание! Следует говорить: superieur a, inferieur a, anterieur a,
posterieur a.
//.- Le meme que не autre que;
Данные словосочетания образованы на основе неопределенных прила-
гательных meme и autre. Они могут относиться к существительному или к
местоимению, и обычно сопровождаются придаточным предложением
(выражающим сходство или различие), часто без сказуемого:
La course se courait ici AVEC LE MEME SUCCES QUE PARTOUT.
Les plaisirs des jeunes paysans sont AUTRES QUE NAGUERE.
///. - Частица ne употребляется после наречий plus... que,
moins... que, autre... que:
Ces fetes sont MOINS BANALES QUE VOUS NE PENSEZ.
Ces fetes sont PLUS INTERESSANTES QUE VOUS NE PENSEZ.
В разговорном языке частица ne может быть опущена.
УПРАЖНЕНИЯ
I) Вставьте в предложение союз que...: "Il beuglait eperdument des qu'un nageur
plus rapide et plus adroit... lui touchait le bout de la queue."
II) Вставьте в предложения наречия: aussi, autant, si, tant (том II, стр. 194,
Примечания): Les deux champions qui se precipitent la lance en avant ont... de force
et ils sont... courageux l'un que l'autre. - Le choc n'a pas ete ... rude; il n'a pas fait...
302

de fracas que je l'aurais cru. - Le cochon est-il ... bon nageur qu'on le dit? - La
course au cochon n'a pas ... de succes, elle n'est pas ... appreciee qu'autrefois, dans les
villes et villages au bord de la Seine. - // roule ... de voitures l'hiver que l'ete, le
dimanche, sur les routes de la region parisienne.
III) Замените прилагательное le meme que на: (un) autre que, и les memes que
на: autres que, d'autres... que.
Les Bresiliens ont la meme langue que les Espagnols. - J'ai les memes soucis que
toi. - J'ai la meme patrie que toi. - Ma patrie est la meme que la tienne. - Mes
soucis sont les memes que les tiens. - Les jeunes paysans ont-ils les memes plaisirs
qu'autrefois? - Les hommes ont en definitive le meme sort les uns que les autres. -
Les nouvelles generations connaitront-elles les memes peines que celles de leurs aines?
IV) Составьте пять предложений с наречиями: plus... que ne, moins... que ne,
autre... que ne, ainsi que, tel que.
V) Эссе. Jeux populaires dans votre pays.
ТЕКСТ 109
UN VILLAGE OU SOUFFLE L'ESPRIT1
A une trentaine de kilometres de Paris, il est un village dont les
maisons s'etagent entre un plateau et la riviere, sous un ciel lumineux,
transparent, meme lorsqu'il est parcouru de nuages. Une charmante
eglise gothique domine le village de son clocher; dans les ruelles borde-
es de blanches maisons, les artistes trouvent le silence et la fraicheur
propices au recueillement.
Auvers-sur-Oise, tel est le nom du village. Chaque annee, ce coin de
l'Ile-de-France recoit des milliers de visiteurs, car c'est la patrie de
1 ' " impres sionnisme".
Vers 1850 en effet le peintre Daubigny s'y installa et son atelier fut
bientot le lieu de rendez-vous des jeunes artistes: Renoir, Claude
Monet, Cezanne, Sisley - sans oublier leur aine Corot, le peintre des
matins argentes, Corot qui, l'un des premiers, avait "plante son chevalet
en pleine campagne" devant les horizons de l'Ile-de-France.
Aujourd'hui encore l'atelier de Daubigny, devenu un petit musee,
contient nombre d'etudes des bords de la Seine, ou des paysages
normands. Sisley, Renoir et Daubigny lui-meme aimaient a descendre le
fleuve, en bateau a voiles, vers Le Havre et Honfleur.
303

Adversaires de l'ecole "anecdotique" et "historique", les impression-
nistes, vous le savez, ne voulaient que noter les aspects de la lumiere...
Or, peu de provinces pouvaient seduire les peintres de la nouvelle ecole
autant que l'Ile-de-France, et notamment la vallee de l'Oise. Cette eau
changeante2, cette lumiere vaporeuse convenaient a des artistes sinceres
et subtils, qui, par reaction contre les poncifs1 de l'academisme4, allaient
decouvrir des verites inconnues: la couleur de l'ombre, celle de la neige
meme... Vous connaissez l'anecdote sans doute? - Par un jour d'hiver,
un paysan regardait Sisley travailler devant son chevalet: "Tiens, dit-il,
vous mettez du rose, pour representer la neige? Je croyais qu'elle etait
blanche. - Clignez des yeux, repondit le peintre; vous verrez qu'elle est
rose".
Un emouvant souvenir reste attache a Au vers: celui du grand et
infortune Van Gogh: c'est la qu'il vint, en mai 1890, s'installer dans un
cafe-restaurant qui porte encore son nom. C'est la que, deux mois plus
tard, il se tirait un coup de pistolet au c?ur. Et, plus on s'empressait
autour de lui, plus il refusait les soins. "Guerir? disait-il. Inutile... la
tristesse durera toujours."
Примечания:
1. Где художники и писатели обретают вдохновение. 2. Изменчивая,
переливчатая. 3. Шаблонов, штампов. 4. Академизма Так говорят об искусстве,
слепо следующем установленным правилам.
ГРАММАТИКА
СПОСОБЫ ВЫРАЖЕНИЯ СРАВНЕНИЯ
(окончание)
Пропорциональные величины.
I. - D'autant plus... que... plus. - D'autant moins... que... moins:
Van Gogh refusait ^'AUTANT PLUS les soins QU'ON S'EMPRESSAIT PLUS
autour de lui
On est D'AUTANT PI,US MODESTE qu 'on est PLUS SAVANT.
Данные словосочетания позволяют представить две величины в глав-
ном и придаточном предложении как возрастающие или убывающие
одновременно.
//. Plus... plus; moins... moins:
304

PLUS on s'empressait autour de Van Gogh, PLUS il refusait les soins. -
MOINS les impressionnistes se montraient respectueux de la tradition, MOINS ils
avaient d'amis.
Данные наречия выражают ту же идею соотношения, что и приведен-
ные в п I, но с большей интенсивностью. Фразы с наречиями plus... plus,
moins... moins обычно начинают с придаточною предложения.
III. -Autant... autant:
AUTANT j'aime Claude Monet et Cezanne, AUTANT je hais les poncifs de
l'academisme.
Наречие autant... autant дает возможность придать больше интенсив-
ности предложению:
Je hais les poncifs de l'academisme AUTANT QUE j'aime Claude Monet et
Cezanne.
УПРАЖНЕНИЯ
I) Используя данные ниже глаголы, составьте пять сравнительных предло-
жений с местоимением On в роли подлежащего и со словосочетаниями: d'autant
plus... que plus: s'essouffler, courir vite - apprendre, etudier - se couvrir, avoir
froid - s'interesser a la peinture, visiter de nombreuses expositions - aimer Balzac, le
lire souvent.
(Например: Effrayer les enfants, crier fort: On effraie d'autant plus les enfants
qu'on cric plus fort. )
II) В предложениях из упражнения I замените словосочетания d'autant plus...
que plus на наречия plus... plus. Не забудьте поменять местами простые
предложения в составе сложного. Напр.: Plus on crie fort, plus on effraie les enfants.
III) Используя глаголы, данные в упражнении I. составьте пять предложений
с местоимением On в роли подлежащего и с наречиями: d'autant moins... que
moins. Напр.: Effrayer les enfants, criei fort: On effraie d'autant moins les enfants
qu'on crie moins fort.
IV) В предложениях, полученных в упражнении III, замените наречия moins...
que moins на moins... moins. Не забудьте поменять местами простые
предложения в составе сложного. Напр.: Moins on crie fort, moins on effraie les
enfants.
V) Перепишите данные ниже фразы, заменяя словосочетания autant... autant
на autant que. Поменяйте местами простые предложения в составе сложного:
Autant il mange, autant il boit. - Autant tu as d'amis, autant tu as d'ennemis. -
Autant il a fait chaud hier, autant il pleut aujourd'hui. - Autant on me donne de livres,
autant j'en lis. -Autant j'aime l'ete, autant je hais l'hiver.
VI) Перепишите данные ниже фразы, заменяя словосочетания autant que на
autant... autant. Поменяйте местами простые предложения в составе сложного: //
у a autant de maires qu'il y a de communes en France. - Je ferai autant de travail que
tu m'en donneras. - Nous avons compte autant d'usines que nous avons apercu de
305

fumees dans le ciel. - 1l y a dans la banlieue autant de jardins qu'il y a de maisons. -
Tu depenses autant d'argent que tu en gagnes.
VII) Используйте в предложениях выражения сравнения, данные в скобках:
(autant... autant; autant que): La petite ville fut autrefois bruyante et animee; elle est
aujourd'hui silencieuse et tranquille. - (plus... plus; d'autant plus... que plus). Le
tintamarre parisien m'a ete penible; les bruits villageois me plaisent et m'emt m eut. -
(moins... moins, d'autant moins... que moins). Certains autostoppeurs sont peu polis et
peu aimables; les automobilistes sont peu disposes a les prendre dans leur voiture.
VIII) Эссе. Si vous connaissez la peinture francaise du XlX-e et du XX-e siecles,
montrez quelles nouveautes elle a apportees.
СЛОВАРЬ
(Глагол mettre/ Объясните значение слов и словосочетаний:
Pourquoi mettez-vous du rose pour representer la neige"? - Cette dame
met du rose et ses robes s'accordent ainsi assez mal a son age. - Elle a mis un
peu de rouge, pour paraitre moins pale. - Quelles chaussures mettrez-vous
demain?- Mettez votre chapeau, je vous prie, cher monsieur. -- Mettons-
nous la. Nous y serons bien pour causer. - Tant pis pour lui; je mettrai le
paquet (argot) et il sera oblige de ceder. - Quel temps tu as mis pour faire ce
court trajet! - Quel age il a, demandez-vous? Voyons ... il a... mettons 35 ans.
- Mettons qu'il se soit trompe: il a tout de meme tort. - Elle n'a mis aucun
empressement a accepter. - Mettez-vous a votre aise; otez votre pardessus. -
II est furieux. Et je le comprends: dame! Mettez-vous a sa place. - Vous
m'avez mis dans l'embarras en agissant si imprudemment. - Au jeu d'echecs, je
l'ai mis "mat" en six coups. - Ce jeune general fut mis a la tete des troupes
revolutionnaires. - // s'est mis dans la tete de se remarier, a 80 ans. - Je vais
mettre ce pneu a la poste. - Quand vous serez arrive a Rome, mettez-moi un
mot pour me rassurer sur votre voyage. - Cet employe etait peu honnete; on
l'a mis dehors. - II s'est mis a jouer aux courses, et il se ruinera. - J'ai mis
dix mille francs sur ce cheval. J'ai tout perdu.


ТЕКСТ 110
LA FORET DE FONTAINEBLEAU: BARBIZON
Le petit village de Barbizon est celebre par le sejour qu 'v firent, entre
1850 et 1870, des peintres de grand talent, notamment Corot et J. -F. Millet.
C'est l'hiver qu'il convient d'habiter Barbizon afin d'en savourer le
charme rustique et forestier. Des odeurs de feuilles mortes, de
champignons, de bois qu'on brule impregnent si delicieusement l'air,
qu'on eprouve a les respirer1 une griserie voluptueuse dont on conserve
la nostalgie. Un grand silence, que l'aigre trompette de la boulangere du
fond de sa carriole et la cloche du "tortillard"2 troublent, seules, a heure
fixe, s'etend sur le village. Des chiens aboient. Un mince brouillard
flotte par les allees ou des silhouettes d'arbres et la decoupure des vieux
toits font penser a Corot. Je me souviens des promenades qu'avec Andre
Billy nous accomplissions dans la foret. Sentier Bleu, route de la
Solitude, chemin de la Belle-Marie, allee aux Vaches, roches d'Apre-
mont, les Boulinieres, caverne des Brigands, tous ces lieux sont, pour
moi, peuples de presences. On croyait voir le vent a la facon dont il
passait3 en ecartant les branches.
Parfois une biche deboulait4 d'une pente, tournait court5 et
disparaissait en trois bonds. Des corbeaux tournoyaient au-dessus d'un
etang, d'une clairiere et quand parfois la neige tombait et recouvrait le
pays, on avait l'illusion de vivre un de ces contes etranges qu'au temps
de notre enfance on nous avait lus sous la lampe comme une histoire ou
les betes et les choses parlaient. Le cri des chats-huants nous en donnait
la preuve tant il eveillait d'echos dans la morne profondeur des bois.
Ainsi, de quelque endroit que l'on arrive6 a Barbizon, la villa des
Artistes et la vieille auberge Ganne signalent que les habitants du
village conservent la memoire de ceux qui l'ont rendu celebre. Cela ne
manque, pas d'agrement. D'anciennes granges, transformees en ateliers,
n'ont rien perdu de leur caractere. Dans la maison de Millet, le lit, le
chevalet du peintre, son humble table de bois, son fauteuil, plusieurs
sieges, un modele de bateau entretiennent l'illusion de la vie. On vous
montre le banc de pierre sur lequel, chaque soir, l'artiste s'asseyait et
307

fumait sa bouffarde . Le gardien, que j'avais connu a Montmartre du
temps qu'il portait les cheveux longs et une cravate lavalliere8, vendait
des cartes postales aux touristes et des reproductions, pretendues
artistiques, des Glaneuses et de L'Angelus9 (...)
"A propos de cette derniere toile que l'on admire au Louvre, savez-
vous, m'a confie recemment un expert, qu'elle n'est pas ou n'est plus de
Millet?
- Comment? Encore un faux?
- Je l'ai vue quand elle est revenue d'Amerique. Elle avait tant
souffeit qu'on hesitait a lui trouver un interet quelconque. La peinture
en etait ecaillee, craquelee. Les fonds'" avaient noirci. On a du la
donner a un restaurateur1 ' qui l'a repeinte presque entierement.
- - Quel scandale si on l'ecrivait!
- Aussi n'en faites rien, dit il malicieusement. Trop de bourgeois
ne vous le pardonneraient pas."
F.CARCO L'ami des peintres..
Примечания:
1. En les respirant, quand on les respire. 2. Разг. Поезд узкоколейки. 3. On croyait
voir le vent, parce qu'il ecartait les branches a la facon d'un etre vivant. 4. Неожиданно
появлялись, выскакивала. 5. Наречное прилагательное: внезапно. 6. Tournure
maiquant l'opposition et ou quelque est adjectif: quel que soit l'endroit d'ou l'on arrive.
7. Разг Толстую короткую |рубк>. 8. Галстук, завязанный большим бантом.
9. Известные картины французского художника Жана-Франсуа Милле. 10. Задний
план пейзажа. 11. Реставратор.
ГРАММАТИКА
СПОСОБЫ ВЫРАЖЕНИЯ ОБРАЗА ДЕЙСТВИЯ
(L'EXPRESSION DE LA MANIERE)
/. - С помощью союза "comme":
Agis СОММЕ MOI. "Ce travail est mal fait. - Excusez-moi; je l'ai fait
/COMME J'AI PU."
Il -- С помощью союза "sans que" ь subjonctif (ИЛИ, если глаголы
главного и придаточного предложений относятся к одному подлежаще-
му, - с помощью союза "sans" + infinitif)
II entra doucement, SANS QU'ON L'ENTENDIT.
Il entra SANS ETRE ENTENDU.
308

III. - С помощью деепричастия (в том случае, если оба глагола
относятся к одному подлежащему):
Les peintres travaillent souvent EN CHANTANT.
IV. - С помощью наречия образа действия; прилагательного со
словосочетаниями: d'une facon, d'une maniere, d'un air; или существи-
тельного со словосочетаниями: a la maniere de, comme, avec, sans,
conformement a.
N'en faites rien, dit-il MALICIEUSEMENT (D'UN AIR malicieux, avec MALICE).
Vous chantez COMME UN ROSSIGNOL.
N. В.: Иногда бывает сложно определить, что выражает данное слово-
сочетание: образ действия или сравнение.
УПРАЖНЕНИЯ
I) Используйте для выражения образа действия союз comme с глаголом
в соответствующем времени: II peint ... son pere (lui apprendre). - J'agirai ... vous
(m'expliquer). - Reponds clairement, ... tu (savoir le faire) d'habitude. - // n'est pas

<<

стр. 8
(всего 9)

СОДЕРЖАНИЕ

>>